Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Donald Trump menacé de destitution
Confronté à une série de scandales aux Etats-Unis
Publié dans Liberté le 20 - 05 - 2017

La colère monte de jour en jour dans le propre camp du président Donald Trump, éclaboussé par une série de scandales, allant du conflit d'intérêts jusqu'à la divulgation de renseignement classifiés à l'éternel ennemi de Washington : Moscou.
La destitution du président américain, ou l'impeachment, plane sur la Maison-Blanche, avec la multiplication des scandales qui éclaboussent Donald Trump, depuis son investiture fin janvier dernier à la tête des Etats-Unis. L'hypothèse de son remplacement devient de plus en plus probable, affirme la presse américaine, qui s'est même permis d'avancer le nom de son éventuel successeur : son vice-président Mike Pence. Selon le journal Politico, le parti républicain, dont est issu M. Trump, est exaspéré par les révélations en série que le président tente de réduire à des "attaques" visant à lui nuire et à nuire à son pays. "Ils (les républicains, ndlr) sont fatigués de défendre Trump et sont inquiets de son comportement", a rapporté ce quotidien, alors que le président affirme qu'il s'agit plutôt de "la plus grande chasse aux sorcières visant un politicien de l'histoire américaine !" dans son tweet mercredi, en réaction à la nomination d'un procureur spécial dans l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle. "Ce n'est plus un secret à Washington que beaucoup de républicains préfèrent que le Bureau ovale soit occupé par Pence au lieu de Trump", a ajouté Politico, lit-on dans sa version en ligne. "Les scandales qui entachent la présidence de Trump – y compris, plus récemment, l'affaire du limogeage du directeur du FBI James Comey, la présumée divulgation d'informations classifiées à des responsables russes (lors de la visite de Sergueï Lavrov à Washington) (...) ont soulevé une fois de plus la possibilité que Trump soit poussé vers la sortie et remplacé par le vice-président Mike Pence", a précisé le quotidien américain. Invité à réagir, Mike Pence s'est refusé à toute déclaration, ont rapporté les médias américains. Ainsi, à la veille de son départ pour son premier voyage à l'étranger, qui le mènera dans cinq pays en huit jours seulement, le 45e président des Etats-Unis sait qu'il est dans une position très inconfortable et que l'affaire russe continuera à faire la une des médias américains dans les semaines et les mois à venir. Le numéro deux du ministère de la Justice, Rod Rosenstein, qui a annoncé la nomination de Robert Mueller, directeur du FBI de 2001 à 2013 (sous George W. Bush puis Barack Obama) au poste de procureur spécial, a rencontré hier à huis clos les sénateurs démocrates comme républicains pour, entre autres sujets, leur expliquer son initiative, qui a été très bien accueillie sur la colline du Capitole. Cette nomination vise à isoler les investigations du pouvoir politique en réduisant la supervision du ministère de la Justice, tutelle du FBI qui enquête depuis l'été dernier dans cette affaire mêlant politique et espionnage. Chaque jour apporte désormais son lot de détails et nouvelles révélations sur le comportement du président et de son entourage, avant et après l'élection, alimentant les comparaisons avec la montée en puissance de l'affaire du Watergate qui a contraint Richard Nixon à la démission, le 8 août 1974.
Lyès Menacer/Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.