Ouzellaguen : Aménagement de la gare ferroviaire    Fekri Benchenane : Le corps du youtubeur retrouvé sans vie    Commune de Bourouba : Insalubrité à proximité du chemin de fer    Transport à Ouled Mendil (Douéra) : Navettes insuffisantes entre la localité et le chef-lieu    Un léger mieux mais... Le casse-tête de la liquidité bancaire    Le discours officiel à l'épreuve    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Sarkozy condamné à 3 ans de prison pour corruption    MCO - Licence professionnelle: Les supporters retiennent leur souffle    WA Tlemcen: Un état d'esprit à préserver    SCM Oran: Vers le dépôt des licences au niveau de la DJS    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Du verbiage et des actes    L'ancien ministre des Finances, Benkhalfa: La récupération du foncier industriel, une «décision judicieuse»    Le confinement partiel reconduit    Ballotés entre la wilaya et l'APC: Les concessionnaires privés chargés de la collecte dans l'impasse    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune : l'Algérie entretient avec la France de bonnes relations, loin du complexe d'ancien colonisateur    Relance de l'économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l'investissement    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Président Tebboune: l'Algérie n'enverra par ses troupes au Sahel    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Les principales décisions de Tebboune    Tebboune insiste sur l'irrigation pour augmenter de 20% la production nationale de blé    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Après la défaite concédée face à la JSK : Amrani en sursis, les joueurs mis à l'index    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Le décret publié au "Journal officiel"    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    La démonstration de force d'Ennahdha    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RND : tout sur le retour d'Ouyahia
Il reprendra les commandes du parti le 10 juin
Publié dans Liberté le 02 - 06 - 2015

Ahmed Ouyahia sera plébiscité à l'issue du conseil national du RND, le 10 juin prochain, à la faveur d'un vote à main levée. Des sources sûres affirment qu'il devra assurer l'intérim plus longtemps, puisque le congrès extraordinaire ne sera pas tenu dans les délais prévus par les statuts du parti.
Le conseil national du RND, prévu le 10 juin, se tiendra à la Mutuelle des matériaux de construction de Zéralda. Un choix suggéré par le revenant Ouyahia et que des sources proches du parti expliquent par le désir de ce dernier de ne pas faire dans le faste. "Ouyahia a insisté pour que son retour se fasse de manière ordinaire. Il ne veut ni show ni folklore. Aussi, comme ce n'est pas un adepte des grandes dépenses, il est carrément contre la location d'une salle luxueuse. La Mutuelle des matériaux de construction de Zéralda est ce qui peut coûter le moins cher à la trésorerie du parti pour contenir les 362 membres du conseil national", affirment nos sources.
Ensuite, et s'agissant du déroulement de la rencontre, son ouverture, ainsi que sa présidence se feront par le membre le plus âgé du conseil national. Selon toujours les mêmes sources, le choix n'a pas encore été définitivement tranché entre les deux ex-ministres, celui des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghoulamallah, ou celui des Moudjahidine, Mohamed-Chérif Abbas. Le seul point à l'ordre du jour étant le pourvoi du poste de secrétaire général, après la démission d'Abdelkader Bensalah, le président constatera et déclarera la vacance du poste de secrétaire général du parti. Une déclaration qui sera immédiatement suivie par la lecture par un membre du conseil national d'une motion proposant de confier l'intérim à Ahmed Ouyahia.
Nos sources affirment, ainsi, que c'est le seul nom qui sera proposé lors de cette rencontre. "Le vote se fera à main levée. Après son plébiscite, Ouyahia interviendra pour parler du rôle que le parti sera appelé à jouer sur l'échiquier politique national...", ajoutent nos sources, qui font aussi savoir qu'Ouyahia devra longuement s'expliquer dans une conférence de presse qu'il compte tenir dès le lendemain, soit le jeudi 11 juin 2015.
Les chantiers internes d'Ouyahia
Par ailleurs, nos sources indiquent qu'aussitôt intronisé, Ouyahia s'occupera en priorité des chantiers internes au parti. "Il commencera par l'installation d'un secrétariat national qui va l'accompagner dans une tournée nationale pour rencontrer et discuter avec les représentants locaux du parti. C'est ce qui déterminera le choix des coordinateurs de wilaya, qu'il nommera d'ailleurs juste après", précisent-elles. Quant au congrès extraordinaire que les statuts du parti prévoient dans les trois mois qui suivent la vacation du poste de SG, nos sources assurent qu'Ahmed Ouyahia ne compte pas s'en tenir à ce délai. "Il n'y a pas le feu. Cela ne figure pas encore dans nos priorités. Il faut se rappeler dans quelles conditions s'est tenu le dernier congrès, et surtout qu'Abdelkader Bensalah est resté pendant une année intérimaire avant de le convoquer", expliquent nos sources, qui ne manquent pas, d'ailleurs, de préciser que le RND a d'autres préoccupations... de grandes batailles à mener ! L'idée de la tenue d'un congrès dans les délais étant ainsi éloignée, celui qui avait la charge de mener les récentes consultations autour de la révision de la Constitution compte beaucoup sur le rôle que va jouer son parti lorsque sonnera l'heure de la révision. Nos sources affirment qu'il s'agit là de ses premières préoccupations. Et pas seulement, puisque l'autre bataille qu'Ahmed Ouyahia mènera est celle relative au renouvellement des membres du Conseil de la nation en décembre 2015. "Avec les 45 membres que nous comptons au Sénat plus les cinq autres membres du tiers présidentiel, nous voulons que le Conseil de la nation continue à se tailler la part du lion. Il s'agit là d'un principe", concluent toujours les mêmes sources.
M.M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.