Mohamed Messaoudene. Porteur de projet d'agriculture bio : «Mon objectif est de promouvoir les produits agricoles locaux»    Université 8 mai 1945 de Guelma : Lancement du challenge «Instart Marathon» sur l'innovation    Laiterie de Tiaret : Onze personnes sous contrôle judiciaire    Commerces de la friperie à Constantine : Un rush qui traduit une triste réalité    2e session criminelle à Jijel : 55 affaires enrôlées    Souk Ahras : Deux escrocs en détention préventive    Parution : Des révoltes populaires aux déportations    Cinéma : Un nouveau film sur Matoub Lounès    Liga : La Real Sociedad prend la tête du classement    ANP : large participation dans la 1ère région militaire aux opérations de reboisement    6 grands bienfaits de consommer des fruits et des légumes tous les jours    Barça : Vers une démission de Bartomeu dès ce lundi ?    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    Traité virtuel    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    Institut Pasteur: Covid-19 : le relâchement peut coûter très cher    La vente de produits pyrotechniques revient    Hassi Messaoud: Quatre morts dans un accident de la route    MC El Eulma: CSA - SSPA, un conflit dévastateur !    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    Djaballeh appelle au boycott des produits français    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Trois anciens walis dans la tourmente    Les délires d'un haineux    Convalescence    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    La passion retrouvée    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Paris envahie par les Algériens
L'extrême droite joue avec le feu
Publié dans Liberté le 24 - 06 - 2014

La guerre est déclaré par l'extrême droite française aux supporters algériens, et la manipulation bat son plein où de folles rumeurs circulent sur le net pour dénoncer un vandalisme présumé des Algériens, que seuls les extrémistes semblent voir. En effet, une rumeur faisant état d'une église incendiée à Lyon a fait le tour de la toile, une intox distillée par un groupuscule d'extrême droite. Certes, des débordements ont eu lieu dans plusieurs régions de France, mais rien d'aussi spectaculaire comme le prétendent les partisans du Front National. A Barbès, 18e arrondissement parisien, connu pour être le fief des supporters des Verts, près d'un millier d'entre eux ont fêté la victoire des Fennecs dans une ambiance festive, sans aucune violence.
D'ailleurs aucun incident n'a été signalé. Sur l'avenue des Champs-Elysées, des centaines de supporters ont été au rendez-vous pour célébrer cette éclatante victoire de l'équipe nationale algérienne, et mis à part une circulation quelque peu perturbée, aucun incident n'a eu lieu.
En tous cas, autour de Paris, la police a recensé des feux de poubelles mais sans pour autant entendre parler d'incidents graves. La manipulation bat son plein, et le Front national n'hésite pas, à travers certains de ses élus, de jeter de l'huile sur le feu et donner à ces incidents minimes une proportion bien supérieure.
Lyon et la bataille du FN
S'il y a bien une formation politique qui compte tirer profit de la victoire des Algériens au Mondial, c'est bien le Front national. D'ailleurs, la première à dégainer n'est autre que la nièce de Jean Marie Le Pen, à savoir Marion Le Pen, qui veut en faire une affaire politique. "Les incidents autour de la victoire de l'Algérie sont une défaite pour la politique d'intégration menée par l'UMPS", lit-on sur son tweet. D'autres, comme un conseiller municipal du FN à Givors (Rhône), n'hésitent pas à pointer du doigt les médias qui, selon lui, ont volontairement décidé de ne pas communiquer sur les incidents survenus et faire taire les débordements des supporters algériens. "Consignes dans les rédactions pour ce matin : politique de l'autruche sur la victoire de l'Algérie", lit-on encore sur son tweet.
Le bloc identitaire ne lâche pas
Ces accusations portées à tort contre les supporters algériens ne sont pas fortuites et quelque part ne surprennent personne puisque, rappelons-le, l'organisation de l'extrême droite proche du Front national, à savoir le Bloc identitaire, s'en est violement pris aux supporters algériens. Cette organisation pourtant «dissoute» est déjà sortie de sa réserve, le 12 juin passé, à travers un communiqué pour faire la propagande de ses idées xénophobes et racistes. La cible, il ne faut pas aller la chercher très loin, il s'agit de la communauté algérienne de France, en prétextant des incidents graves qui pourrait survenir les jours des matches des Fennecs. Ce groupuscule xénophobe a en effet lancé une campagne de sensibilisation et d'affichage pour faire interdire toute forme d'allégresse de la part des supporters algériens de Paris, supporters des Fennecs.
C. M.
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.