Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    Sit-in des avocats devant le palais de justice    Sidi Saïd plus que jamais indésirable    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    «La rue doit maintenir la pression»    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    La fin des anneaux de Jupiter    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Le groupe Benamor se disculpe    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Le monde entier a exprimé son immense douleur !    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Paris envahie par les Algériens
L'extrême droite joue avec le feu
Publié dans Liberté le 24 - 06 - 2014

La guerre est déclaré par l'extrême droite française aux supporters algériens, et la manipulation bat son plein où de folles rumeurs circulent sur le net pour dénoncer un vandalisme présumé des Algériens, que seuls les extrémistes semblent voir. En effet, une rumeur faisant état d'une église incendiée à Lyon a fait le tour de la toile, une intox distillée par un groupuscule d'extrême droite. Certes, des débordements ont eu lieu dans plusieurs régions de France, mais rien d'aussi spectaculaire comme le prétendent les partisans du Front National. A Barbès, 18e arrondissement parisien, connu pour être le fief des supporters des Verts, près d'un millier d'entre eux ont fêté la victoire des Fennecs dans une ambiance festive, sans aucune violence.
D'ailleurs aucun incident n'a été signalé. Sur l'avenue des Champs-Elysées, des centaines de supporters ont été au rendez-vous pour célébrer cette éclatante victoire de l'équipe nationale algérienne, et mis à part une circulation quelque peu perturbée, aucun incident n'a eu lieu.
En tous cas, autour de Paris, la police a recensé des feux de poubelles mais sans pour autant entendre parler d'incidents graves. La manipulation bat son plein, et le Front national n'hésite pas, à travers certains de ses élus, de jeter de l'huile sur le feu et donner à ces incidents minimes une proportion bien supérieure.
Lyon et la bataille du FN
S'il y a bien une formation politique qui compte tirer profit de la victoire des Algériens au Mondial, c'est bien le Front national. D'ailleurs, la première à dégainer n'est autre que la nièce de Jean Marie Le Pen, à savoir Marion Le Pen, qui veut en faire une affaire politique. "Les incidents autour de la victoire de l'Algérie sont une défaite pour la politique d'intégration menée par l'UMPS", lit-on sur son tweet. D'autres, comme un conseiller municipal du FN à Givors (Rhône), n'hésitent pas à pointer du doigt les médias qui, selon lui, ont volontairement décidé de ne pas communiquer sur les incidents survenus et faire taire les débordements des supporters algériens. "Consignes dans les rédactions pour ce matin : politique de l'autruche sur la victoire de l'Algérie", lit-on encore sur son tweet.
Le bloc identitaire ne lâche pas
Ces accusations portées à tort contre les supporters algériens ne sont pas fortuites et quelque part ne surprennent personne puisque, rappelons-le, l'organisation de l'extrême droite proche du Front national, à savoir le Bloc identitaire, s'en est violement pris aux supporters algériens. Cette organisation pourtant «dissoute» est déjà sortie de sa réserve, le 12 juin passé, à travers un communiqué pour faire la propagande de ses idées xénophobes et racistes. La cible, il ne faut pas aller la chercher très loin, il s'agit de la communauté algérienne de France, en prétextant des incidents graves qui pourrait survenir les jours des matches des Fennecs. Ce groupuscule xénophobe a en effet lancé une campagne de sensibilisation et d'affichage pour faire interdire toute forme d'allégresse de la part des supporters algériens de Paris, supporters des Fennecs.
C. M.
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.