Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une campagne mouvementée
MOISSONS-BATTAGES À TIARET
Publié dans Liberté le 30 - 06 - 2011

Déjà en pleine crise de métadinage ayant affecté d'immenses parcelles céréalières, une calamité due aux dernières intempéries qu'a connu la région de Tiaret, la campagne moissons-battages est soumise, à l'instar de l'année dernière, à une série de confusions. En effet, dans les régions à fortes potentialités céréalières, à savoir Rahouia et Mechra-Sfa, les agriculteurs ont été contraints à un fort soulèvement contestant les mesures prises par les services de la CCLS de rabattre jusqu'à 1000 DA le prix du quintal livré, notamment pour le blés dur de moins bonne qualité. Dans ce sillage, nous apprenons, de certaines sources concordantes, que le comité régional interprofessionnel des céréales (CRIC) est en position de prendre en charge le problème afin de compenser le manque à gagner des agriculteurs. Néanmoins, le mécontentement est tout autre à Mahdia où l'association des multiplicateurs céréaliers crie à l'arnaque. Cette dernière, par voie d'une correspondance adressée au ministre de l'Agriculture, dénonce le mélange variétal remarqué sur les semences de blé dur G3 et G4. Une anomalie qui a touché une bonne douzaine de multiplicateurs de Mahdia et Tissemsilt et qui a porté un coup dur à la production. En exergue, les multiplicateurs concernés qui qualifie cette incidence de “crime économique” font état de pas moins de 30 000 quintaux de perte sèche engendrée par le laxisme et la mauvaise gestion des responsables des stations de semences où le produit est stocké d'une manière anarchique et sans aucune séparation variétale. Une plainte à laquelle les autorités compétentes n'ont pas tardé à réagir puisque une commission est, selon certains céréaliers, à pied d'œuvre afin de déterminer les responsabilités. Par ailleurs, pour le bon déroulement de cette campagne, les autorités locales n'ont pas lésiné sur les moyens tant l'inventaire dégagé se veut important avec 836 moissonneuses-batteuses, 3 168 tracteurs, 1 693 bacs céréaliers, 2 175 remorques et 1 330 véhicules aménagés pour le transport des céréales dont 53 appartenant à la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS). Sur un autre volet, la direction des services agricoles (DSA) a pris en compte, dans son agenda, la problématique relative au stockage des céréales en mettant à la disposition des agriculteurs 42 sites de stockage à travers 26 communes pouvant accueillir plus de 2 millions de quintaux.
Pour rappel, la surface emblavée a été de 235 000 hectares dont 105 000 de blé dur, 91 000 de blé tendre, 44 000 hectares de fourrage et 1450 hectares pour la production des lentilles et des pois chiches spécifiques au plateau du Sersou.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.