Coronavirus: 6 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Le Président Tebboune présente ses condoléances suite au décès du moudjahid et Général-major à la retraite Ali Bouhedja    Industrie pharmaceutique: clôture du Salon algérien de l'Industrie pharmaceutique à Dakar    Industrie pétrochimique: atteindre 5 milliards de dollars d'exportations à moyen terme    Le projet de la loi relative à l'investissement contribuera "à drainer des investissements"    Décès du moudjahid et Général-major à la retraite, Ali Bouhedja    Le Président Tebboune félicite la boxeuse Imane Khelif    Judo/ 43e Championnats d'Afrique : 31 pays confirment leur présence au rendez-vous d'Oran    La Fédération du Sénégal répond sèchement à la fédération française dans l'affaire Idrissa Gueye    Mahrez inaugure un stade à son nom à Sarcelles    Ghlamallah appelle depuis Kazan à relancer le rôle du Groupe de vision stratégique "Russie et Monde islamique"    Conseil de Sécurité : le Représentant Permanent de l'Algérie participe au débat ouvert sur la sécurité alimentaire et les conflits    La 17e édition de "Andaloussiates El Djazaïr" s'ouvre à Alger    Tenue de la 3e session du Comité de concertation politique algéro-saoudien    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Saint-Etienne : Boudebouz écarté par son entraineur ?    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    Les bases de la transition énergétique    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    Brèves Omnisports    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    La Sonelgaz se met de la partie    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Un nouvel ancrage à l'activité économique    Pourquoi les prix ont baissé    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Incontournable marché libyen
Ouverture des postes frontaliers de Debdeb et In Guezzam
Publié dans L'Expression le 19 - 01 - 2022


Dans un élan confirmé de déploiement des produits algériens sur les marchés africains, la direction des douanes a affiché sa totale disposition à lancer les opérations d'exportation vers la Libye, à travers les deux postes frontaliers Debdeb et In Guezzam. Une stratégie qui se consolide sur le terrain, dans la mesure où après les opérations d'exportation effectuées avec brio vers plusieurs destinations africaines, telles que la Mauritanie, le Mali, la Tunisie, le Niger, l'ouverture vers la Libye acte l'accès sur l'un des plus importants marchés de l'Afrique. Car il faut savoir qu'après un déclin qui a duré plus de six ans, la Libye à pu redresser sa situation financière suite à un bond remarquable en matière de recettes pétrolières et gazières, ces deux dernières années affichant 21,5 milliards de dollars en 2021. Un retour sur la scène économique mondiale qui ouvre un volume important d'opportunités d'échanges commerciaux, et de partenariats de divers domaines. Il faut dire que malgré l'instabilité politique du pays, la Libye se présente comme un marché potentiel, dans la mesure où cette embellie financière aura pour effet immédiat de relancer la consommation, et d'accroître les capacités et le volume des importations, pour répondre aux besoins nationaux. C'est dans cette configuration avantageuse à plus d'un titre, et d'une rentabilité assurée, que le fait que la partie algérienne soit fin prête à lancer les opérations d'exportation vers la Libye et oeuvre à faciliter la tache aux opérateurs économiques, contribuera à optimiser ses chances de prendre une grande part de ce marché. Cela étant, il est indispensable de travailler à pérenniser cet axe à travers la mise en place de mécanismes efficaces qui permettront d' atteindre des automatismes en matière de logistique, de transport et de stockage. Car il faut le dire, le marché libyen est loin d'être vierge, et fait l'objet de convoitise de grandes économies puissantes, telles que la Turquie. Cette dernière vient de réaliser un volume d'échanges où les exportations vers la Libye ont rapporté 1,325 milliard de dollars au cours de la période s'étalant de janvier à juillet 2021. Autant dire que la course vers les grands marchés africains n'est pas gagnée par le simple fait de l'importance de la situation géostratégique de l'Algérie. Le nouvel Eldorado a déjà attiré un bon nombre de pays à forte capacité d'investissement tels que la Chine, et abrite une concurrence certes naissante, mais qui peut s'avérer très rude. À ce titre, la circulation des produits algériens en Libye et le renforcement des relations économiques entre les deux pays, apporteront une confirmation d'un ancrage et d'une visibilité certaine pour le déploiement de l'Algérie en Afrique. Ce dernier tend à se confirmer également, à travers la concrétisation de partenariats à long terme, notamment dans le domaine de la réalisations d'infrastructures majeures dans le secteur pétrolier, et celui de l'Energie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.