Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hommage au comédien Sirat Boumediene
Mois d'août à Oran
Publié dans L'Expression le 17 - 08 - 2022

Le public oranais assiste avec passion à des représentations théâtrales, dans le cadre d'un mois en hommage au regretté comédien Sirat Boumediene, organisé par l'association culturelle «El Amel» sous le slogan «Sirat Boumediene de retour ce mois-ci».
Dans le cadre de cette manifestation, lancée en fin juillet, la même association a programmé chaque samedi des représentations théâtrales dans son «théâtre de poche», en l'honneur du grand artiste Sirat Boumediene, décédé le 20 août 1995 et en reconnaissance pour ses oeuvres immortelles dans le monde du 4e art, de la télévision et du cinéma, a-t-on appris du président de l'association, Mihoubi Mohamed.
Une affluence remarquable
Les représentations en genre stand up sont assurées par de jeunes talents du quatrième art, diplômés de l'école de formation de l'association, à l'instar de Adam Kessouri qui a présenté à deux reprises son oeuvre «Nous» et la pièce «Stop», mise en scène par Mohamed Benseghir alors que le dramaturge Mohamed Mihoubi a présenté son oeuvre «Coulisses».
Cette activité honorifique, qui se poursuit jusqu'au 20 août en cours, connaît une affluence remarquable d'amateurs du quatrième art et des oeuvres de feu Sirat Boumediene, «qui demeure encore dans les coeurs», selon le dramaturge Mihoubi, qui a indiqué, par ailleurs, que «cette manifestation constitue une occasion pour découvrir de nouveaux talents qui apporteront un regain d'activité au mouvement théâtral à Oran, sur les pas des géants du théâtre algérien».
Les organisateurs ont également programmé d'autres activités les 18, 19 et 20 août, dont une lecture dramatique d'une nouvelle pièce produite par l'association «El Amel», qui sera montée sur scène en décembre prochain, en plus d'une projection vidéo d'une série télévisée du regretté Sirat «Chaib El Khedim».La 26e promotion, composée de 10 jeunes, en majorité des universitaires, portera le nom de Sirat Boumediene et présentera, à l'occasion de leur sortie, des performances théâtrales individuelles consistant en une narration (lecture dramatique) traitant de problèmes sociaux, en hommage à cet artiste exceptionnel qui a tant donné au théâtre au niveau national.
Figure marquante du 4eme art
Sirat Boumediene, né en 1945 à Oran et mort le 20 août 1995 à Mostaganem, est une des figures marquantes du théâtre, qui a campé des rôles dans des oeuvres du dramaturge Abderrahmane Ould Kaki, à l'instar de la pièce «El Guerrab wa Salihine». Sirat s'est distingué par sa capacité à incarner plusieurs personnages à la fois, que ce soit sur scène ou devant la caméra et excellait dans les techniques d'expression corporelle qui ne laissent pas le public indifférent.
Il a participé à de nombreuses pièces de théâtre, dont «El Balaâout» de feu Boualem Hadjouti, «El Alag», «El Khobza», «Hammam Rabi» et «El Adjwad» du défunt dramaturge Abdelkader Alloula. Après avoir intégré le théâtre «El Kalaâ» à Alger, il a pris part à deux oeuvres «Mille hommages aux sans-abri» et «Le dernier des détenus».
Le défunt Sirat, connu pour son humour, a également joué des rôles dans de nombreuses oeuvres télévisées, dont «Ayech Belhef» et «Chaïb El Khedim», qui traitaient de questions sociales dans un style comique, ainsi que dans des oeuvres cinématographiques, notamment «Er-ramad»,
«Hassan Niya 2» et «Le Portrait».
Le regretté artiste a décroché plusieurs distinctions et récompenses dans des festivals nationaux et arabes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.