CAN : Mido prévient Liverpool pour Salah    Barça : Des négociations compliquées pour Ter Stegen    Fonction publique: Toucher son salaire sans se déplacer    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    Traitement à la chloroquine: L'optimisme du ministre de la santé    Pour avoir publié une vidéo «alarmiste visant à tromper l'opinion publique»: Une femme arrêtée à Oran    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    Vers une saison blanche ?    Tebboune salue l'équipe médicale du CHU de Tizi-Ouzou    1.171 cas confirmés et 105 décès enregistrés    Le Président fixe les conditions    L'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle scène de la chanson chaâbie au rendez-vous
THEÂTRE NATIONAL MAHIEDDINE-BACHTARZI
Publié dans L'Expression le 20 - 05 - 2019

Malgré une présence faible du public, la magie de cette musique populaire a opéré grâce au professionnalisme des artistes.
La nouvelle scène de la chanson chaâbie continue d'accueillir à Alger, des chanteurs au professionnalisme confirmé, avec au programme de la soirée de samedi, Tarek Difli, Brahim Hadjadj, Hakim El Ankis et Nacer Eddine Galiz, tous en phase d'asseoir leur notoriété et accéder à la célébrité. Malgré une présence faible du public au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), la magie de cette musique populaire a opéré grâce au professionnalisme des artistes qui en ont décidé autrement, réussissant à créer une ambiance festive, dans des atmosphères conviviales. Avec leurs voix présentes et étoffées, Tarek Difli de Constantine a d'abord étalé «Ana law ch'kit lesma», «Zaretni ber'rda ahl en'niami» et «El gharam afnani», puis Brahim Hadjadj de Annaba, qui a rendu avec beaucoup de métier, «Ach âadani lech em'chit» et «Elli moulah aâtalou», dans les modes zidène et maya. Tout comme le parolier-poète algérois Yacine Ouabed qui s'était produit la veille en déclamant son célèbre texte, «Hanni, hanni ya hennana», Bachir Tehami de Mascara et Khaled Chahelel de Mostaganem, ont donné lecture de leurs poésies, «Essohba» et «Er'Raïka», respectivement, que le public a appréciées. La projection d'un court documentaire sur l'oeuvre de Amar Lachab, a ensuite permis de saisir la pertinence de son parcours artistique jalonné de réussites et de succès, pour qu'arrive, ensuite, Hakim El Ankis, qui livrera, en un seul jet, une prestation époustouflante de maîtrise, de technique et de professionnalisme que le public a longtemps applaudi.
Nacer Eddine Galiz, un autre ténor de la chanson chaâbie, a rejoint la scène pour la conclusion, se livrant à son exercice préféré, celui de semer la joie et le bonheur à travers un bouquet de chansons, entre compositions et reprises. Sous la baguette et le regard bienveillant du maestro Djamel Taâlbi, l'Orchestre de la nouvelle scène chaâbie de l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) et ses douze instrumentistes, dont Saliha Ould Moussa à l'oud (luth), a soutenu, avec beaucoup de professionnalisme et de métier, les artistes, qui se sont généreusement investis pour livrer à l'assistance des prestations pleines.
Etalée sur trois jours, la nouvelle scène de la chanson Chaâbie qui prendra fin dimanche au TNA, vise à donner plus de visibilité à des «Cheikhs», qui, bien que connus, restent toujours en quête de consécration. L'évènement de «La nouvelle scène de la chanson châabie» est organisé par l'Aarc, en collaboration avec le TNA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.