Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Ali Ghediri de nouveau devant le juge aujourd'hui    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Offensive diplomatique contre la Cédéao    Plus de 30 personnes renvoyées devant la justice panaméenne    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le match CSC-JSK décalé de 24 heures    Les secrets du président de la FIFA...    Formation accélérée pour l'obtention de la licence CAF C et B    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Dans l'attente de déterminer le mode d'enseignement    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    Zahia Ziouani au micro de Maya ? J'adore ! Vraiment !    La Chine émet une alerte jaune aux tempêtes de neige    Le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Le taux de chômage inférieur à celui de l'avant-pandémie    L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors va investir 23 mds EUR dans l'électrification sur 5 ans    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Jungle/Pub sur Internet ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Une catastrophe environnementale et sanitaire évitée à Oran Est: L'APC d'Oran a décidé de porter plainte contre X    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Brèves Omnisports    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    La Sadeg améliore sa desserte    «Le pays est toujours ciblé»    Pénurie de... soldats!    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Les preuves du complot    Les APC sans majorité absolue débloquées    Lotfi Benbahmed rassure    Le temps de l'efficacité    Messi penserait à un retour au Barça    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    Les avocats mettent fin à leur grève    14 candidats en lice pour un siège de sénateur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fermeture des écoles et hausse des contaminations
Cororonavirus à Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 07 - 12 - 2021

Une réunion a regroupé le wali de Tizi Ouzou et les différents intervenants, dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, pour étudier la situation prévalant ces derniers jours.
Une situation inquiétante qui a nécessité la tenue de cette réunion et la fermeture de nombreux établissements scolaires. Lors de cette rencontre, le wali a donné des instructions fermes pour reprendre le contrôle de l'application des mesures sanitaires et les gestes barrières sur les places publiques. Des mesures ayant connu un laisser-aller sur tous les plans, doit-on noter. En effet, à l'issue de la réunion, le premier responsable de la wilaya a instruit les services concernés de veiller à l'application des protocoles sanitaires dans tous les secteurs, mais aussi au respect des gestes barrières sur les places publiques. Les services de sécurité, de leur côté, ont été instruits de veiller au respect de ce chapitre important dans la chaîne d'application. Ainsi, il apparaît que les autorités, au niveau de la wilaya ont pris la mesure du danger qui guette les citoyens. Une réunion qui a également été sanctionnée par des instructions, afin de relancer la vaccination pour acquérir l'immunité collective. À rappeler que l'alerte a été donnée dans la wilaya de Tizi Ouzou depuis maintenant plus d'une semaine. Un collège fermé dans la commune d'Azazga puis deux lycées à Ouacifs et Aïn El Hammam, avant que l'hôpital ne signale une hausse du nombre de personnes hospitalisé. Cette catégorie de patients a été en effet évaluée jusqu'à, hier, à quelque 20 malades. Cette courbe qui reprend sa montée inquiète au plus haut niveau les autorités sanitaires de la wilaya, qui redoutent, plus que jamais, un retour à l'état de saturation des structures hospitalières. Jusqu'à hier, l'on faisait remarquer que la hausse concernait notamment Tigzirt, Azeffoun et Azazga. En fait, il convient de noter que le laisser-aller constaté dans l'application des gestes barrières va parallèlement avec celui qui caractérise les opérations de vaccination. Celle-ci n'avance pas dans les secteurs qui devraient donner l'exemple, à l'instar de la communauté médicale et sanitaire, qui n'enregistre qu'un taux de vaccination de 25%. Dans les universités, la situation n'est guère meilleure, car la vaccination n'a même pas atteint un taux de 10%. Le secteur de l'éducation, de son côté enregistre un taux égal à celui de la santé. Tous ces indicateurs participent pour renforcer le camp des plus sceptiques. Pourtant, les scientifiques sont unanimes: la vaccination reste le moyen le plus efficace pour se prémunir contre les effets graves de la pandémie qui entre dans sa quatrième vague. Les mêmes scientifiques s'accordent également sur la nécessité de se faire vacciner comme premier moyen de lutte contre le nouveau variant, Omicron, qui n'est pas encore détecté dans notre pays, qui devra sans nul doute arriver.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.