Man United : Solskjaer ne facilitera pas la tâche à Man City    Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonelgaz déploie sa nouvelle stratégie
Elle opère un mouvement dans son top management
Publié dans L'Expression le 05 - 10 - 2019

«Sonelgaz a opéré un mouvement dans son top management, répondant à la nécessité de mettre en œuvre une nouvelle stratégie corporate du groupe.
Ces mouvements font montre de la volonté de Sonelgaz d'opérer des réformes efficaces dans l'organisation et dans le fonctionnement capables de prévenir et de corriger l'ensemble des externalités négatives pouvant influencer les métiers du groupe, notamment dans les domaines liés à l'engineering et aux travaux vu l'ampleur des projets structurants en cours de réalisation et dont ces sociétés ont la charge», a indiqué jeudi la société nationale de distribution de l'électricité et du gaz.
Le même document indique que les changements ont touché en priorité les premiers responsables de la Compagnie d'engineering de l'électricité et du gaz (Ceeg), mais aussi la Société de montage industriel (Etterkib), la Société de travaux et de montage électrique (Kahrakib), la Société d'électricité et des énergies renouvelables Sktm et la Société de transport et de manutention exceptionnelle des équipements industriels et électriques (Transmex). Dans ce sens, le P-DG de Sonelgaz, Chaher Boulakhras, a procédé à ce mouvement dans le top management de certaines sociétés du groupe, considérant «la qualité et la mobilité professionnelle du management comme levier de mise en œuvre des démarches managériales, destinées à améliorer la qualité et le contenu de l'exercice du service public dévolu au groupe Sonelgaz dans le sens d'une plus grande responsabilisation des acteurs et d'une plus grande efficacité».
Evoquant l'axe central de sa stratégie, Sonelgaz qui fête cette année ses 50 ans d'histoire, Chaher Boulakhras explique qu'«aujourd'hui le défi majeur est de réussir sa transformation managériale et numérique, à intégrer davantage les énergies renouvelables comme axe stratégique et à réformer son modèle, tout en maintenant l'ambition originelle de service public».
Par ailleurs, lors des cérémonies d'installation des nouveaux managers, Boulakhras a exhorté les responsables des sociétés à s'adapter aux changements de leur environnement et répondre à l'exigence de qualité des 9,5 millions de clients électricité et 6 millions de clients gaz que compte le Groupe Sonelgaz.
Satisfait de voir de jeunes managers accéder à de hauts postes de responsabilité, le P-DG de Sonelgaz a tenu à souligner que «l'efficacité de la démarche formatrice de Sonelgaz, cible de jeunes cadres à hauts potentiels et les prépare pour l'excellence et la performance».
Il a également considéré que «la qualité du management est cruciale pour dynamiser les ressources humaines et susciter leur envie de s'acquitter convenablement de leurs tâches, de trouver des solutions aux contraintes liées à l'environnement et de concourir au succès de l'entreprise».
Mettant en exergue les grandes lignes de la stratégie de Sonelgaz, Chaher Boulakhras a insisté sur «les efforts qui seront davantage consacrés à l'intégration nationale et au développement des activités du groupe à l'international».
Dans ce sillage, «un pôle dédié au développement industriel et au partenariat a été créé au sein de la holding Sonelgaz. Sa mission est d'évaluer les partenariats industriels en cours de mise en œuvre et d'en développer de nouveaux, de façon à approcher, à terme, un taux d'intégration nationale de 70%», indique le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.