Boxe : fin de la saison sportive 2019-2020    Plusieurs mesures en faveur des jeunes et des femmes rurales    Chanegriha met l'accent sur l'impératif d'adopter des critères objectifs lors de la désignation dans les postes et les fonctions    Le Directeur général de la sûreté nationale inaugure plusieurs structures de police à Oran    Gestion de la crise sanitaire : Carte blanche pour le wali de Sétif    494 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    LE PREMIER MINISTRE A SIDI BEL ABBES : ‘'Encourager l'implication des jeunes dans le travail''    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : Un déficit de 68000 milliards de centimes à la CNR    Une base militaire à nos frontières est une escalade    Ali Ghediri entame une grève de la faim    Le FFS pourrait quitter le PAD    Ahmed Ouyahia transféré au CHU Mustapha Pacha    Ouargla : le commissaire divisionnaire Bouziane Bendaida installé au poste de chef de sûreté de wilaya    RESERVES ENERGETIQUES : Le président Tebboune ordonne l'exploitation de tous les gisements    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : Deux morts et 128 blessés en 24 heures    ORAN : Quatre communes d'Ain Türck sans eau depuis 15 jours    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Vladimir Poutine    Troubles au Mali: les représentants de l'UA, Cédéao, ONU et UE appellent à "la retenue"    Industrie: Tebboune ordonne de promulguer les cahiers des charges avant le 22 juillet    Boukadoum en visite de travail lundi en Tunisie    «La situation dans la wilaya n'est pas catastrophique»    Démantèlement d'un réseau de trafic d'armes    Un travailleur humanitaire tué dans l'ouest du pays    L'échéance repoussée d'un mois à l'autre    Les offrandes de Mahrez    La FAF prête à payer, mais sous condition    Sonatrach revoit sa stratégie de gestion    Hommage à Idir, symbole de toute une génération    Zoom sur la culture, la nature et la beauté du pays    Sur les traces de "Femmes ayant marqué l'histoire de l'Algérie"    Fête de l'indépendance: le Président Tebboune reçoit les vœux des présidents de plusieurs pays    MC Oran : Les supporters du club mettent leur grain de sel    Un peuple indépendant en mal de souveraineté (2e partie et fin)    Les grands chantiers de réformes pour créer un nouveau modèle de croissance    Concours du meilleur design de timbre-poste: les délais de participations prolongés    USM Bel-Abbès: Quatre milliards de centimes bloqués    Artiste-peintre et professeur de dessin: Vibrant hommage à El Hachemi Mohamed    Atatürk immolé à Sainte-Sophie    Crackers fromage-noix    Hommage au frère Belaïd Abdesselam    Banalisation de la mort jusqu'à quand ?    «Officiellement, je ne serai plus en place à compter du 24 juillet»    Meziane buteur, Benghit exclu    Zeghlache donne les raisons du transfert de Boussouf    REPLIQUE AU TWEET DE MARINE LE PEN    Arnaque à la communication !    La reconversion des seconds couteaux    "Les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un colloque sera organisé la semaine prochaine: La préservation du patrimoine filmique en débat
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 10 - 2017

Un important colloque international intitulé «La mémoire des films : préserver le patrimoine cinématographique», aura lieu les 14 et 15 octobre prochains à la Bibliothèque nationale d'Alger.

Ce colloque organisé par le ministère de la Culture en partenariat avec l'Union Européenne, verra la participation d'un grand nombre de hauts responsables de la culture, spécialistes et experts algériens et étrangers venus de différents pays d'Europe, du monde arabe et de pays africains vont prendre part à ces deux journées pour donner des conférences, des tables rondes et ouvrir des débats de haute importance sur la restauration et la préservation du Patrimoine cinématographique. «Il s'agit à la fois de se donner les moyens, avec l'apport des invités internationaux, d'œuvrer au sauvetage de la situation du patrimoine cinématographique en Algérie, mais aussi de placer et de consolider le rôle de l'Algérie comme pays pilote en faveur de la conservation du patrimoine filmique sur le continent, et notamment en Afrique du Nord, en réactivant aussi les ambitions de ce qu'était le Cinémathèque algérienne (CAC), lors de sa création», disent ses organisateurs.
Doit - on numériser tous les films?
Ahmed Bedjaoui, le Président du comité scientifique de ce colloque avait déclaré, lors d'une conférence de presse tenue dans la matinée d'hier à Alger, que l'objectif principal de cette rencontre scientifique est d'écouter ces spécialistes, échanger avec eux durant et après cette rencontre. «Face aux techniques de restauration et défis technologiques à la préservation des films, nous auront à échanger sur des questions essentielles telles que : doit-on numériser pour conserver ? Quid des durées de vie de supports comme le DCP face au support film couché sur une émulsion ? Comme beaucoup d'institutions internationales, la cinémathèque algérienne détient un nombre non négligeable de copies nitrate inflammable. Que faire de ces films et doit-on tous les garder ? Quelles stratégies mettre en place pour aboutir à un plan de sauvegarde et de valorisation de notre patrimoine filmique ?» telles sont, entre autres questions, auxquelles doivent répondre ces spécialistes durant les deux journées du colloque.
Des pistes à explorer
«Nous espérons, grâce aux avis des personnalités éminentes qui ont accepté d'y participer, que ce colloque offrira un certain nombre de réponses sous forme de pistes à explorer et de stratégies à mettre en place ensemble» suggère Ahmed Bedjaoui. De son côté, et dans le même sillage, le Directeur de la cinémathèque algérienne Lies Semiane déclare qu'ils travaillent sous la direction du ministère de la Culture «à la construction d'un siège doté de deux salles dans la Banlieue d'Alger et d'un blockhaus pour la sauvegarde des négatifs. Un ambitieux plan de restauration des fonds de la cinémathèque est en cours. Il nous permettra de rénover des copies que ces cinq dernières décennies ont éprouvées et d'acquérir de nouveaux titres dans la production mondiale récente» dit-il.
Le même responsable ajoute qu'ils attendent beaucoup de ce colloque et de ses invités. «Leurs contributions et les débats qui s'en suivront nous aideront grandement dans le chantier colossal que nous avons mis en place pour la revalorisation de notre patrimoine filmique», ajoute-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.