LNFA: les nouveaux statuts amendés par l'assemblée générale    Levée des réserves sur le navire Tinziren bloqué en Espagne    L'approche globale de l'Algérie    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    Incendie à la raffinerie de Skikda : une enquête diligentée pour identifier les causes    Pétrole: l'OPEP+ adoptera le choix approprié qui consacrera le principe de prudence    Poursuivre l'opération d'assainissement du foncier agricole et de récupération des surfaces non exploitées    «La réforme du professionnalisme vise à élever le niveau du football algérien»    Un Pass sanitaire pour les voyageurs par bateau    Chutes des premières neiges sur les cimes de Chréa    SIDA: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge des malades salués    Accompagnement psychologique et insertion sociale des sans-abris    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Skikda: décès d'une victime de l'incendie de la raffinerie de pétrole    Le poids potentiel de la diaspora algérienne dans l'élection présidentielle française 2022    Chlef : Le nouveau parc industriel prêt à accueillir les investisseurs    Intempéries : Eboulements rocheux sur les routes à Mostaganem et à Ténès    Le jeu des alliances a bien commencé    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Grosses manœuvres contre l'Algérie    Les engagements du ministre de la Poste et des Télécommunications    Le FLN conserve son leadership, percée des indépendants    Le Collectif des Algériens établis en France presse l'ONU à agir    Lionel Messi couronné une 7e fois    Mahrez négocie sa prolongation    Et Kouffi envoya la JSK au paradis !    Semaine du court métrage    Quatre projets de loi en préparation    L'agence Cnas d'Alger ouverte les samedis    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    "Nous serons prêts pour les JM-2022 !"    Une quarantaine de périmètres agricoles raccordés au réseau d'électrification    La grève nationale cyclique maintenue    La mairie d'Oran change de couleur    La médiation internationale met la pression    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Vers la révision des textes juridiques    Les indépendants exigent une enquête    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Carte blanche à Islem Gueroui    Quand Annaba s'associe avec Oman    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Avec quels ingrédients?
Saison 2021-2022
Publié dans L'Expression le 25 - 09 - 2021


La saison footballistique à venir s'annonce sous des auspices nageant en pleine brume, dans les nuits d'hiver, si l'hiver 2021-2022 n'est pas en retard par la faute du réchauffement climatique qui fait des siennes depuis un bon moment. La pleine brume est le fait de l'éternel «bricolage» qui a toujours caractérisé nos clubs de football. Bien des causes ont fait que la régression de notre football soit, pour le moment, cachée par l'invincibilité de notre «Onze» national et de l'oeuvre remarquable et remarquée, du stratège, ce digne fils de Aïn-Tadles (Mostaganem), nous nommons, avec plaisir, le beau et compétent, Djamel Belmadi, qui nous a, depuis plus de trois années footballistiques, constamment procuré de la joie et du bonheur, en ne faisant que ce qu'il se devait de réaliser. Ce qui n'est pas le propos, surtout en évoquant le football en général. Ce qui est frappant, c'est le boucan soulevé en informant l'opinion publique du recrutement de tel entraîneur, qui, on le sait, depuis le règne de Massinissa, ne dépassera pas le bimestre, à la limite le... trimestre! La cérémonie d'installation se fera en grande pompe, avec caméras, selfies et autres déclarations d'intentions, promettant résultats flatteurs et consécrations anticipées, le tout enveloppé par une grappe d' «Incha'Allah», «B'Rabi» et «Bi Haouel Allah». Les belles paroles sont éphémères et place aux démissions, aux menaces de grève, aux déclarations contradictoires des uns et des autres, à du chantage même, à la délation, pour sauter à la gorge de ceux qui osent contredire l'homme fort du moment... Le «projet sportif» d'avenir ne dépassant pas un quart de demi-saison! Nous parlons au présent, car les matchs n'ont pas encore commencé, pour ne pas perturber la préparation, elle-même pas toujours au point. Les responsables se pressent au portillon, pour avoir le dernier mot face aux fans, pas toujours rassurés sur les intentions des uns et des autres. Les guerres fratricides entre les dirigeants partis, en fonction et attirés par le «pouvoir de régner», laissent des traces indélébiles dans les milieux sportifs, qui font fuir les jeunes et aspirants au rêve principal qui est celui de prendre la relève, en matière de gestion de clubs. Ça, c'est le côté administration, d'un club, d'une équipe! Sur le plan sportif, compétitif, c'est une autre paire de manches. Primo, le côté recrutement de l'encadrement sportif reste lié aux connaissances et infos des dirigeants, normalement au parfum, pour ce qui est de la valeur du technicien à recruter. Secondo, le plan compétitions relève, lui, de la performance des joueurs, soi-disant, professionnels, alors qu'il n'en est rien, souvent. Oh, oui, bien sûr, qu'il y a des exceptions, tels un Deghmoum de l'ES Sétif, Adem Zorgane, un élément de l'académie du Paradou, un Messaoudi de Bechar, qui peuvent à eux seuls, renverser la vapeur et la physionomie d'une partie serrée, en manque d'un finisseur efficace! Clôturons, maintenant, cette petite chronique pas le remue-ménage soulevé par le match du 19 octobre 2021 à Niamey, contre la très faible équipe du Niger. Oui, nous avons bien écrit la «faible» équipe du Niger. Le manager général de l'EN n' y est pas allé avec le dos de la cuillère! Quel complot? Quelle déstabilisation? Qui en sera le bénéficiaire? Un petit match entre deux équipes voisines, au légendaire fair-play connu, soulevant un tonnerre de questionnements! Vous devriez avoir honte monsieur le manager général des «Verts», de prendre le Niger pour la Croatie, le Brésil, les Etats-Unis, ou encore le Nigeria dans sa forme optimale! Ne l'oubliez surtout pas: c'est l'Algérie, cette sacrée et grande championne en titre d'Afrique, qui rend visite au Niger! Rigolez si cela vous chante, mais nous voyons un 3-0 en faveur des visiteurs. Et les visiteurs, ce jour-là, seront les Al-gé-riens, menés comme toujours par le maestro et incontestable patron, Djamel Belmadi! Ce n'est pas rendre service à l'EN, que de prendre le micro d'une chaîne TV et déverser le fiel autour des Verts ! Lorsqu'on a à redire, il vaut mieux se taire, aller sous terre, momentanément, coudre ses lèvres, et attendre sous le soleil de Niamey, la victoire des siens et fêter comme il se doit les nouveaux 3 points, en attendant le match retour de la très, très faible équipe de Djibouti, le cigare entre les phalanges! Nous en tête, les matchs joués chez nos frères africains à la même période et au même horaire, nous les avons presque gagnés, haut la main. Alors, messieurs, laissons nos jeunes s'occuper des victoires, et contentons-nous d'applaudir les exploits dans la sérénité! Laissons de côté la sorcellerie, les manigances, les coups bas, les «on-dit que», les complots, et regardons les Ramiz-Larbi Zerrouki, Hichem Boudaoui, Adam Zorgane, accompagner les Riyad Mahrez, Islam Slimani, Adlène Guedioura, Ramy Bensebaïni et autres Sofiane Feghouli, Raïs M'Bolhi et Djamel Benlamri dans l'heureuse entreprise d'aller en 2022, au Qatar, faire de l'oeil à Dame Coupe du monde!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.