Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    Zerouati en colère contre le bureau fédéral    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Pain et imaginaire populaire    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ramtane Lamamra remonte le Nil bleu
Reçu par les hautes autorités soudanaises
Publié dans L'Expression le 01 - 08 - 2021

Venant d'Ethiopie, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, est depuis hier à Khartoum, dernière escale de son périple africain avant d'atterrir, aujourd'hui, au Caire. Au terme de cette remontée du Nil bleu, le chef de la diplomatie algérienne doit ficeler son plan de médiation sur la base des propositions et préoccupations exprimées par l'Ethiopie, le Soudan et l'Egypte. C'est la première fois qu'une action diplomatique d'une telle envergure a été menée pour solutionner ce conflit qui oppose les trois pays depuis plus de 8 ans, autour de la construction du Grand barrage de la Renaissance sur le Nil bleu, construction à l'initiative de l'Ethiopie. L'Egypte dit depuis toujours que ce prochain plus grand barrage hydroélectrique d'Afrique, va poser pour elle des problèmes d'approvisionnement d'eau.
Le sujet a été évoqué, notamment à Sotchi, en marge du sommet Russie-Afrique, la Russie s'est proposée en médiatrice, tout comme les Etats-Unis. Pour la diplomatie algérienne, c'est un très grand challenge qui se joue à travers cette médiation censée trouver son épilogue à Alger. L'accueil chaleureux reçu par le ministre des Affaires étrangères, aussi bien à Addis-Abeba qu'à Khartoum laisse penser que le dossier est en bonne voie. Hier, Lamamra a été reçu, en audience, par le président du Conseil de Souveraineté, le général d'Armée Abdel Fattah Al-Burhan à qui il a transmis un message du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. L'audience a permis de réaffirmer les liens de fraternité et de solidarité unissant deux peuples et de mettre en relief la volonté qui anime les dirigeants des deux pays pour imprimer une nouvelle impulsion aux relations bilatérales. À cet égard, le président Al-Burhan s'est félicité des efforts de l'Algérie et de son engagement constant en faveur du règlement pacifique des crises et conflits et de son rôle constructif dans la promotion des relations de fraternité et de coopération, notamment au sein du continent africain. Lamamra a été reçu également par le président du Conseil des ministres Abdallah Hamdok, de même qu'il a eu une séance de consultations approfondies avec son homologue soudanaise, Mariam Sadek al-Mahdi. Il a été convenu de réactiver les mécanismes bilatéraux et de promouvoir une coopération renforcée dans les secteurs de la formation, de l'énergie, de l'agriculture et de la sécurité. Au titre des questions régionales et internationales, les deux ministres ont passé en revue les situations de crise et de conflit prévalant dans la Corne de l'Afrique, l'espace sahélo-saharien et le Maghreb, ainsi que les questions d'intérêt partagé inscrites à l'agenda de l'Union africaine. La situation prévalant dans le monde arabe et les perspectives de renforcement du partenariat afro-arabe ont été, également, au menu des discussions au regard des derniers développements et des futures échéances importantes impliquant les deux ensembles. Les deux parties ont, par ailleurs, échangé sur les conditions de succès du prochain Sommet arabe devant se tenir à Alger dans le but de renforcer l'unité des pays arabes et leur action commune en faveur de la cause palestinienne.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.