Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Mascara: vers une stratégie pour l'organisation du travail du mouvement associatif en Algérie    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Tebboune installe une commission pour l'amender    Liberté de dire. Toujours !    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Les partis privés de subventions de l'Etat    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Où est l'Algérie ?    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les pays du bassin du lac Tchad se préparent
ASSAUT FINAL CONTRE BOKO HARAM
Publié dans L'Expression le 15 - 10 - 2016


Les chefs d'états-majors des pays membres de la Commission du bassin du Lac Tchad (CBLT, Cameroun, Niger, Tchad, Nigeria) ainsi que du Bénin préparent à Niamey la phase «finale» de l'éradication du groupe terroriste Boko Haram et de rétablir la sécurité dans la zone. Au cours de cette réunion débutée mardi, et présidée par le ministre nigérien de la Défense, Hassoumi Massaoudou, les participants auront à évaluer la situation sécuritaire dans cette zone et les opérations en cours ainsi que le niveau de mise en oeuvre des décisions et engagements pris lors des réunions précédentes. D'après les estimations, à cause du mouvement Boko Haram, près de 20 000 personnes ont perdu la vie et plus de 2,6 millions de personnes ont été déplacées depuis 2009. Au Niger, c'est la région de Diffa (sud-est, proche de la frontière du Nigeria) qui est le théâtre, depuis près de deux ans, d'attaques meurtrières du groupe terroriste à partir de ses positions nigérianes, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires nigériens et des milliers de déplacés du Niger et du Nigeria. «Les actes barbares et criminels de ce groupe ont eu également des impacts négatifs sur les activités socioéconomiques de la sous-région», a indiqué M.Massaoudou. Une grande offensive lancée fin juillet dernier, à travers une force multinationale regroupant les armées du Niger, du Nigeria, du Tchad et du Cameroun contre le groupe a permis de réduire ses forces et de libérer plusieurs localités autrefois sous occupation. Pour le ministre nigérien de la Défense, «l'espoir d'une sortie prochaine de l'état de guerre dans le 'bassin du lac Tchad'' pointe même déjà»

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.