Makri agite la menace d'un retrait    Tous les recours rejetés par le tribunal administratif    Brahim Laâlami transféré à la prison de Bouira    L'inquiétude des patrons    Les micro-entreprises appelées à s'inscrire    Alliance Assurances lance une nouvelle offre    Le gouvernement envisage une protection policière pour les députés    Italie : deuxième tour des élections municipales à Rome    Stambouli : "Bravo aux joueurs, mais le plus dur reste à faire !"    Rencontre Amara-membres du BF pour désamorcer la crise    PSG : Icardi toujours absent de l'entrainement    Près de 54% de la population cible vaccinée jusqu'à présent    Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols    Sensibilisation au dépistage du cancer du sein    Un collège baptisé au nom de Fatima Bedar à Stains    Nombreux appels à la désescalade    Milan prend la tête après un samedi renversant    Chassé-croisé entre Chelsea et Liverpool, City qui rit et United qui pleure    L'intrigante histoire du consulat américain    Issine ? Connais pas !    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Cherchem    Plus de 79 000 produits pyrotechniques saisis en 2021    Le Cnapeste opte pour une grève cyclique    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    Croissance factice    Incertitudes sur le projet Peugeot    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Un après-midi cauchemardesque    Une loi pour protéger les institutions    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Où finira robert Lewandowski?    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    Un langage et des paradoxes...    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Des dizaines de candidatures éliminées à Bouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un scrutin plus coloré
Elections locales du 27 novembre 2021
Publié dans L'Expression le 22 - 09 - 2021

La participation du FFS et du PT aux élections locales du 27 novembre prochain est, en principe, la garantie d'une participation plus élevée avec, de surcroît, un retour à une pratique plus orthodoxe à l'exercice politique. Leur expérience des joutes électorales étant plus attestée, donnera l'opportunité de mettre en évidence les priorités de l'heure: sécheresse, pouvoir d'achat, crise sanitaire... et de se recen-
trer sur les incendies meurtriers de cet été qui ont ravagé certaines régions du pays, la Kabylie en particulier. Des préoccupations qui croiseront le chemin d'un Plan de relance économique exceptionnellement ambitieux qui a pour priorité de réduire la dépendance du pays au pétrole, atténuer les déséquilibres régionaux, braquer les projecteurs sur les zones d'ombre, leurs populations qui ont vécu en marge d'un développement inégal du pays. Autant de thèmes sur lesquels les formations politiques auront à croiser le fer dans un scrutin qui s'annonce plus bariolé. Six d'entre elles ont, en effet, retiré leurs dossiers de candidatures, en attendant le Front des forces socialistes et le Parti des travailleurs. Six partis avaient retiré des dossiers de candidature pour les élections locales du 27 novembre prochain a annoncé le président de l'Autorité nationale indépendante des élections. Qui sont-ils? Le Front de Libération nationale, le Rassemblement national démocratique, le Front El Moustakbel, le mouvement El Bina, le Mouvement de la société pour la paix et Sawt Echaâb, a précisé Mohamed Charfi, lors d'une conférence de presse animée au terme de l'installation des membres de la commission de répartition du temps d'antenne consacré aux interventions des candidats dans les médias audiovisuels et de la commission de suivi de la campagne électorale. «Dans le cadre des préparatifs de la campagne électorale pour l'élection des membres des Assemblées populaires communales et de wilayas, prévue le 27 novembre 2021, le président de l'Anie, Mohamed Charfi, présidera l'installation des membres de la commission de répartition juste et équitable du temps d'antenne consacré aux interventions des candidats via les médias audiovisuels nationaux, et de la commission de suivi de la campagne électorale», a indiqué, à cette occasion, un communiqué de l'Anie. À combien s'élèvent les dossiers retirés par les participants à ce rendez-vous électoral? 1.001 dossiers de candidature aux élections des Assemblées populaires de wilayas ont été retirés, dont 784 dossiers relatifs à des partis politiques et 217 autres des listes indépendantes, outre 20 425 dossiers de candidatures aux élections des Assemblées populaires communales dont 18.924 dossiers de partis politiques et 1 501 pour des listes indépendantes, a prorogé le délai de dépôt jusqu'au 19 septembre courant, a ajouté le président de l'Anie. Il faut souligner que les partis politiques, avec plus de 8 millions de formulaires de souscription retirés contre 968 397 formulaires pour les listes indépendantes, vont marquer par leur omniprésence ce rendez-vous électoral dont ils ont signé la charte d'éthique. Quant au corps électoral qui a atteint à l'issue de la révision exceptionnelle des listes électorales, 24 589 475 électeurs, il laisse augurer, à travers «un saut qualitatif» dans le nombre des inscrits par rapport aux précédentes élections législatives, une participation en hausse par rapport à ce dernier scrutin.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.