Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Chengriha réclame la décontamination des sites    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Le Hirak maintient la pression    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    «Elles sont profondes et particulières»    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinq partis au sanctuaire des Martyrs
ILS ENTAMENT AUJOURD'HUI LEUR ACTION DE BOYCOTT
Publié dans L'Expression le 12 - 03 - 2014

Cinq partis ainsi que d'autres personnalités politiques se donnent rendez-vous aujour-d'hui, à l'esplanade du sanctuaire des Martyrs à Alger pour inaugurer le premier acte symbolique mettant en branle la campagne pour le boycott actif du scrutin du 17 avril 2014. Cela intervient alors que beaucoup s'interrogent sur le peu ou la mollesse de l' opposition devant une emprise grandissante des partis et parties au pouvoir sur la société. Pour la première fois, des partis de différentes obédiences et sensibilités s'engagent dans des actions communes pour dénoncer le climat et les conditions politiques floues dans laquelle se tiendra la succession au fauteuil d'El Mouradia. Les partis concernés ont d'ores et déjà informé les services de la wilaya d'Alger sur la tenue de ce sit-in symbolique à Riadh El Feth, selon le porte-parole du MSP, M.Tebal. Seuls les dirigeants ou membres des bureaux politiques des cinq partis seront présents à ce sit-in. Donc, il n'y aura pas foule au portillon pour investir l'esplanade du sanctuaire, un endroit considéré relativement isolé, à la périphérie de la capitale. Il s'agit surtout, pour le membre de direction des cinq partis, à raison de 10 par formation, «de prendre à témoin les martyrs sur le danger qui guette le pays, suite à sa prise en otage par les cercles du pouvoir en place», estime Soufiane Djilali, président de Jil Jadid qui s'est retiré de la course à la présidentielle, après l'annonce officielle de la candidature du président sortant. Pour lui, «la mémoire des martyrs n'a jamais était aussi trahie et bafouée par le régime qu'aujourd'hui.» Cela d'une part, d'autre part, il s'agit, selon les organisateurs, de s'incliner devant le sacrifice suprême des martyrs pour le triomphe des libertés et de tous les droits. Evoquer aussi, selon eux, cet esprit de Novembre qui commande la mise en place d'une transition démocratique-un principe fondamental fondant la naissance de l' Etat algérien-en cette conjoncture marquée d'une grande incertitude mettant le pays dans l'oeil du cyclone. La commission de coordination composée des représentants de ces partis, installée au courant de la semaine dernière est chargée des préparatifs de cette action, la toute première d'une série d'autres actions qui seront mises en oeuvre par le groupe des 5+1. Les partis n'écartent pas d'être rejoints pas d'autres formations et personnalités politiques. Pour rappel, outre ce sit-in, un meeting populaire est prévu pour le 21 mars prochain au niveau de la salle Harcha (Alger). Les cinq formations politiques + Benbitour ont convenu récemment, de constituer un comité de préparation d'une conférence de dialogue nationale pour débattre des questions liées à l'avenir de l'Algérie et des mécanismes de transition démocratique.
Dans leur dernier communiqué, les leaders des cinq partis: Mohcine Belabbas (RCD), Mohamed Douibi (Ennahda), Abderrezak Makri (MSP), Smaïl Saïdani (Jil Jadid), Lakhder Benkhelaf (FJD) et Benbitour», ont appelé les candidats à l'élection présidentielle les invitant à se retirer de la prochaine «mascarade électorale».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.