Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le syndrome de la classe économique ...
Phlébites
Publié dans Liberté le 08 - 09 - 2012

Les Algériens voyagent beaucoup, surtout en été, soit pour aller en Tunisie en prenant la route ou au Canada en prenant l'avion, des vols long-courriers qui n'ont rien d'une partie de plaisir.
L'avion est un espace exigu, les sièges sont serrés et les jambes sont coincées, l'atmosphère est sèche, tout pour que certains passagers souffrent de troubles de la circulation veineuses, notamment les phlébites.
Les phlébites sont appelées aussi thromboses veineuses. Elles sont provoquées par un caillot de sang qui se forme dans une veine des membres inférieurs. Le principal danger à redouter est l'embolie pulmonaire si le caillot (thrombus) migre vers les poumons.
La phlébite se manifeste cliniquement par des douleurs, une tension musculaire d'un mollet, un gonflement des jambes. Son apparition est favorisée par une immobilisation prolongée qui empêche ou entrave le retour veineux, et il existe des facteurs favorisants comme la contraception, les varices et les troubles de la coagulation.
Pour éviter d'en arriver là, mieux vaut adopter les bons gestes dès le départ en voyage en prenant quelques précautions avant le décollage :
- Il faut choisir des vêtements amples et des chaussures confortables ;
- Le port de bas ou de collants de contention a le mérite de favoriser le retour veineux, donc de prévenir la lourdeur et le gonflement des jambes.
- Une fois dans l'avion, il ne faut pas rester immobile ; se lever de son siège et marcher à intervalle régulier (l'idéal quelques minutes toutes les deux heures).
- Il est déconseillé de prendre des somnifères (pour éviter de dormir).
- Même en position assise, des mouvements de gymnastique permettront d'activer le retour du sang en faisant des flexions, contraction du mollet, extension et rotation des pieds.
- Il faut boire beaucoup d'eau.
- Eviter le café et l'alcool qui ont tendance à accentuer la déshydratation.
Ces recommandations sont utiles en toutes circonstances et s'appliquent aussi au voyage de longue durée par route ou même en train. La seule différence avec l'avion est qu'en voiture on peut s'arrêter pour s'oxygéner, marcher et se reposer et qu'en train l'espace est plus grand par rapport à l'avion et les sièges sont moins serrés.
En respectant ces conseils à la lettre, on prévient les accidents de phlébite, car une fois installée, un traitement à base d'anticoagulants (héparine en sous-cutanée pendant 10 jours) relayé par un traitement oral à base d'anti-vitamine K est indiqué.
Un bilan sanguin sera fait tous les 2 à 3 jours au début, puis tous les mois pour contrôler le temps de coagulation. La durée du traitement varie entre 3 à 12 mois, selon qu'il s'agisse d'une première phlébite ou non, et que le caillot se situe au niveau du mollet ou au-dessus. Une échodoppler étudiera le flux du sang dans les veines et permettra d'évaluer l'efficacité du traitement. En conclusion, toute personne qui a déjà fait un épisode de phlébite au cours d'un voyage (gonflement, lourdeur des jambes), et qui décide de voyager quel que soit le moyen de transport, doit bouger de temps en temps et boire souvent en prenant toutes les précautions déjà citées pour éviter toute surprise, surtout en vacances où on est loin de notre médecin, et il est conseillé d'avoir avec soi un carnet de santé où sont notés tous les traitements, en mentionnant les noms chimiques des médicaments, car les noms commerciaux changent d'un pays à un autre, sans oublier les antécédents médicaux et chirurgicaux. Ce carnet aidera beaucoup les secouristes ou les médecins du pays visité, car la santé est notre capital.
Dr A. K. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.