Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le problème du foncier serait levé
Implantation d'usines chinoises d'assemblage d'automobiles en Algérie
Publié dans Liberté le 04 - 12 - 2008

L'hôtel le Mercure d'Alger a abrité, hier, une rencontre sur la tournée internationale du véhicule chinois organisé cette année en Algérie. Cette rencontre à laquelle a pris part une délégation de treize patrons chinois de l'industrie automobile et à leur tête Zhang Xiao Yu, vice-président de la puissante Association d'industrie mécanique de Chine, organisatrice de la manifestation économique, a été marquée également par la présence de concessionnaires automobiles chinois. Le ministre de l'Industrie et de la Promotion de l'investissement, Hamid Temmar, avait pour sa part délégué une représentante à cette rencontre, Mme Slimi, en l'occurrence, pour expliquer toute l'importance qu'accorde son département à l'industrie automobile. “Le développement du secteur automobile figure parmi les préoccupations des autorités algériennes”, a-t-elle noté, tout en expliquant qu'en Algérie l'importation de véhicules n'a cessé de “connaître une courbe ascendante”. S'appuyant sur des chiffres, la représentante du département de Temmar notera qu'il “y a eu importation de 200 mille véhicules en 2007 et il est attendu pour l'année 2008 de voir cette importation à 300 mille véhicules”. Expliquant les raisons du recours de l'Algérie à l'importation de véhicules, l'intervenante dira que “nous n'arrivons pas à développer les bases d'une industrie automobile”. La promotion de nouvelles industries, notamment “'industrie de la construction navale et l'industrie pétrochimique” figure dans la stratégie du gouvernement notera la représentante du ministère.
Intervenant de son côté, Bendris Brahim, le président de l'Union professionnelle de l'industrie automobile et mécanique, présent à la rencontre d'hier, expliquera la disponibilité du ministre de l'Industrie et de la Promotion de l'investissement à dégager des assiettes de terrain pour les projets des patrons de l'industrie automobile chinoise : “Nous sommes en train de parler avec le ministre de l'Industrie sur l'accessibilité au foncier industriel pour qu'il y ait des assiettes de terrain en fonction des besoins des constructeurs.”
L'intervenant dira dans le même temps : “J'invite les Chinois équipementiers à créer des sociétés en partenariat pour le développement des pièces de rechange.” De son côté Zhang Xiao Yu a noté que “tous les constructeurs chinois présents ici ont la volonté d'installer des chaînes de montage en Algérie”. “Nous voulons à travers cette manifestation présenter aux Algériens nos véhicules et leur montrer la puissance de notre pays dans le domaine de la construction automobile. Il faut rappeler à ce sujet les trois projets d'usines automobiles chinoises en Algérie. La première usine sera implantée à Biskra et sera mise en exploitation, selon le directeur commercial chez Nagos MVI, dans le courant du 1er trimestre 2009. Des dizaines de postes d'emploi vont être créés dans le cadre de ce projet”, a-t-il expliqué tout en notant que le bus King Long est très prisé par les transporteurs algériens. Aussi, a-t-il précisé, il sera monté en Algérie dans le cadre d'un CKD. En effet, ce terrain offre une capacité de production de 1 000 unités par an, ce qui est loin de répondre aux aspirations du groupe Mazouz. “Des équipes spécialisées sont en train de chercher une assiette de terrain plus grande”, a déclaré le représentant du partenaire algérien. Ce dernier annoncera, en effet, qu'une usine de fabrication de véhicules sera lancée dans trois mois dans la wilaya de Sétif. Il s'agira d'une unité de montage de véhicule initiée par le groupe Mazouz Trade. Ce projet qui aboutira à la production de 19 000 véhicules par an : 1 000 utilitaires, 3 000 bus et minibus et 6 000 véhicules industriels. Ce projet générera 4 000 emplois directs et indirects. La création d'un centre de formation figure parmi les projets de l'intervenant. Quoi qu'il en soit, les Chinois ambitionnent de conquérir le marché de l'automobile en Algérie, et c'est la raison de la présence des plus importants constructeurs automobiles chinois en Algérie.
NADIA MELLAL Bouali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.