Elections locales : L'ANIE annonce un taux de participation national de 35,97%    Le Président Tebboune s'exprime    Un comité provisoire pour les communes sans candidat    Les élections locales par les chiffres    Déclarations    Relative affluence    Les principaux évènements de la journée    L'enjeu des locales    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'eni vend la moitié de ses parts    Les Algériens offusqués    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Giroud absent 3 semaines    L'Institut Pasteur d'Algérie réagit    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    6 décès et 163 nouveaux cas en 24 heures    15.000 bouteilles d'alcool saisies    Un album pour préserver Tabelbala    Du flamenco à la salle Ahmed Bey    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    Real : Perez a pris sa décision pour Gareth Bale    Elections locales: la cadence du vote s'intensifie dans l'ouest du pays    Le renseignement espagnol met en garde contre le rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste    CAN 2021 : Un stage de préparation prévu au Qatar    Coupe arabe Fifa-2021: les Verts à pied d'oeuvre à Doha    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    La visite du Président Tebboune en Tunisie interviendra "en temps voulu"    Les agressions sur les réseaux ont coûté 586 millions de centimes en 2021    Interrogations sur la sécurisation des élections en Libye : La candidature de Seif El Islam El Gueddafi dévoile la capacité des législations en vigueur    Mondial biennal : Soutien unanime de la CAF au projet de Gianni Infantino    L'Opep et ses alliés maintiennent le cap    Tunis-Paris-Londres, le dos au mur    Des habitants réclament le raccordement au gaz    Plus de 3000 employeurs ciblés    Statu quo en tête    Benabderrahmane : «L'état n'abandonnera jamais son caractère social»    Korandjé, un album dédié à la préservation du parler de la région de Tabelbala    Le groupe Iwal fait appel à son public    Saisie de marchandises destinées à l'exportation frauduleuse    À propos de la thèse de "l'holocauste"    Le devoir de mémoire à travers le 9e art    "Il nous faut une ouverture vers l'ailleurs"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Pesez de votre poids sur la politique française!»
Mohamed Antar Daoud à la communauté algérienne établie en France
Publié dans L'Expression le 16 - 10 - 2021

Pour sa première apparition, depuis son rappel par Alger pour consultations, l'ambassadeur d'Algérie en France, Mohamed Antar Daoud, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Intervenant au Forum d'El Moudjahid consacré à la commémoration des massacres du 17 octobre 1961, le diplomate a enjoint la communauté algérienne établie en France à peser de tout son poids sur la «politique française». La communauté algérienne établie en France se doit d'intervenir sur la scène politique française, clame Mohamed Antar Daoud. La diaspora algérienne en France doit «constituer un levier de commande», capable d'apporter une différence dans la politique de l'Algérie, mais aussi dans celle de la France, a-t-il affirmé. À cet égard, l'ambassadeur d'Algérie en France, s'interroge sur le fait que la plus grande communauté étrangère en France, reste en dehors du circuit d'intervention. Pour le diplomate, il est « inadmissible» que l'Algérie avec « ses 18 consulats» qui représentent «la plus grande communauté étrangère en France», ne puisse pas «constituer un levier de commande», pour «intervenir aussi bien dans la politique algérienne»,
qu'«au niveau de la politique française». Offensif, le diplomate a annoncé l'ouverture prochaine d'un 19e consulat général en France, après celui, récemment, de Rouen. Louant, à l'occasion, l'élan de solidarité des Algériens en France pendant la crise sanitaire et les incendies ayant ravagé certaines régions du pays, notamment en Kabylie, le diplomate a souligné l'importance de fédérer toutes les catégories socioprofessionnelles en réseau. Une communauté qualifiée par Abderrahmane Dahmane, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, d'«héritiers de la Wilaya VII historique, grâce à laquelle le gouvernement du GPRA à Tunis recevait de l'argent».
«La communauté algérienne en France est une communauté engagée auprès de son pays», a-t-il tenu à affirmer. A cet égard, l'ambassadeur d'Algérie en France, a souligné l'importance d'encourager la communauté algérienne établie en France d'investir dans son pays d'origine. «Je dis que la double, la triple ou la quadruple nationalité doit constituer un atout pour les Algériens (...). Et il nous appartient de faire en sorte que ceux qui veulent investir en Algérie, ne soient pas confrontés à un parcours du combattant», a déclaré Mohamed Antar Daoud, appelant, ainsi, à «dénoncer» les dérives de la bureaucratie à «tous les niveaux». Une manière de balayer d'un revers de la main, le clivage entre compétences nationales et compétences à l'étranger. L'Algérie avait rappelé le 2 octobre en cours pour consultations, son ambassadeur à Paris, suite aux propos non démentis, que plusieurs sources françaises ont attribués, nommément, au président français, portant atteinte à l'histoire et aux institutions de l'Etat, les qualifiant d' «ingérence inadmissible» dans ses affaires intérieures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.