L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ce sera en Août!
Importation des véhicules neufs:
Publié dans L'Expression le 24 - 06 - 2021

A vos bourse! Les véhicules neufs arrivent. Les premiers devront atterrir en Algérie au plus tôt au mois d'août. Le début du processus de l'attribution des agréments est imminent. En effet, les premiers agréments, pour démarrer l'activité d'importation des véhicules neufs, seront accordés dès la semaine prochaine. Ces derniers seront octroyés à compter du 5 juillet 2021. Les opérateurs économiques répondant aux exigences du cahier des charges pourront ainsi exercer de nouveau leur activité. C'est ce que révèle le responsable du secrétariat technique des deux comités chargés de la construction automobile et des concessionnaires de véhicules neufs au niveau du ministère de l'Industrie, Mohamed Djebili, lors de son intervention sur le plateau d'Echourouk TV. De ce fait, le même responsable a révélé qu'à l'heure actuelle son département a reçu 26 dossiers pour l'importation de véhicules dont six concernent les voitures de tourisme, quatre pour les camions et quatre pour les bus.
À cet égard, le même intervenant a estimé que l'importation directe de véhicules est économiquement plus efficace que leur montage. À ce sujet, le même intervenant a noté que chaque jour environ 35 dossiers d'opérateurs économiques pour l'importation de véhicules sont réceptionnés. Toutefois, la majorité d'entre eux ne remplit pas les conditions requises. Parmi les opérateurs économiques ayant déposé leur dossier d'agrément, des sources citent l'homme d'affaires Abdelhamid Achaïbou qui a décroché un nouveau contrat de partenariat avec la firme japonaise Suzuki. De ce fait, le département de Mohamed Bacha se doit, en aval, de régler le problème de la répartition des quotas entre les importateurs automobile. De ce fait, la tutelle prévoit l'installation d'une nouvelle commission interministérielle. Elle se chargera de la fixation d'un plafond du nombre de véhicules à importer. Interpellé sur le prix de vente du véhicule, l'intervenant a souligné que le ministère de l'Industrie ne peut pas s'ingérer dans cette opération étant donné que l'activité n'est pas soutenue par le trésor public. Elle répond à la loi de l'offre et de la demande. À cet égard, il a ajouté qu'une plateforme numérique sera mise en place entre le ministère de l'Intérieur, de l'Industrie et du Commerce pour freiner le phénomène de la spéculation automobile.
Dans ce sillage, Mohamed Djebili a précisé que chaque citoyen a le droit d'acquérir une voiture de tourisme tous les 3 ans chez un agent agréé. Pour rappel, ministère de l'Industrie a invité, mercredi 16 juin, les opérateurs économiques désirant exercer l'activité de concessionnaire de véhicules neufs à déposer leurs demandes d'inscription pour l'obtention des agréments au niveau du secrétariat technique de la commission de traitement des demandes d'agrément. Dans le but d'alléger, de faciliter et de simplifier les démarches administratives d'obtention de l'agrément pour exercer cette activité, plusieurs modifications et nouvelles procédures ont été intégrées au dispositif encadrant l'activité des concessionnaires de véhicules neufs. On citera la suppression de l'autorisation temporaire conditionnant l'obtention de l'agrément définitif. Une expression remplacée par «agrément». Outre de préciser les types de voitures de tourisme qui sont importées et équipées de moteurs d'une cylindrée de 1600 cm3 ou moins, les concessionnaires doivent s'engager à honorer toute commande d'achat à hauteur d'au moins 15% du total des ventes pour les véhicules électriques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.