Prolongation de la suspension des cours d'une semaine    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Sétif: démantèlement d'un réseau international spécialisé dans le trafic de drogue dure    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Mohcine Belabbas de nouveau devant le juge aujourd'hui    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Une politique difficile à mettre en œuvre    Quand les plans de l'AEP font défaut    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    Cinq éléments de soutien arrêtés    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Les APC sans majorité absolue débloquées    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le processus d'Astana reprendra bientôt
Attaques israéliennes au port de Lattaquié
Publié dans L'Expression le 08 - 12 - 2021

Des frappes aériennes de l'Entité sioniste ont atteint des conteneurs du port de Lattaquié (ouest de la Syrie) dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé l'agence de presse officielle syrienne.»Vers 01h23 aujourd'hui (23h23 GMT lundi), l'ennemi israélien a mené une agression aérienne avec plusieurs missiles visant le parc à conteneurs du port commercial de Lattaquié», a déclaré une source militaire syrienne citée par l'agence SANA. Et ce bombardement a mis le feu à «un certain nombre de conteneurs commerciaux», sans faire de victimes, a-t-elle précisé, évoquant une «riposte de nos défenses anti-aériennes». Des photos publiées par SANA montraient un incendie dans le parc à conteneurs. La télévision d'Etat syrienne a assuré dans un second temps que «les équipes de pompiers ont maîtrisé l'incendie qui s'est déclaré dans le port de Lattaquié à la suite de l'agression israélienne». Selon l'OSDH, une ONG basée au Royaume-Uni, les missiles israéliens ont visé «directement une cargaison d'armes iraniennes dans le terminal à conteneurs» à l'intérieur du port. «C'est la première fois qu'Israël vise le port de Lattaquié, principal port du pays, depuis le début du conflit en 2011», a déclaré l'OSDH. Plusieurs photos et extraits de vidéos diffusés par SANA à l'aube ont montré le déclenchement du feu au milieu de dizaines de conteneurs.
L'entité sioniste confirme très rarement ses agressions contre la Syrie. Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, l'Etat juif a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant notamment des positions des forces iraniennes et du Hezbollah, qui combat aux côtés du régime de Damas. La précédente série de ces frappes est intervenue le 24 novembre, visant des zones où le Hezbollah libanais pro-iranien est implanté dans le centre de la Syrie. Trois militaires et deux miliciens syriens affiliés au Hezbollah avaient alors été tués, selon l'OSDH. La Syrie connaît un conflit sanglant depuis 2011 qui a causé la mort d'environs 500.000 personnes et d'énormes destructions des infrastructures, entraînant un déplacement forcé de millions de personnes à l'intérieur et en dehors du pays.
Par ailleurs, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé que la prochaine réunion des pays garants du processus d'Astana sur la Syrie se tiendra dans quelques semaines. Cité par l'agence de presse «Sputnik», Lavrov a fait savoir, dans un point de presse tenu hier, que «la prochaine réunion des pays garants du processus d'Astana est en préparation et se tiendra dans la capitale kazakhe, Noursoultan dans les prochaines semaines, et que des observateurs des pays arabes y participeront». Le processus d'Astana est un ensemble de rencontres multipartites entre différents acteurs de la crise en Syrie. L'accord d'Astana est un traité signé le 4 mai 2017 par la Russie, l'Iran et la Turquie et portant sur la création de quatre zones de désescalade dans le pays. Ces zones sont situées à Damas (Ghouta orientale), Deraa, Rastane et Idleb.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.