OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: les électeurs continuent d'affluer vers les urnes dans les wilayas du Sud    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    «Des incidents insignifiants ont émaillé l'opération de vote»    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Brèves    Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Un boycott inédit en perspective    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    Présidentielle: la presse nationale évoque un scrutin "historique" fondateur de "l'Algérie nouvelle"    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Marche contre la tenue des élections    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chlef
Le directeur des transports se défend
Publié dans Liberté le 30 - 06 - 2013

En répondant aux questions qui lui ont été posées, le directeur des transports a largement expliqué que, contrairement aux dires de certains élus, ses services assurent continuellement un suivi rigoureux de la situation.
De nombreuses interrogations relatives à la situation anarchique que connaît le secteur des transports dans la wilaya de Chlef ont été exprimées par les membres de l'APW, lors de leur deuxième session ordinaire d'été qui a pris fin la semaine dernière. Les élus ont ainsi abordé les aspects négatifs et la mauvaise organisation qui caractérisent le secteur en question. En interpellant le directeur des transports de wilaya, les intervenants ont évoqué à ce sujet, entre autres, le désordre, la perturbation et le diktat de certains chauffeurs de bus, de minibus et même de taxis. "Ces derniers n'ont aucun respect pour leurs passagers. Ils font comme bon leur semble, en l'absence de contrôle de la part des services administratifs compétents. Leur comportement indigne provoque, à chaque fois, l'exaspération des citoyens qui nous font régulièrement part de leur colère. L'absence de professionnalisme et de civisme chez certains transporteurs risque de nuire à la réputation de ce secteur dans le cas où des mesures ne seraient pas prises par les autorités publiques", révèlent plusieurs membres de l'APW. En répondant aux questions qui lui ont été posées, le directeur des transports a largement expliqué pour sa part que, contrairement aux dires de certains élus, ses services assurent continuellement un suivi rigoureux de la situation sur le terrain. Mais il a reconnu que les dépassements de beaucoup de transporteurs dans le cadre de l'exercice de leur profession sont graves, inacceptables et tout à fait contraires aux lois qui régissent le secteur des transports. "Non seulement ils sont à chaque fois traduits devant la commission de discipline afin de répondre de leurs actes, mais ils sont aussi sévèrement sanctionnés par les différents services de sécurité avec lesquels nous travaillons. Nos multiples services de contrôle veillent régulièrement à ce que les transporteurs ainsi que les receveurs appliquent à la lettre la réglementation en vigueur, le code de la route ainsi que les directives qui émanent de notre tutelle. Comme ils sont également dans l'obligation de respecter le client en lui fournissant des tickets, le mettre à l'aise une fois à l'intérieur du véhicule et assurer sa sécurité en cas d'un quelconque événement. C'est vrai qu'il existe des transporteurs qui sèment la pagaille sur les routes par leur mauvaise conduite, en grillant certains arrêts de bus ou encore en ne respectant pas les horaires de travail qui leur sont fixés. C'est pourquoi nous lançons un appel aux citoyens de nous aider dans notre tâche, en nous signalant tout dépassement de la part des transporteurs indélicats", dira le directeur des transports.
A C
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.