Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Crise de la FAHB
Bouarifi : “Notre mission se terminera au mois d'août prochain"
Publié dans Liberté le 27 - 05 - 2013

Rabah Bouarifi, président de la FABB, membre du groupe de travail de l'IHF et président du directoire auquel est confiée la gestion transitoire de la Fédération algérienne de handball (FAHB) jusqu'à l'AGE, en compagnie de Rachid Maskouri, en tant que secrétaire général, et M. Boutaghane, en tant que membre, estime que ce directoire n'a été installé pour prendre la place de personne, néanmoins le seul but est de préparer convenablement le terrain pour une assemblée générale élective qui sera tenue dans d'excellentes conditions.
Liberté : Vous êtes sortis avec des décisions très importantes lors de la 1re réunion du groupe de travail jeudi dernier. Quelles en sont les grandes lignes ?
Rabah Bouarifi : Nous ne pouvons pas dire que ce sont des décisions. En fait, comme l'a si bien signalé le président du groupe de travail, Miguel Roca, ce groupe est venu pour trouver une solution à cette crise qui secoue le handball algérien et éviter du fait de probables sanctions. De ce fait, nous, en tant que groupe de travail, nous avons cherché à trouver les solutions adéquates pour appliquer la feuille de route tracée par l'IHF, en concertation avec le Comité olympique algérien. Primo, ce groupe de travail est unanime à dire que les résultats des élections du 14 mars de la FAHB sont invalidées, du moment qu'il y a eu des irrégularités dans l'opération de vote. Cela nous a poussés à trouver une date pour organiser, une autre fois, une assemblée générale élective qui se déroulera avant le 15 août.
Secundo, tous les membres présents du groupe de travail savent pertinemment que les responsables de la commission de candidatures, présents lors des élections de la FAHB du mois de mars dernier, n'ont pas vraiment fait leur travail, c'est pour cette raison que les représentants de l'IHF ont relevé des irrégularités lors de cette opération. Plusieurs candidats n'ont pas les critères pour se présenter à la présidence de la FAHB, mais la commission de candidatures a fermé les yeux sur ce détail. Tertio, étant Algériens, on cherchait tous logiquement l'intérêt du handball algérien, c'est pour cette raison qu'on a demandé à l'IHF d'avancer la date de la tenue de l'AGE, prévue au mois de septembre, à la première quinzaine du mois d'août, et ce, après avoir mis en conformité les lois algériennes avec celles de l'instance internationale. Je crois qu'on est sur la bonne voie.
Un directoire a été installé afin d'assurer la gestion de la FAHB jusqu'à la tenue de l'AGE, vous en êtes d'ailleurs le président. Etant président de la Fédération algérienne de basket-ball, comment le choix a-t-il été porté sur vous ?
Je tiens à préciser que je ne suis venu prendre la place de personne, loin de là. Le choix a été porté sur moi, compte tenu de la ressemblance des deux disciplines, à savoir le handball et le basket-ball. Je pense que mon expérience peut être utile dans pareil cas. Nous sommes tous près du but. Incha'Allah on sortira le handball algérien de tous ses problèmes.
Franchement, M. Bouarifi, n'allez-vous pas rencontrer des difficultés ou des problèmes avec le bureau de Derouaz qui refuse d'abdiquer ?
Du tout. En fait, nous n'avons pas de problèmes personnels avec quiconque, ni M. Derouaz ni une autre personne de la FAHB. Néanmoins, nous allons procéder à la gestion des structures administratives et techniques. Il ne faut pas oublier que dans cette fédération, il existe des techniciens et des administratifs qui font du bon travail. D'ailleurs, ils vont continuer leur travail le plus normalement du monde, notamment les entraîneurs, les dirigeants de l'équipe nationale... Nous ne sommes venus prendre la place de personne ni pour ôter quelqu'un.
Ces entraîneurs, encadreurs et tous vont poursuivre leur travail jusqu'à l'élection d'un nouveau bureau. C'est lui qui décidera après s'ils continueront avec lui ou pas. Pour récapituler, le bureau de Derouaz ne pourra pas exercer jusqu'aux prochaines élections. S'il remplit les critères, alors il pourra se présenter pour présider la Fédération algérienne de handball.
Donc, M. Derouaz pourrait se présenter candidat pour les nouvelles élections ?
Je ne peux pas répondre à votre question, du moment que ce n'est pas à moi de juger si M. Derouaz, ou autres, pourrait se porter candidat. C'est le travail de la commission de candidatures qui sera installée prochainement. C'est elle qui tranchera, après étude des dossiers déposés.
Quelle est la vraie mission de Rachid Maskouri, qui a été installé en tant que secrétaire général de la FAHB dans ce bureau transitoire ?
Nous avons fait exprès de choisir Rachid Maskouri pour ce poste. En effet, c'est une personnalité connue du handball algérien.
Son boulot est temporaire, sa mission prendra fin dès l'installation du nouveau bureau fédéral le mois d'août prochain. Mais tout dépendra aussi du nouveau bureau, s'il veut le maintenir à ce poste ou pas.
Qu'en est-il de la tutelle ? Est-ce qu'elle est au courant des nouvelles résolutions du groupe de travail de l'IHF ?
Lors de cette première réunion, nous sommes sortis avec un PV qui sera envoyé à la tutelle. Donc, le ministère de la Jeunesse et des Sports va tout faire pour nous faciliter la tâche afin d'appliquer ces résolutions.
Je pense que le problème ne devrait pas se poser avec la tutelle du moment qu'on travaille en parfaite harmonie avec elle.
Revenons maintenant à votre fédération, la FABB. Les deux équipes nationales messieurs et dames prendront part prochainement aux 17es Jeux méditerranéens de Mersin (Turquie). Quels sont les objectifs lors de cette compétition pour les deux sélections ?
Il faut savoir qu'il était question, au début, de faire l'impasse sur cette compétition pour l'équipe masculine, parce que nous avons axé notre préparation sur les Jeux islamiques, qui étaient prévus pour le mois de juillet, et le championnat d'Afrique en août en Côte d'Ivoire, mais du moment que les Jeux islamiques ont été reportés à une date lointaine, on a demandé à la tutelle et au Comité olympique d'inscrire notre équipe messieurs aux Jeux méditerranéens, sans aucun objectif assigné. Il ne faut pas oublier que les Jeux méditerranéens c'est presque le même niveau que le championnat du monde, donc cette compétition va permettre à nos joueurs de s'aguerrir et de se frotter au haut niveau, et pour être prêts pour le championnat d'Afrique en août. Pour ce qui est des filles, elles ne vont pas prendre part aux Jeux méditerranéens, ce n'est pas inscrit pour les dames, néanmoins elles vont participer début juin aux éliminatoires contre la Tunisie pour essayer de se battre et garantir une place. Je tiens vraiment à cette équipe dames. D'ailleurs, notre politique est de renforcer l'EN par des professionnelles, on a déjà fait appel à quatre “pros".
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.