Communauté universitaire et avocats dans la rue à Béjaïa    «Sans aucune ambition politique, notre objectif est de servir notre pays»    Confusion devant le bureau du président de l'APN    Une croissance de +9,1% du nombre de passagers aériens en Avril    Smail Chergui dénonce une guerre par procuration en Libye    Bientôt une assemblée des actionnaires pour dénouer la crise    Real : Vers une prolongation de Nacho    Un parti marocain de gauche solidaire    Un jeune palestinien blessé par les forces israélienne    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 71 dollars le baril    La contrebande de psychotropes bat son plein    Le ministre du Tourisme donne ses instructions    Le FLN tente de restaurer son image    Libérer Issad Rebrab et mettre fin à l'insécurité juridique    Tout savoir sur les nouvelles finitions du Volkswagen Caddy    Les Soudanais préparent la désobéissance civile    L'Iran reprend un stock d'uranium faiblement enrichi    La facture en évolution continue    Les souscripteurs organisent une marche de protestation à Jijel    Deux stages et trois amicaux pour les éléphants    Fin de saison pour Demane    "Bien sûr que je veux jouer la Coupe d'Afrique"    Vers le dénouement de la crise    L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»    Le ministère promet un bac sécurisé    Concombre en persillade    800 interventions depuis janvier dernier à Jijel    Un danger pour la santé publique    Les fondements de la psychologie de l'enfant en débat    Saisie de pièces archéologiques romaines    Classée prochainement monument historique national    «De nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays»    La mobilisation des étudiants se poursuit : Jusqu'au bout !    USTHB : Iftar collectif au profit des étudiants    «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»    Ghardaïa : Plus de 4800 oiseaux d'eau nicheurs recensés    Accusé de mauvaise gestion : Le DJS de Bouira limogé    Al Qods occupée : Riyad, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux saints    10 demandes d'investissement déposées    Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert    Les démocrates, furieux contre Trump, débattent d'une destitution    Dans ma tête un rond-point !    Zakat El Fitr fixée cette année à 120 DA    Le premier bilan de Haftar    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Concours d'accès au doctorat: Hadjar en réaffirme le caractère national
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le concours d'accès à l'école doctorale a souvent soulevé l'ire des universitaires qui dénoncent des fraudes exercées pour le décrocher.
C'est dans ce sens que des députés à l'APN ont demandé des explications, jeudi, au ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui, lui, assure le «caractère national» de ces concours.
Alors qu'il y à peine une semaine, une section syndicale du Cnes révoquait des pratiques qui «entachent les processus d'admission au mastère ainsi qu'au doctorat» à l'université d'Alger 3 essentiellement, Tahar Hadjar rétorque et confirme : «Tous les étudiants remplissant les conditions peuvent y prétendre». Il a fait savoir que dans un souci de transparence et conformément au principe d'égalité des chances, «un système d'évaluation unique a été adopté dans l'examen des dossiers de candidature à ces concours». Pourtant, au début du mois en cours, dans un communiqué rendu public, le Cnes dénonce au contraire le fait que les conseils des commissions scientifiques «habilités à valider ces résultats sont écartés de la décision». Le Conseil national des enseignants du supérieur était affirmatif sur des «irrégularités» dans les modalités d'accès aux grades de mastère et de doctorat au niveau des facultés de l'université d'Alger 3. Hadjar, lui, preuve en chiffres, affirme la transparence avec laquelle sont choisis les candidats. Il estime ainsi que le nombre minimal de postulants admis n'est jamais inférieur à dix fois celui des postes ouverts. Il précise, dans ce sillage, que le nombre de postes ouverts chaque année différait d'une spécialité à l'autre et d'une université à l'autre. Ainsi, en 2015, sur 103 000 postulants, 52 000 ont été retenus pour participer au concours, tandis que 124 000 lauréats du magistère ont été recensés en 2016, dont 50 000 ont concouru pour 7100 postes. Répondant ensuite à la préoccupation d'un autre membre de l'APN sur la distribution des logements de fonction aux enseignants chercheurs à Bordj Bou Arréridj, le ministre a soutenu que l'université Bachir Ibrahimi «avait bénéficié dans le cadre du programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika destiné aux enseignants chercheurs de trois quotas de logements de fonction pour un total de 160 unités». Il ajoute que 100 logements sont déjà prêts et les affectations définitives ainsi que les clefs ont été remises aux bénéficiaires. Plus encore, il a annoncé la remise prochaine des préaffectations pour 44 unités. Dans le même contexte, le ministre a fait état de 68 logements attribués à titre d'emprunt dans le cadre d'une convention conclue avec le ministère de l'Habitat. «Une commission ad hoc examine actuellement 107 demandes s'inscrivant dans la même formule», fait-il savoir. Il est rappelé dans ce sillage que l'université de Bordj Bou Arréridj a bénéficié au titre du programme quinquennal de développement 2010/2014 d'un projet d'investissement totalisant 6000 places pédagogiques et portant sur la réalisation de 3 facultés, deux résidences universitaires d'une capacité d'accueil de 3000 lits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.