L'Union européenne se dit "préoccupée"    La direction du RCD chez Tabbou    Un Etat à décongestionner    L'AIE pessimiste pour 2020 et 2021    Ouverture de parcs d'attractions... inexistants    La Palestine accuse Abu Dhabi de trahison    FLN: L'accord de "normalisation" entre les EAU et Israël, un coup dans le dos de la cause palestinienne    14 morts et 5 blessés dans une attaque dans le Centre    L'indépendance de l'enquête remise en cause    Attia confirme sa candidature    Abeid testé positif à la Covid-19    Le recrutement de Guendouz "en bonne voie"    Cures thermales, cure corona    15 hectares détruits chaque jour à Tizi Ouzou    Arrestation d'un promoteur immobilier à Oran    Le baiser de Mahrez et le séisme de Mila et de Tipasa    DimaJazz présent malgré les obstacles    Une Algérienne met dehors ses parents au Canada    Rififi chez le Doyen    Tlemcen : Coupures répétées de courant    Cour de Tiaret : Le président et le procureur général installés    Industrie : L'Eniem augmentera le taux d'intégration d'une gamme de ses produits à 70%    E-learning... l'inévitable saut vers l'école du futur    On vous le dit    Attar l'estime nécessaire pour combler les besoins intérieurs : Le débat sur l'exploitation du gaz de schiste relancé    JSM Béjaïa : Bouledjloud convoque une AG des actionnaires    NC Magra : Le président Bennacer réclame une société nationale    La casbah au-delà du Mythe, la vie : Dar Soltane en travaux, suivez le guide    Mustapha Hadni. petit-neveu de Lechani Mohand Saïd : «Lechani était de tous les combats d'émancipation des Algériens»    UNE DIVISION CERTIFIEE    Bouira: Le procureur général et la présidente de la Cour installés    Entré en service: La wilaya attend beaucoup du 5e boulevard périphérique    Deux blessés dans un accident de la route    Agressions, trafic de drogue et le reste    Football amateur: Quelle issue pour les groupes DNA ?    CA Bordj Bou-Arréridj: Les supporters montent au créneau    Être «Président» !    Signaux d'alarme    80 logements LPA de Bir El-Djir: Le bout du tunnel !    El-Bayadh: Le doyen des facteurs n'est plus    Sahara occidental: le PAM anéantit à son tour" les illusions" du Maroc    Les donneurs de leçons s'en mêlent !    PROCHAINE BASE MILITAIRE ISRAELIENNE AUX EMIRATS : L'énième trahison    L'Autorité palestinienne annonce le rappel "immédiat" de son ambassadeur à Abou Dhabi    Le FLN et le RND ont boycotté Bengrina    TIARET : Installation des nouveaux président et procureur général de la Cour de justice    CHANGER L'ASPECT DES ZONES D'OMBRE : Djerad donne un ultimatum de 4 mois    Le premier cancer détecté chez un dinosaure soulève de nouvelles hypothèses    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération et intérêt partagé
JUAN CARLOS AUJOURD'HUI DANS NOTRE PAYS
Publié dans L'Expression le 13 - 03 - 2007

L'ESPAGNE est parmi les premiers partenaires commerciaux de l'Algérie.
Attendu aujourd'hui dans notre pays pour une visite officielle de trois jours, le roi d'Espagne, Juan Carlos, devra donner, jeudi, le coup d'envoi de la 3e édition du Festival espagnol d'Oran. Au plan commercial, les échanges entre l'Algérie et l'Espagne ont atteint, au titre de l'année 2005, plus de 5,3 milliards d'euros. Une tendance qui, même au ralenti, classe l'Espagne parmi les premiers partenaires commerciaux de l'Algérie. Le projet de gazoduc Medgaz, dont l'achèvement est prévu au début de 2009, viendra, à coup sûr, consacrer le partenariat algéro-espagnol en matière d'énergie. Viendra ensuite, le second projet de construction d'une interconnexion électrique entre les deux pays. Une entreprise qui ne peut que rythmer davantage ce partenariat. L'Algérie, faut-il le rappeler, s'est engagée solennellement dans une oeuvre de soutien aux entreprises espagnoles qui désirent s'installer en Algérie. Les Espagnols demeurent, néanmoins, réticents quant à l'offre algérienne, en témoigne la faible présence des entreprises ibériques dans certains secteurs d'activité. Le Royaume ibérique a, il est utile de le signaler, joué un rôle important auprès du Club de Paris dans le cadre du remboursement anticipé de la dette algérienne. Dans la foulée, les deux pays ont conclu, rappelons-le, un accord important sur la conversion de la dette. Par ailleurs, l'ouverture de nouvelles lignes entre Alger et Madrid, par la compagnie de navigation aérienne espagnole, Spanair, et le retour d'Iberia pourraient constituer un signal positif pour faciliter le mouvement d'affaires entre les deux pays. En un mot, nonobstant une avancée -jusqu'à maintenant - à petites foulées de la locomotive économique, le train politique ne cesse, quant à lui, de marquer des points d'arrêt. Les deux parties liées, sur le plan judiciaire, par une convention d'extradition, peinent encore à mettre en place les instruments juridiques bilatéraux censés concrétiser le transfert de détenus. A propos du phénomène appelé «immigration clandestine», un fléau exagérément dramatisé par les pays européens, l'Algérie considère que son traitement nécessite l'implication et la participation active de l'ensemble de la communauté internationale. Sur le plan économique, l'Union européenne a toujours privilégié l'action bilatérale avec les pays de la rive sud de la Méditerranée. Il s'avère, aujourd'hui, nécessaire de revoir le partenariat euro-méditerranéen afin d'asseoir une véritable solidarité et une coopération fondée sur le principe de l'intérêt partagé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.