Décès de l'ancien ministre des Affaires religieuses, Dr Saïd Chibane: le Président Tebboune présente ses condoléances    L'Opep+ décide de maintenir son plan de production décidé en octobre dernier    Algérie-Jordanie: nécessité d'élargir la coopération bilatérale à d'autres secteurs    Maroc: des milliers de citoyens dans la rue pour protester contre la cherté de la vie    Clôture des travaux du colloque international sur la géopolitique de l'extrémisme    La 47e conférence de l'Eucoco se tiendra l'année prochaine à Saragosse, en Espagne    Djaafar Abdelli, nouveau DG de la CNR    Le Roi Abdallah II de Jordanie achève sa visite d'Etat en Algérie (Vidéo)    Démantèlement d'une organisation de trafic de drogue opérant entre le Maroc et l'Espagne    3e Conférence des ministres arabes de l'enseignement technique et professionnel du 24 au 26 décembre à Alger    Cancer de la gorge: entre cinq et six nouveaux cas enregistrés par semaine à l'EHUO    Cyclisme/Tour international du Nil (3e étape): l'Algérien Abderrahmane Kessir vainqueur    Khenchela : les combats d'Aouchaaoua, une des grandes batailles de la wilaya-1    Le Roi Abdallah II de Jordanie se recueille à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération nationale    "Non-Aligned, Scenes of the Labudovic's Reels", un film documentaire sur le parcours du cameraman serbe Steven Labudovic    Pêche: Salaouatchi inspecte l'opération de levée des restes d'une péniche au port d'El-Djamila à Alger    Ligue 1 Mobilis : un coup d'épée en tête du classement, la JSK renverse Paradou    Constantine : les cadres du sport appelés à faire du CHAN 2023 une réussite    Concert euphorique de Hamidou à Alger    Mostaganem: La CNAS sensibilise les employeurs    Maladie de Parkinson: La plupart des patients tardent à consulter un médecin    Courage politique    Commerce: Le code-barres obligatoire dès mars prochain    Quatre personnes sauvées de l'asphyxie    Sétif: La statue de Aïn Fouara de nouveau vandalisée    Ces «anonymes» modernes que nous sommes !    Le FFS : un parti qui se confond avec la patrie    Le tribunal de Dar El Beïda prend une autre dimension!    Le défi du transport intermodal    «On a ouvert un nouveau livre»    Un Palestinien tombe en martyr    15 ans de prison ferme pour le principal accusé    Le grand souk!    L'appel de Moualfi aux industriels    L'épopée spatiale algérienne    Une famille nombreuse? Ça se gâte.    Défi royal pour le Sénégal    Les flops du Mondial    Un exploit pour rien    Une ville qui rayonne de splendeur    Berceau rural au patrimoine de l'humanité    Place aux compétitions!    Terrorisme: Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison    Une circulaire qui fait jaser en France    FAF - D'importantes décisions prises par le Bureau fédéral    Ligue 1- Mise à jour du championnat: Quatre affiches explosives au programme    L'ancien ministre Baraki condamné à 10 ans de prison    Quel avenir pour l'Europe ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fermeture des écoles et hausse des contaminations
Cororonavirus à Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 07 - 12 - 2021

Une réunion a regroupé le wali de Tizi Ouzou et les différents intervenants, dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, pour étudier la situation prévalant ces derniers jours.
Une situation inquiétante qui a nécessité la tenue de cette réunion et la fermeture de nombreux établissements scolaires. Lors de cette rencontre, le wali a donné des instructions fermes pour reprendre le contrôle de l'application des mesures sanitaires et les gestes barrières sur les places publiques. Des mesures ayant connu un laisser-aller sur tous les plans, doit-on noter. En effet, à l'issue de la réunion, le premier responsable de la wilaya a instruit les services concernés de veiller à l'application des protocoles sanitaires dans tous les secteurs, mais aussi au respect des gestes barrières sur les places publiques. Les services de sécurité, de leur côté, ont été instruits de veiller au respect de ce chapitre important dans la chaîne d'application. Ainsi, il apparaît que les autorités, au niveau de la wilaya ont pris la mesure du danger qui guette les citoyens. Une réunion qui a également été sanctionnée par des instructions, afin de relancer la vaccination pour acquérir l'immunité collective. À rappeler que l'alerte a été donnée dans la wilaya de Tizi Ouzou depuis maintenant plus d'une semaine. Un collège fermé dans la commune d'Azazga puis deux lycées à Ouacifs et Aïn El Hammam, avant que l'hôpital ne signale une hausse du nombre de personnes hospitalisé. Cette catégorie de patients a été en effet évaluée jusqu'à, hier, à quelque 20 malades. Cette courbe qui reprend sa montée inquiète au plus haut niveau les autorités sanitaires de la wilaya, qui redoutent, plus que jamais, un retour à l'état de saturation des structures hospitalières. Jusqu'à hier, l'on faisait remarquer que la hausse concernait notamment Tigzirt, Azeffoun et Azazga. En fait, il convient de noter que le laisser-aller constaté dans l'application des gestes barrières va parallèlement avec celui qui caractérise les opérations de vaccination. Celle-ci n'avance pas dans les secteurs qui devraient donner l'exemple, à l'instar de la communauté médicale et sanitaire, qui n'enregistre qu'un taux de vaccination de 25%. Dans les universités, la situation n'est guère meilleure, car la vaccination n'a même pas atteint un taux de 10%. Le secteur de l'éducation, de son côté enregistre un taux égal à celui de la santé. Tous ces indicateurs participent pour renforcer le camp des plus sceptiques. Pourtant, les scientifiques sont unanimes: la vaccination reste le moyen le plus efficace pour se prémunir contre les effets graves de la pandémie qui entre dans sa quatrième vague. Les mêmes scientifiques s'accordent également sur la nécessité de se faire vacciner comme premier moyen de lutte contre le nouveau variant, Omicron, qui n'est pas encore détecté dans notre pays, qui devra sans nul doute arriver.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.