Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le TNA diffuse sur sa chaine YouTube
Spectacles
Publié dans L'Expression le 02 - 01 - 2021


La pièce de théâtre «Er'Raml El Har», et le spectacle de danse, «Qalet», deux prestations aux thématiques existentielles, ont été diffusées mercredi sur la chaîne YouTube du Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA). La diffusion des spectacles sur la Toile, programmés dans le cadre du protocole sanitaire en vigueur contre la propagation de la pandémie de la Covid-19, vise, selon les orientations du ministère de la Culture et des Arts, à donner de la visibilité aux pièces de théâtre en projets sur les plates-formes numériques des différents établissements culturels. Montée par la coopérative «Face Troup El Djazair», la pièce de théâtre «Er'Raml El Har», mise en scène par Mohamed Rafik Deîf sur un texte de Haroun El Kilani, est une fusion de trois textes écrits par le même auteur. Dans un long extrait de 35mn, le spectacle raconte la détresse d'un groupe de personnes, en quête désespérée de soi, où chacun usurpe la personnalité de l'autre dans l'espoir de se retrouver et mettre fin au spectre de l'éternelle errance. Dans un «bon brouillon» promettant le spectacle réussi, quatre comédiens ont brillamment porté la densité du texte et donné vie aux personnages antagonistes du, «tailleur», rendu par Draîiya Mohamed Lotfi, «Djahid», campé par Guerroumi Belahcène, «l'épouse» interprétée par Sara Zoubir et «Khalil» incarné par Abderrezak Chawki Bouakline. Conçu, écrit et rendu par la grande danseuse et chorégraphe, Khadidja Guemiri Francesca, «Qalet» (elle a dit), spectacle de danse de 53 mn, a été présenté devant un public restreint, dans le strict respect des mesures de prévention sanitaires contre la pandémie de la Covid-19. Dans le déchirement et le tourment, une âme pure et fragile, profondément froissée, raconte la condition de la femme éprise de liberté, mais contrainte d'affronter l'adversité du conservatisme régnant dans une société exclusivement masculine. L'artiste tente dans des atmosphères sombres et lugubres, de revenir tant bien que mal sur son parcours de vie tumultueux, depuis sa tendre enfance avec la détermination de revivre des souvenirs lointains pour arriver à surmonter sa maladie d'Alzheimer. Personnage en souffrance, l'artiste finit toujours, dans la grâce du mouvement et la beauté du geste, par casser la douceur d'un moment, la tendresse d'un instant ou un bien-être éphémère qu'elle a pu connaître par le passé, par des figures de rejet, de violence et de brutalité. Oeuvre de Abdelhamid Litim, la bande son, faite de mélodies à l'esprit mélancolique, montées sur des rythmes et un bruitage en séquences, a été concluante et a bien soutenu la sémantique de ce spectacle produit par l'association «Noudjoum el fen» en collaboration avec le théâtre régional Mohamed-Tahar-Fergani de Constantine. Pour cause de pandémie et dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, les activités des théâtres, salles de cinéma et salles de spectacle ont été suspendues depuis le mois de mars dernier.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.