Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    L'utopie, c'est fou, c'est bien    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des enseignants universitaires véreux
Logements à Constantine
Publié dans L'Expression le 12 - 05 - 2021

Après sept années d'attente, soit depuis 2014, les enseignants universitaires des 460 logements de fonction se sont vus déclassés au profit des enseignants ayant bénéficié d'un logement Aadl. En effet, suite à une correspondance du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ces derniers, comme l'attestent les documents, ont été intégrés dans la liste des bénéficiaires de 460 logements, mais avec une condition, à savoir comme le prouve également le document en notre possession, qu'ils libèrent le logement de fonction dès qu'ils auront la clé du logement Aadl. Les bénéficiaires initiaux se sont donc déclassés, mais avec l'espoir d'être réintégrés. Cependant, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Les enseignants, malgré le fait d'avoir obtenu leurs clés de logements Aadl et même LPA et LPP refusent de quitter les logements de fonctions pour que les premiers souscripteurs ne soient pas seulement déclassés mais carrément rejetés. Plusieurs démarches ont été entreprises pour récupérer ces logements de fonction. Mais la situation traîne depuis 2018, soit après l'attribution des premiers logements. Dans une correspondance adressée au ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour dénoncer cette injustice, les bénéficiaires déclassés soulignent «suite à la correspondance du ministère de l'enseignement supérieur datant du 24/ 02/2021, adressée à la commission du logement de l'université de Constantine et cela pour les enseignants ayant bénéficié de leur propre logement, afin qu'ils libèrent les logements de fonction. La commission a donné 30 jours à ces enseignants afin qu'ils quittent le logement de fonction», mais en vain, ceux-là mêmes occupent toujours ce logement et ont même formulé des désistements de leurs propres logements Aadl, privant ainsi les souscripteurs initiaux des
460 logements du logement de fonction. Pourtant, une déclaration sur l'honneur pour quitter le logement de fonction a été signée par ces enseignants. Lors de sa dernière visite à Constantine, le ministre a été saisi et un nouveau président de commission a été désigné pour enquêter sur cette question, néanmoins, cela fait un mois et rien n'a été fait. Comment qualifier ce préjudice à l'égard des premiers souscripteurs qui attendent depuis 2014? Quel regard pouvons-nous porter sur ces enseignants qui ont bénéficié de deux logements, privant leurs confrères d'un toit? Qu'attend la commission pour régulariser la situation et faire respecter la loi et les engagements de chacun? Nous n'avons pas encore fini avec les anciennes pratiques où le plus fort s'impose, une raison pour laquelle les premiers souscripteurs ont choisi de dénoncer ce dépassement et avec force, dans l'espoir que la tutelle réussira à redresser la situation.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.