L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Modric est éternel!
Croatie
Publié dans L'Expression le 24 - 06 - 2021

La Croatie disputera les 8es de finale de l'Euro. En position défavorable après deux matchs très décevants contre l'Angleterre (0-1) et la République tchèque (1-1), le vice-Champion du monde est parvenu à valider sa qualification pour le prochain tour suite à son succès contre l'Ecosse (3-1). Une victoire qui a mis du temps à se dessiner mais qui a été permise grâce au meilleur joueur de l'histoire de la formation balkanique: Luka Modric. Alors que son pays se dirigeait vers un match nul désastreux, le milieu de terrain du Real Madrid est sorti de sa boîte pour illuminer l'enceinte de Glasgow peu après l'heure de jeu. Décalé par Mateo Kovacic, le Merengue est parvenu à tromper David Marshall d'une somptueuse frappe de l'extérieur du pied droit à l'entrée de la surface. La «spéciale Modric» qui a permis aux Croates de s'envoler puisqu'un quart d'heure plus tard, le numéro 10 a déposé le ballon d'un corner parfait sur la tête d'Ivan Perisic. Un but et une passe décisive, Modric a répondu présent. Le quadruple champion d'Europe, qui a touché 115 ballons, réussi 86 passes et 100% de ses dribbles, a fourni une copie pleine. Il est d'ailleurs devenu le plus vieux joueur des Vatreni à marquer lors d'un Euro à 35 ans et 286 jours. Une performance d'autant plus remarquable que l'ancien joueur de Tottenham détient toujours le record du plus jeune joueur à avoir trouvé la faille pour la Croatie dans l'épreuve, à 22 ans et 273 jours, contre l'Autriche (1-0), lors de l'édition 2008. Une sacrée longévité pour le Ballon d'or 2018, qui a été logiquement encensé par son sélectionneur, Zlatko Dalic. «Luka a marqué un but magnifique, le même que contre l'Argentine en 2018. Il est encore plein de volonté et de motivation.
Personne ne sait comment Luka parvient à continuer à jouer comme ça. On s'attendrait à ce qu'il baisse le pied, qu'il perde de son énergie, mais il reste la force qui anime toute l'équipe. Tout ce qu'on pourrait dire sur lui est en deçà de la réalité. Je suis fier d'avoir un tel joueur dans notre équipe», a souligné le manager croate face à la presse. De bon augure pour la suite de l'épreuve.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.