Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Covid-19: plus de 6,7 millions de contaminations et près de 400.000 décès dans le monde    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    MO Béjaïa : Zahir Attia n'est pas le «bienvenu»    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    Reprise des activités économiques et commerciales: l'ANCA salue la décision    BLIDA RESPIRE    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    D'anciens manuscrits et des bâtiments historiques en péril    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    Chlef: La récolte céréalière en baisse    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Espagne: La demande insolite du FC Barcelone    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Le Brent continue sa progression    Le Consul général de France à Alger s'exprime    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jaguar s'allie à l'écurie Williams
INTERNATIONAL
Publié dans L'Expression le 08 - 05 - 2011


Le constructeur automobile haut de gamme Jaguar Land Rover, propriété de l´Indien Tata Motors, s´est allié à l´écurie de Formule 1 Williams pour produire une version commerciale de son prototype de «supercar» hybride C-X75, ont annoncé les dirigeants des deux groupes. «Nous allons construire, lancer et vendre une version commerciale de la C-X75», un prototype qui avait été dévoilé en septembre au Mondial de l´automobile de Paris, a annoncé Adrian Hallmark, responsable mondial de la marque Jaguar, à Londres. Ce véhicule, vendu entre 700.000 et 900.000 livres (soit entre 780.000 et un million d´euros) sera la voiture la plus chère et la plus exclusive de la gamme Jaguar, a-t-il précisé: il sera en effet produit uniquement à 250 exemplaires, durant deux ans seulement, entre 2013 et 2015. Grâce à une collaboration inédite avec l´écurie Williams F1, ce nouveau modèle se targue d´allier des performances héritées de l´univers des sports mécaniques, avec une vitesse maximale dépassant 320 km/h, et des émissions de CO2 réduites (moins de 99 g/km), dues à un moteur à combustion assorti de deux moteurs électriques, et à un châssis ultraléger, entièrement en fibre de carbone. La mise en production de la C-X75 s´inscrit dans une stratégie d´investissement ambitieuse du constructeur basé au Royaume-Uni, filiale depuis 2008 du constructeur automobile indien Tata Motors, qui veut se lancer à l´assaut des marques allemandes (Audi, BMW et Daimler) dominant actuellement le secteur des voitures de luxe, à coup de lancement de nouveaux modèles. Le patron de Jaguar Land Rover (JLR), Ralf Speth, a rappelé à cette occasion le programme ambitieux d´investissement (5 milliards de livres sur cinq ans) annoncé en mars par le constructeur haut de gamme au Salon automobile de Genève. «Nous allons investir comme jamais et avons les projets les plus ambitieux pour l´avenir de Jaguar et Land Rover. Nous allons lancer 40 nouveaux modèles sur les cinq prochaines années, et investir chaque année un milliard de livres dans le lancement de nouveaux produits», a-t-il souligné, ajoutant que Jaguar Land Rover allait embaucher «un millier» d´ingénieurs pour réaliser ses ambitions.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.