Selon l'ONM, le 2 novembre il fera beau    Rationaliser le régime des transferts sociaux    Mutisme !    En solidarité avec le bâtonnier Sellini: Des avocats protestent à Alger    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Combats meurtriers au Karabakh: L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Report du procès en appel    Les avis des partis et des personnalités    Les propositions des uns et des autres    Les contaminations continuent de baisser    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Sit-in des avocats à Alger    Tottenham : Mauvaise nouvelle pour Son Heung-min    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    Covid-19: 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès    Rentrée scolaire 2020-2021: la date pas encore fixée    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Ces nids à problèmes    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Robes noires    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une filiale spécialisée dans l'élevage de bovins laitiers
Le groupe Giplait va investir dans l'amont de la filière lait
Publié dans Liberté le 02 - 02 - 2017

Le nouveau groupe Lait et Giplait va investir dans l'amont de la filière lait avec la création, durant l'année en cours, d'une filiale spécialisée dans l'élevage de bovins laitiers et la production de lait de vache, a indiqué le P-DG de ce groupe public, Mouloud Harim. La nouvelle filiale "Agro-élevage" de Giplait aura à son actif la gestion de 19 fermes-pilotes attribuées récemment au groupe par le Conseil des participations de l'Etat (CPE). "Cela va nous permettre d'être dans l'amont de la filière lait", a précisé M. Harim.
Spécialisé auparavant dans la transformation et la commercialisation du lait et produits laitiers, l'ex-Giplait (Groupe industriel des productions laitières) s'est transformé en groupe Lait et Giplait, et ce, dans le cadre de la réorganisation du secteur public marchand décidé par le gouvernement. La restructuration de ce groupe a induit une fusion-absorption de ses 15 filiales pour en constituer cinq entités actuellement, dont deux à l'Est, une au Centre et deux à l'ouest du pays. L'Agro-élevage sera donc la sixième filiale du groupe dont la principale mission est de transformer les 19 fermes-pilotes en "fermes modernes" de production de "lait de qualité", a indiqué M. Harim.
Outre le repeuplement des étables, le projet compte également la création de pépinières de génisses dans ces exploitations, des centres de collecte auprès des éleveurs qui orbitent autour de ces fermes, des salles de formation au profit des éleveurs ainsi que des unités de commercialisation des produits d'hygiène, d'après le même responsable. Une partie de ces exploitations sera consacrée à la production fourragère en vue d'approvisionner les éleveurs conventionnés avec les laiteries du groupe. Avant de lancer le programme d'investissement visant la modernisation de ces fermes, le groupe doit effectuer prochainement une évaluation sur le terrain afin de relever les points forts et les points faibles de ces exploitations dont certaines dépassent les 2 000 hectares.
Pour développer ces fermes, Giplait compte associer les instituts et les centres techniques spécialisés, tel que le Centre national d'insémination artificielle et de l'amélioration génétique (Cniaag), notamment pour le développement des pépinières de génisses.
L'objectif étant de permettre aux éleveurs d'acheter des génisses à haut potentiel au niveau local au lieu de les importer. Ils pourront également rembourser les vaches achetées par la livraison du lait aux laiteries du groupe, explique M. Harim.
Pour assurer ce rôle de régulateur du marché, le groupe a investi plus de 5 milliards de dinars au cours de ces dernières années.
Par ailleurs, Lait et Giplait compte lancer cette année de nouveaux produits, dont le lait pasteurisé conditionné en carton fait à base de lait de vache et qui sera vendu à prix libre entre 55 et 60 DA/litre.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.