Une nouvelle génération des démocrates    «Le parti a atteint amplement ses objectifs»    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    La rupture?    Des blocages partout    «C'est criminel!»    Ramtane Lamamra : «Le séminaire a donné une vision claire de l'avenir»    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Les votes les plus curieux    Hazard de retour en Belgique?    Kjaer absent au moins 6 mois    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    L'Epic mis aux oubliettes    Le coup de maître de la Bmpj    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Hommage aux maîtres artisans disparus    Les mises en garde de Tebboune    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Benbouzid se prononce    7 décès et 185 nouveaux cas en 24 heures    Le Président palestinien aujourd'hui à Alger    Une qualification et des interrogations    L'alliance militaire entre le Maroc et Israël est "malsaine"    Une vision claire de l'avenir    «La bureaucratie est devenue un ennemi juré de la Nation»    Le CNDH appelle à la révision de la loi    L'ancien journaliste du Quotidien El-Moudjahid Rachid Semad n'est plus    Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Renouveau industriel, l'appétit grandissant de l'Algérie    Maroc : Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Plusieurs routes coupées dans certaines wilayas du pays    Du 24 au 31 mars 2022    Plaidoirie pour le tourisme saharien    Coupe arabe Fifa-2021 (Gr D/2e j): l'Algérie et l'Egypte passent en quarts    Coupe de la CAF (2e tour prélim./additionnel): JS Saoura-Heart Of Aok (Ghana) se jouera sans public    Tenue dimanche d'une réunion du Conseil des ministres    Huit délégués du médiateur de la République remerciés    Un autre procès attend Mira Moknache à Akbou    FLN-RND, la guerre de tranchées    Le Festival national de la poésie melhoun revient à Mostaganem    Cherfa exclut tout retour à ce système    Le quota de l'Algérie passera à 972 000 b/j    Les Canaris toujours en confinement à Zéralda    Une exposition sur Charles de Foucauld, avant sa prochaine canonisation à Rome    Dans une conjoncture particulière: Mahmoud Abbas demain à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Makhzen humilié à Kigali
La Rasd assiste à la réunion ministérielle UA-UE
Publié dans L'Expression le 27 - 10 - 2021


Reconnue à part entière comme seule et unique représentante d'un peuple en lutte pour son autodétermination, une délégation sahraouie a participé aux travaux de la 2e Réunion ministérielle Union africaine-Union européenne (UA-UE) tenus dans la capitale rwandaise Kigali. Le chef de la délégation sahraouie, Mohamed Yeslem Beissat, a affirmé hier, que la participation de la Rasd à cette réunion demeure «incontournable». La présence de la Rasd à ce forum continental est une preuve éclatante de l'acceptation, par la communauté internationale, de l'Etat sahraoui en tant que réalité irréversible. Mieux, c'est un facteur de stabilité et d'équilibre dans toute la région du Maghreb. «La présence de la délégation parmi 83 pays participants, soit presque la moitié des pays membres de l'ONU, en plus du royaume du Maroc, prouve que l'acceptation de cette réalité est la seule issue pour le conflit Maroc-Sahara occidental, sur la base de laquelle la communauté internationale doit focaliser ses efforts», a soutenu le représentant de la délégation sahraouie ajoutant que cette participation «vient consacrer la réalité nationale qui ne peut être niée et ignorée».La délégation sahraouie a eu l'opportunité de rencontrer les ministres et les chefs de délégation européens et africains, rappelle le diplomate sahraoui, ajoutant que les rencontres ont porté sur deux thèmes, le premier concerne les efforts de l'ONU vis-à-vis de la question sahraouie et la prochaine réunion du Conseil de sécurité, alors que le deuxième porte sur l'arrêt de la Cour de justice européenne (Cjue) concernant les accords d'association UE-Maroc incluant illégalement les territoires sahraouis occupés. La délégation de la Rasd, qui a eu des échos positifs auprès de tous les participants, a eu des «discussions fructueuses et constructives» lors de cette rencontre, a-t-il souligné. Le 29 septembre dernier, la Cjue avait annulé les deux accords de pêche et d'agriculture entre le Maroc et l'UE incluant les territoires sahraouis occupés, affirmant avoir été conclus en violation de la décision de la Cjue de 2016 et sans le consentement du peuple du Sahara occidental.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.