Un premier bilan fait 26 morts    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    Incorrigible Makhzen!    «Il reproduit les pratiques des groupes terroristes»    La presse marocaine prend le relais    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Deux nouvelles médailles en judo    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Vingt-six foyers d'incendies enregistrés à travers neuf wilayas du pays    Tiaret: réalisation prochaine de deux stations pour améliorer les prestations en matière d'électricité    Tebboune présente ses condoléances    L'Algérie a joué un rôle pionnier dans l'appui aux mouvements de libération dans plusieurs pays africains (Djoudi)    Soixantenaire de l'Indépendance: une cérémonie littéraire au Palais de la Culture à l'occasion de la Journée nationale de la poésie    Congrès de la Soummam (Bejaia), un moment décisif sur le chemin de la victoire    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Kick-boxing : l'Algérie décroche trois médailles de bronze    La commission de la fatwa du ministère des Affaires religieuses condamne les propos provocateurs de Raïssouni contre l'Algérie    Décès du caricaturiste Benaouda Taouche    Envoi d'aides humanitaires au Sénégal suite aux inondations dans ce pays    Voile / Championnat de Tunisie : l'Algérie présente avec treize athlètes    Karaté / Jeux de la solidarité islamique : l'Algérie en bronze par équipes dames    Quatre éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Ronaldo fait une promesse pour dans quelques semaines    Clôture du 11e Festival culturel chaâbi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Comme une pilule de suicide !    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    15 pays y prennent part    Le ministère la culture la célèbre en août    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le grand oral des républicains
En France, le candidat de la droite sera connu samedi
Publié dans L'Expression le 02 - 12 - 2021

Mardi soir, sur la chaîne France 2, les cinq prétendants à l'investiture de la droite ont participé au quatrième et dernier débat des Républicains, ultime occasion pour les cinq candidats de marteler leurs
messages auprès des adhérents, en ciblant de préférence Emmanuel Macron. C'était à la veille de l'ouverture du congrès par lequel le parti va départager les postulants, démarche qui remplace les expériences précédentes qui ont valu à la formation d'amères divisions. Ils ont été unanimes sur ce plan, faisant valoir aux électeurs français qu'ils sont face à un «choix grave entre les mains» tant ils estiment que le président sortant a accumulé les contradictions mais aussi les échecs. Après avoir critiqué le choix du polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, de faire l'annonce officielle de sa candidature à la présidentielle d'avril 2022 en parallèle avec la tenue du congrès des républicains dans le but, disent-ils, de l'éclipser au plan médiatique, ils ont procédé, en bon ordre, à la présentation de leur programme. Il faut dire que la droite est en difficulté dans les sondages, même si depuis la dernière élection, elle a mieux résisté à la vague de la République en Marche (LaRem) que ne l'ont fait les socialistes, dont le naufrage a atteint une dimension abyssale. De là à nourrir l'espoir de se qualifier au second tour, il n'y avait qu'un pas et il a été joyeusement franchi par les cinq candidats qui ont rivalisé d'ardeur pour emporter la décision des quelque 140 000 adhérents du parti Les Républicains. Ces derniers ont commencé à voter dès hier matin, à 8 heures, mais le vainqueur ne sera connu que samedi après-midi, après le second tour des consultations.
Si Eric Ciotti a affirmé qu'il porte «le projet le plus ambitieux et le plus abouti» pour convaincre les Françaises et les Français, Michel Barnier, lui, affirme qu'il est «un pragmatique déterminé» à prendre le taureau par les cornes. De quoi remuer la France profonde que taraude le discours fascisant sur le poids et le rôle de l'immigration. Ce à quoi, Valérie Pécresse rétorque qu'elle sait également «agir, quitte à bousculer les conservatismes». De son côté, Philippe Juvin affirme, sobrement, qu'il «sait prendre des décisions difficiles» et Xavier Bertrand d'asséner le coup de massue, en répliquant que, lui au moins, il «connaît les Français, (parce qu')il vit avec eux». Face aux adhérents dont le choix sera mûrement pesé, compte tenu du caractère indécis du scrutin, les cinq prétendants à l'investiture du congrès des Républicains n'ont pas hésité à dramatiser le discours, en perspective du vote électronique au terme duquel sera connu le candidat consensuel de la droite qui croit, malgré toutes les vicissitudes, en ses chances de parvenir au second tour de la présidentielle. Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Eric Ciotti, Michel Barnier et Philippe Juvin auront tenté le tout pour le tout, afin d'obtenir les faveurs des militants indécis tout en sauvegardant l'exigence d'une façade unitaire dont ils ne pouvaient faire abstraction pour la suite de l'aventure.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.