Plaidoyer pour la création d'un festival local de musique Diwane    12e session du Groupe de vision stratégique "Russie-Monde islamique": Ghlamallah à Kazan    Liverpool : Klopp donne des nouvelles de Salah et Van Dijk    Di Maria et Perisic vers la Juventus    Accidents de la circulation: 46 morts et 1535 blessés en une semaine    Complexe Sider El Hadjar: près de 100.000 t de déchets ferreux proposées à la récupération    Le Brésil n'affrontera pas le Sénégal en match amical    Ouverture du séminaire international sur les amis de la Révolution algérienne    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans le secteur de Mahbes    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie pour le 3ème et dernier jour    La rançon d'une vie    Ligue 1 - Mise à jour: Deux chocs pour y voir plus clair    En séjour illégal à Oran: Près de 200 Subsahariens rapatriés vers leur pays    Pour éviter le scénario de 2021: L'Algérie affrète six avions de lutte contre les incendies    Sujets du Bac et du BEM: Les assurances du ministère de l'Education    Emigration clandestine: Onze harraga périssent noyés au large de Tipaza    Tebboune: «Rencontre inclusive» des partis politiques annoncée    Batimatec 2022: GSH présente sa solution globale    Obligation économique ?    D'autres chats à fouetter    Tabi et l'indépendance de la justice    500 associations se mettent de la partie    Theo Hernandez enflamme l'Italie    2500 sapeurs-pompiers mobilisés    Tebboune renforce le front interne    «Le camp occidental est en dislocation»    Premier vol commercial au départ de Sanaa en 6 ans    Les évêques de Terre sainte accusent Israël de «manque de respect»    Un député tire la sonnette d'alarme    Saisie de 3, 5 kg de mercure blanc    95 médecins spécialistes en renfort    «C'est la guerre de l'eau»    La Caisse de garantie un outil performant    Les oubliés de la Solidarité nationale    La Présidence sur les chapeaux de roue    La Casbah rouverte au grand public    Il rejoint le casting de la suite de «Dune»    Le langage codé des femmes    Le Président Tebboune s'entretient en tête-à-tête avec le Président Erdogan    Chanegriha préside l'ouverture d'un colloque national sur "l'eau au cœur des conflits internationaux"    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    L'école et l'arche sociale mouvante    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tu recevras autant que tu as...
Publié dans L'Expression le 18 - 01 - 2022


Le cadre de l'Etat achevait la lourde peine d'emprisonnement, de huit ans, lorsqu'il sut, plus tard, que la juge du siège qui l'a si injustement condamné au «ferme», venait d'être balayée de la magistrature, pour «complicité de faux»! Grâce à de solides appuis, on condamna au très long séjour sans portefeuille à vie, son adjointe, une pourtant très compétente magistrate, fille de martyr de la grande et glorieuse Révolution de novembre 1954, épouse d'un avocat, et on ferma les yeux, sur la principale faussaire, pour balancer cette juge aux oubliettes! Jetée dans l'anonymat le plus total, à la Cour suprême où elle occupe, depuis, un siège qui n'a rien à voir avec l'application de la loi, ni les poursuites, ni même la prise d' une quelconque décision concernant un vice de forme qui permette de casser et de renvoyer le dossier à la cour d'appel. Aujourd'hui, venue à temps, sauver les magistrats, leur noble boulot et balayer les malappris, les rapporteurs, les mal- intentionnés, les envieux, les menteurs, les à-plat-ventristes, les brosseurs, les trafiquants, les cupides et autres moches opportunistes de tous bords, une nouvelle ère s'installe bon gré, malgré tout, grâce au doigté du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi, et la chancellerie où s'échinent du matin jusque tard le soir, des cadres presqu'invisibles, ceux-là même qui font que la magistrature se dépoussière, tant bien que mal! Mais que voulez-vous? Les juges et les procureurs sont comme dans la chanson: «Ça s'en va, ça revient...».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.