Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre chargé de la réforme du service public à Bouira
Faciliter au maximum les prestations administratives
Publié dans Liberté le 18 - 12 - 2013

La visite du ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, Mohamed El-Ghazi, à travers la wilaya de Bouira, aura épousé une forme assez inhabituelle auprès des usagers des services publics. Dès son arrivée à Lakhdaria, les guichets du nouveau siège de l'état civil étaient quasiment vides, ce qui a permis au ministre de se rendre compte des aménagements effectués pour faciliter l'accueil des citoyens. Toutefois, malgré cela, des instructions fermes ont été données pour améliorer les prestations de service de cette institution hautement sollicitée au quotidien. M. El-Ghazi, après avoir eu un exposé sur la situation des services de l'état civil à travers la wilaya, demandera à ce qu'une cellule soit constituée au niveau de la wilaya, afin d'établir les documents administratifs auprès du ministère des Affaires étrangères et les parapher pour les Algériens résidant à l'étranger. Le ministre, accompagné du directeur général de la Fonction publique, insistera lors des différents points visités pour que les préposés aux guichets fassent preuve d'exemplarité en matière d'accueil, de réception et d'orientation. Après Lakhdaria, le cortège ministériel s'est rendu à la ville de Bouira pour visiter le siège du CNRC, le siège de l'état civil, celui de l'ADE, de la Cnac de la polyclinique Aboubaker-Belkaïd, le bureau de poste Hadid-Saïd, l'agence commerciale de Sonelgaz, le siège de la Cnas, de la CNR des services des cartes grises au niveau du siège de la daïra, de l'agence Casnos et, enfin, du Centre de facilitation des entreprises. Un périple qui s'effectuera à chaque halte avec des réclamations de citoyens venus spécialement pour interpeller le ministre sur leurs déboires.
Des méandres de l'administration à la bureaucratie rencontrée pour la constitution de dossiers, les réclamations ont toutes été entendues par le ministre, qui a promis de transmettre à qui de droit les doléances citoyennes. Pour ce faire, lors d'un point de presse, Mohamed El- Ghazi avouera que son département, fraîchement créé, se fera un point d'honneur pour mettre un terme à une situation qui n'a que trop duré sur le plan de la bureaucratie : "Nous avons vu que plusieurs secteurs exigent des tonnes de documents administratifs pour la constitution de dossiers. Ce temps est révolu. Nous devons améliorer nos prestations de service auprès des usagers en économisant le facteur temps...'' À propos de la méfiance des citoyens envers l'administration, le ministre soulignera que le rôle des préposé(e)s aux guichets est primordial dans la mesure où un usager bien orienté et bien accueilli ne peut être que bénéfique pour l'administration : "Pour la décentralisation des documents, il y a une commission qui travaille avec l'ensemble des ministères pour l'allègement des procédures administratives, aussi bien au niveau central que local, ou au niveau des agences et institutions étatiques ou paraétatiques et du département ministériel que je dirige. Actuellement, il y a neuf ministères qui ont bouclé ce travail et nous sommes en phase de valider ces propositions qui entreront ensuite en application, dont certaines seront effectives au courant de ce mois de décembre, et d'autres qui devront faire l'objet de révision de textes réglementaires pour les adapter à cette nouvelle situation et seront effectives au courant du premier trimestre 2014.'' Prenant pour exemple le ministère de l'Intérieur qui a pris des mesures pour la délivrance du passeport pour laquelle l'enquête de police a été supprimée, M. El-Ghazi mettra en exergue la délivrance des documents de l'état civil qui seront prochainement entièrement numérisés après examen par le gouvernement au niveau de l'Assemblée populaire nationale pour alléger et supprimer un certain nombre d'entre eux, et cela s'adressera surtout aux services publics demandeurs de ces documents parce qu'il y a un abus dans la demande. Il y a des demandes d'extraits de naissance n°12 inutiles. La photocopie de la carte d'identité prouve que le titulaire est bien Algérien. La validité du bulletin n°12 passera à 10 ans de même que pour le passeport. Cela va alléger au niveau de la Fonction publique car, maintenant, seulement 4 documents devront être fournis, à savoir la demande de l'intéressé, la photocopie de la CNI, la photocopie du diplôme et un imprimé du recruteur pour être renseigné. Une fois reçu au concours, le postulant devra fournir un dossier complet. Et "la situation vis-à-vis du Service national ne sera plus demandée au postulant".
H. B
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.