Ligue 1 (France) : Marseille s'impose face à Lens    Un match de Premier League interrompu à cause d'un drone    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    La boîte de Pandore    Sahara Occidental: Guterres appelle à résoudre «une fois pour toutes» le conflit    Episodes de la scène politique tunisienne    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Les avocats reçus demain au ministère des Finances: Vers le dénouement du conflit ?    Gel des activités du Parti socialiste des Travailleurs: Le FFS et le PST dénoncent    Mondial 2022 - Barrages: L'Algérie hérite du Cameroun    Nigeria -Tunisie, aujourd'hui à Garoua (20h00): Les Aigles de Carthage à l'épreuve    Burkina Faso-Gabon, aujourd'hui à Limbé (17h00) à chances égales    Explosion des cas de Covid et fermeture des écoles: Le Cnapeste reporte sa grève    Centre-ville, la Glacière et Hai Es Sabah: Sept dealers arrêtés, plus de 460 comprimés psychotropes saisis    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Plusieurs mois sans Fati?    Depay dans le viseur    La Juve veut Vlahovic, mais...    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    L'Algérie compte 45,4 millions d'habitants    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    L'autre réalité du Covid    113 postes de formation en doctorat ouverts    Grève de trois jours des boulangers de Tizi Ouzou    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    Le projet de loi en débat au gouvernement    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    Un colonel dans la ligne de mire    Parution du roman Les frères Abid de Saâd Taklit    Actuculte    «Dhakhira» Implosée    En deux temps, trois mouvements    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Déferlante de listes indépendantes
Le dernier délai du dépôt des dossiers de candidature expire aujourd'hui
Publié dans L'Expression le 27 - 04 - 2021

Prorogés de cinq jours, le délai de dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives du 12 juin, est fixé à aujourd'hui à minuit. La déferlante des listes d'indépendants caractérise les joutes prochaines. Selon le président de l'Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi, «3075 listes d'indépendants et au moins 1813 listes de 53 partis politiques agréés souhaitant se porter candidats aux élections législatives du 12 juin 2021, ont été enregistrées par l'Anie». L'autorité a fait état également du dépôt par la communauté nationale établie à l'étranger «de 15 listes de neuf partis politiques».
D'après certains politologues, il sera difficile de dégager une majorité à l'Assemblée populaire nationale sur fond d'une mosaïque de listes d'indépendants, lesquelles listes ne peuvent pas combler le vide laissé par les partis boycotteurs. Les listes d'indépendants seraient formées en majorité par des transfuges de partis politiques et un conglomérat de civils. En tout état de cause, certains y décèlent, à travers les chiffres de l'Anie, la volonté de faire une part belle à la société civile au Parlement.
Or, selon de nombreux spécialistes, la société civile, qui est un contre-pouvoir vis-à-vis de l'Etat, doit rester à l'extérieur du Parlement. Ces entités ne peuvent être inféodées ni aux partis politiques ni à l'Etat. Au total 16 partis confirment avoir dépassé, jusqu'ici le seuil du nombre de signatures leur permettant de parrainer des listes de candidatures. Il s'agit du FLN, RND, MSP, Front El Moustakbel, le mouvement El-Bina de Abdelkader Bengrina, TAJ de Fatima-Zohra Zerouati, El-Adala de Abdellah Djabalah, El Fadjr El Djadid de Tahar Benbaïbeche, le FNA de Moussa Touati, Talaie El-Houriyet, Jil Jadid, El-Karama, PLJ de Mohand Saïd, FAN, le Front de la bonne gouvernance (FBG).
Dans ce contexte, Talaie El Hourriyet a indiqué, dans un communiqué, qu'il a pu remplir toutes les conditions nécessaires lui ouvrant la voie au parrainage des listes de candidatures, dès le 22 avril à midi, soit avant l'expiration du délai fixé initialement avant son prolongement, à la dernière minute, par ordonnance par le chef de l'Etat.
Ce parti affirme avoir collecté 35 750 souscriptions individuelles à travers 41 wilayas, dont 29 540 ont été validées. Par ailleurs, des hommes d'affaires, dont des membres du FCE, sont présents, notamment sur les listes des deux partis El Bina, le front El Moustakbal ainsi que d'autres partis qui ont décidé d'ouvrir leurs listes aux candidats extra-muros. En outre, certains partis comme Jil Jadid avaient dénoncé des tentatives d'entrave de l'opération de collecte de signatures par des partis proches du pouvoir qui dominent les assemblées élues. Sur un autre plan, eu égard aux pouvoirs que lui confère la Constitution amendée, la limitation du mandat parlementaire à deux fois, sa composante, le boycott d'une partie de la classe politique, le Parlement sera différent du précédent. En fait, les prochaines élections devraient permettre au président Tebboune de disposer d'une majorité confortable.
Pour cause: l'issue des législatives anticipées (majorité présidentielle ou majorité parlementaire) sera déterminante pour la concrétisation du programme et des orientations présidentielles en matière de politique publique. Enfin, l'examen de ces dossiers se fait dans les 12 jours au plus tard suivant la date de leur dépôt, ainsi la date butoir est fixée au 9 mai 2021, a rappelé l'Anie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.