L'Opep+ marque le coup : baisse drastique de 2 millions B/J pour novembre    Adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Lamamra examine avec son homologue portugais le renforement des relations bilatérales    Processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    L'UNRWA dénonce Israël    Mise en garde contre les dangers des produits pyrotechniques    Intempéries à Bordj Bou Arreridj : biens endommagés et mort de plus de 400 bêtes    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le projet prend forme    Nouvelles agressions marocaines    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaine dans différents secteurs    Les félicitations du président    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Un missile balistique a survolé le Japon    Le Maroc enchaîne les revers    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



5e anniversaire du printemps noir : Les martyrs ressuscités
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

La population de Kabylie n'a pas oublié ses martyrs du printemps noir de 2001/2002, où plusieurs jeunes ont été tués. Elle le prouve avec la célébration du 36e anniversaire du Printemps berbère qui coïncide avec le 20 avril de chaque année.
Si le mois d'avril est un mois sacré qui évoque le combat identitaire, il ne fait pas, néanmoins, référence au seul mouvement des années 1980, mais aussi aux violentes émeutes qui ont éclaté en Kabylie en avril 2001 et 2002 où 126 jeunes manifestants ont été tués, en plus de plusieurs centaines de blessés. A Yakouren, dans la daïra d'Azazga, la bibliothèque communale a été choisie pour rendre hommage, hier, à Kamel Irchen, symbole de résistance et de liberté pour toute la jeunesse kabyle. C'est la chorale Tilleli d'Ath Aissi, le village natal du défunt militant qui a présenté une magnifique prestation en sa mémoire.
La chanson Aheddad Baoual a été présentée avec une mise en scène montrant le jeune militant avec son message de liberté à ses frères résistants. Pour rappel, Kamel Irchen a été tué le 27 avril 2001 par les gendarmes à Azazga. Avant de rendre son dernier souffle, il a écrit avec son sang le mot «Liberté». C'est le frère du défunt militant avec ses confrères qui sont les organisateurs de cet hommage qui compte aussi plusieurs activités comme la Caravane des petits enfants qui a sillonné la ville de Yakouren, ainsi qu'une exposition de plats traditionnels et diverses autres activités.
Massinissa Guermah, le déclencheur
«Papa, je ne sens plus mes pieds ! Papa, puis-je encore marcher ? M'ont-ils tué, papa ? Je ne sens plus mes jambes...» C'est une phrase qui fait le buzz sur les réseaux sociaux faisant référence aux dires du jeune lycéen Massinissa à son père qui le prend dans ses bras juste avant de mourir.
Qui ne connaît ou n'a pas entendu parler de Massinissa Guermah, l'autre symbole de la résistance kabyle et l'élément déclencheur de la grande révolte qui a embrasé la Kabylie en 2001 pendant plusieurs mois. Assassiné le 18 avril 2001 à Béni Douala d'une rafale d'arme automatique par les gendarmes, le jeune lycéen n'est qu'une victime parmi tant d'autres du printemps noir. Si la Kabylie n'a jamais oublié ses enfants, le 20 avril reste l'occasion de se rappeler d'eux, de pleurer leur perte, et de parler de leurs blessures indélébiles. Les internautes, de leur côté, rendent hommage à ces victimes en publiant leurs photographies et des messages en hommage à leur mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.