Boukadoum appelle l'UA à assumer sa responsabilité face aux graves développements de la situation au Sahara occidental    Real : Pochettino candidat idéal en cas de départ de Zidane    Union parlementaire arabe: la résolution du Parlement européen loin de refléter la réalité en Algérie    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les bases militaires de l'occupation marocaine    Accord Opep+: poursuite des discussions mercredi avant la prise de décision finale jeudi    ANSEJ : le dispositif élargi à d'autres catégories outre les chômeurs    Une convention entre l'AADL et l'ANSEJ pour la gestion des citées "AADL 2020"    Le sergent-chef Lelmaya Sifeddine tombe en martyr au champ d'honneur à Jijel    Sahara occidental : des partis politiques réitèrent leur soutien au peuple sahraoui    Résolution du PE : le président du Conseil consultatif de l'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    OGC Nice : Le coach d'Atal et Boudaoui bientôt viré ?    Tlemcen : Un couple asphyxié par le monoxyde de carbone    RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR l'ALGERIE : Le tiers présidentiel au Sénat dénonce    C'EST LE MINISTRE DES FINANCES QUI LE DIT : Pas de bureaux de change en Algérie    Houda Feraoun placée sous contrôle judiciaire    Nekkaz demande à Zeghmati de le remettre en liberté    Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs    EDUCATION NATIONALE : 50 000 DA pour le personnel touché par le Covid    ORAN : Démolition de cabanons à la plage Calypso d'Ain Feranine    Décès de l'ancien archevêque d'Alger    Schalke : Bentaleb sort du silence au sujet de sa mise à l'écart    Report au 16 décembre du procès en appel des frères Kouninef    Foot / Ligue des champions : le CRB et le MCA pour finir le travail    En effet..., que faire de la Ligue arabe ?    «Pas d'avenir radieux en Afrique sans l'Algérie»    Ouverture de nouvelles spécialités en master économie    Bayon, un autre SUV en préparation    Culture: signature de contrats de performance avec les directeurs du TNA et huit théâtres    Le procès de Merzoug Touati renvoyé au 26 janvier 2021    L'opinion politique à l'appréciation des juges    Les travailleurs de l'Eniem investissent la rue    Une contre-expertise indépendante bat en brèche la thèse de la police    Les clubs de Ligue 1 soulagés    Le paludisme menace des dizaines de milliers de personnes    Inquiétude des bénéficiaires    Les SG de 4 clubs convoqués devant la commission de discipline    Benrahma marque des points    "L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier primé    HENRI TEISSIER, UN SEIGNEUR DE PAIX    "Impossible de supprimer le ministère des Moudjahidine..."    Décès de Mgr Teissier : la scène religieuse perd "un de ses fidèles serviteurs"    SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Ecole El Merdja Djedida à Baraki : Les parents d'élèves irrités par la dégradation    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Indifférence aux prix    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour du géant endormi
SIXIÈME LIGUE DES CHAMPIONS POUR LIVERPOOL
Publié dans L'Expression le 03 - 06 - 2019

Samedi soir, le coup de sifflet final de cette empoignade «so british» a aussi déclenché des scènes de liesse à Madrid où 50.000 supporters de Liverpool avaient fait le déplacement.
Elle était attendue comme une finale explosive, mais au bout du compte, il n'en fut rien: Liverpool décroche la sixième Ligue des champions de son histoire en s'imposant au Wanda Metropolitano face à un pâle Tottenham (2-0). Le coach allemand, Jürgen Kloppn, décroche, par l'occasion, sa première C1 grâce à deux buts de Salah et Origi. C'est, donc, la fête après plusieurs années de disette pour les Reds, qui ont fait parler d'eux notamment après la spectaculaire «remontada» face au Barça en demi-finales (0-3, 4-0). Samedi soir, le coup de sifflet final de cette empoignade «so british» a aussi déclenché des scènes de liesse à Madrid où 50.000 supporters de Liverpool avaient fait le déplacement. C'était si intense, si grand! Après 1 minute 48 secondes, Salah transforme victorieusement un penalty et ouvre la marque, avant que Origi ne scelle le sort de la partie dans les ultimes minutes. Le Pharaon aura été le grand maître de cette soirée, lui qui tirait sa motivation de la déception de Kiev, où il avait dû quitter le stade en larmes après une blessure à l'épaule et une défaite en finale face au Real (1-3). Après 1977, 1978, 1981, 1984 et 2005, les Reds soulèvent pour la 6e fois le trophée aux grandes oreilles. C'est, donc, la fin d'une disette européenne de 14 ans, mais qui ne cache surtout pas le fait que le club n'a pas réussi à remporter le championnat d'Angleterre depuis 1990. Le titre lui est passé sous le nez cette saison pour un petit point d'écart avec Manchester City (98 contre 97). Cette consécration en LDC confirme l'irrésistible ascension de Liverpool depuis le début, en 2015, du mandat de Jürgen Klopp, le charismatique blond aux lunettes translucides. Cette année-là, quelques mois à peine après la fin de sa formidable aventure au Borussia Dortmund, il s'était donné quatre ans pour décrocher un trophée. Et voilà que cette promesse est tenue sur le gong.
Sûr de ses forces, son trident offensif Salah-Firmino-Mané ou ses latéraux Alexander-Arnorld - Robertson, le technicien allemand a compris qu'il n'avait besoin que de quelques ajustements pour définitivement transformer le moribond club anglais en machine à gagner.
Les 62 millions d'euros mis pour recruter le gardien Alisson, en provenance de l'AS Roma sont largement justifiables, tant le portier de la Seleçao s'est montré déterminant pour solidifier son équipe.
«La saison se termine ce (samedi) soir, mais en juillet tout le monde repart de zéro. Nous voulons tous les trophées, nous avons un bel effectif pour cela et j'espère que nous pourrons à nouveau rivaliser avec Manchester City», a prévenu Virgil van Dijk, homme du match et métronome l'arrière garde des Reds.
En face, Tottenham, le moins nanti et le moins dépensier des grands clubs anglais, était trop malchanceux, trop inexpérimenté, a promis de revenir plus fort pour gagner. L'entraîneur argentin Mauricio Pochettino avait bien préparé son affaire, il avait patiemment mûri toutes ses décisions, pesé chaque mot de sa causerie... mais en vain. Rien ne fut pour lui et le premier sacre de l'histoire de son club dans cette compétition est reporté à une date ultérieure. Le Spurs se remettront-ils de ce crève-coeur? Oui, si l'on en croit leurs discours résolument optimistes. D'ailleurs, l'exemple de Liverpool est encourageant, puisqu'il soulève le titre une année après l'avoir perdu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.