20 manifestants condamnés à la prison ferme    Le RCD va déposer plainte contre El Hayat TV    Le spectre de la sécheresse inquiète    Le constat accablant du FCE    Remise de 64 décisions d'insertion professionnelle    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Mohamed Farès rejoue six mois plus tard    À qui sourira le derby ?    Le Targui    Cherif El-Ouazzani : "À Zabana, il y a un gros problème"    «39% des syndicats n'activent pas»    Troisième décès dû au coronavirus    Hasna El Becharia en concert à Alger    ACTUCULT    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Etat des lieux du théâtre d'expression amazighe en Algérie    «Un solfège thématique»    Décès d'Hervé Bourges journaliste français et militant pour l'indépendance de l'Algérie    Congestion routière à Alger: plus de 100 points noirs recensés    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Adoption de la stratégie d'adaptation de la communication gouvernementale à la nouvelle situation    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Formation professionnelle à Oum El Bouaghi : Ouverture de cinq nouvelles spécialités    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Nationalisation des hydrocarbures: Djerrad à Hassi Messaoud    Tebboune préside un Conseil des ministres    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Skikda: Les travailleurs de l'ENAMARBRE exigent le départ du DG    El Khroub: Un jeune homme tué par un train    Tébessa - Criminalité : plusieurs arrestations    Le 53 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif. Un an déjà    Makri réitère le soutien du MSP    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    Il a atteint 1,9 % en janvier    Le groupe Ooredoo confirme l'expulsion de Nickolai Beckers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des débuts prometteurs
L'ASSOCIATION SOLIDARITE DON DE SANG WILAYA DE BEJAIA (SDSWB) AU SERVICE DU CITOYEN
Publié dans L'Expression le 23 - 04 - 2019


Le don de sang, un acte sauveur
«Donner une goutte de sang, c'est sauver une vie.»
Depuis son lancement, l'Association Solidarité don de sang wilaya de Béjaïa «Asdswb», ne cesse de montrer son dévouement envers les citoyens, et son attachement aux valeurs humaines en adoptant le slogan «Donner une goutte de sang, c'est sauver une vie». C'est là un message plein de bon sens, qui a fait son chemin dans les esprits des adhérents de cette association qui opère sous la houlette énergique de leur président le docteur Rafik Boussalem. Ce dernier ne cesse de prouver sa volonté d'aller de l'avant et de faire en sorte que les donneurs, fidèles ou occasionnels, soient de plus en plus nombreux à offrir ce don vital qui enrichira les services hospitaliers et redonnera espoir aux malades. Il est cependant fort regrettable que cette association ne dispose en effet ni de local ni de bureau d'accueil. Si elle a pu subsister, c'est grâce au soutien des citoyens de la wilaya de Béjaïa et aux dons de quelques âmes charitables. Le bilan des trois dernières années (2017,2018,2019) démontre toutefois que si l'Asdswb n'a pas atteint tous ses objectifs, elle a pu réaliser quelques actions prometteuses. Nonobstant le manque de moyens financiers, et une maigre couverture médiatique, l'Association a relevé le défi en diffusant des spots publicitaires sur les ondes de la radio locale (Radio Soummam) à travers des supports médiatiques télévisuels (TV4, Dzair News, Web TV) ainsi que sur les réseaux sociaux et les boîtes de communication. Le résultat n'a pas tardé à se manifester comme le montrent certaines actions tels les 236 jours de collecte sur 134 lieux, 8321 donneurs bénévoles inscrits, 5 445 poches de sang collectées. Soit un taux de prélèvement de 65% a raison de 23 dons par collecte. Les deux campagnes du mois de Ramadhan, de la saison estivale ainsi que celle des campus universitaires, affichent respectivement, 41, 55, et 14 jours de collecte. L'association a aussi procédé à des campagnes de sensibilisation à travers toute la wilaya de Béjaïa (132 jours) pour inciter les donneurs bénévoles à être plus réguliers. Par ailleurs, une autre campagne de sensibilisation de neuf jours contre les maladies du sang et le sida, avaient été programmée au niveau des CSP (Comité sectoriel permanent) et des Cfpa (Centre de formation professionnelle pour adultes). D'autres opérations d'envergure, et pas des moindres, ont suivi. Citons celles de la célébration des journées du donneur de sang, la Journée maghrébine du don de sang, la participation à 18 caravanes médicales et au programme de l'Agence nationale de sang (53 collectes), la formation des comités de daïra, la constitution d'une base de données des donneurs bénévoles, ainsi que six formations de base dont ont bénéficié 94 adhérents. Celles-ci portaient particulièrement sur les préventions et les risques professionnels, les risques routiers, le secourisme, l'art de la communication....etc. D'autres activités secondaires renforceront le planning annuel, telles que la distribution de repas chauds aux nécessiteux, une opération de reboisement, l'encadrement des enfants inadaptés mentaux, la participation aux travaux d'aménagement d'un jardin pour malades au niveau de l'hôpital Frantz Fanon, la participation par une dizaine d'adhérents au semi-marathon international de Béjaïa, et la collecte de plusieurs denrées alimentaires au profit des familles nécessiteuses. Sur le plan socioculturel, l'association a programmé pour ses adhérents, plusieurs excursions à Tikjda, Adekar, Ziama et Djemila...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.