Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Coronavirus: 204 nouveaux cas, 140 guérisons et 7 décès    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    La tendance au Real Madrid concernant Zidane    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ould Zmirli : "Je ne démissionne pas"
FAF
Publié dans Liberté le 15 - 01 - 2018

Le vice-président de la Fédération algérienne de football (FAF), Bachir Ould Zmirli, ignore-t-il les statuts de la CAF ? La question mérite d'être posée par la déclaration de l'intéressé qui s'est dit "confiant" quant à l'aboutissement du recours introduit par l'instance fédérale suite au rejet de sa candidature pour les élections des quatre postes vacants au Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) prévues le 2 février prochain à Casablanca. "Suite au rejet de ma candidature, la FAF a décidé d'introduire un recours auprès de la CAF. Je reste, bien évidemment, confiant quant à l'aboutissement de ce droit de recours pour faire valoir nos droits", a affirmé à l'APS le n°2 de la FAF.
Or, il faut savoir que, statutairement, les décisions du comité exécutif de la CAF sont sans appel et définitives. Le recours de la FAF sera donc rejeté dans la forme. En conséquence, la seule voie de recours encore possible pour la FAF, c'est celle qui mène au TAS de Lausanne.
Une éventualité qu'Ould Zmirli n'écarte pas. "La FAF est prête même à solliciter l'arbitrage du Tribunal arbitral du sport (TAS) dans le cas où la CAF confirmerait sa première décision", ajoute Ould Zmilri qui confirme donc l'intention de la FAF d'aller au bras de fer avec la CAF. D'ailleurs comme première réaction à la décision de la CAF, le président de la FAF, Kheirredine Zetchi, a quitté, samedi, Marrakech préférant ne pas poursuivre sa mission comme membre de la commission du CHAN-2018 qui se déroule, actuellement, au Maroc. Dans un communiqué publié mercredi dernier sur son site officiel, la CAF a déclaré "invalide" la candidature de Bachir Ould Zmirli pour avoir été expédiée "en dehors des délais réglementaires". "Le 5 décembre 2017, soit à deux jours du dernier délai de dépôt des candidatures, j'ai été désigné pour être candidat à ces élections. Le dossier a été envoyé le jeudi 7 décembre, mais selon les règlements de la CAF, qui ne sont pas en conformité avec ceux de la Fifa, c'est plutôt le cachet de la réception du courrier au Caire (siège de la CAF, ndlr) qui fait foi et non pas celui du pays de l'envoi", a expliqué Ould Zmirli qui a souligné qu'il tient "toujours à représenter l'Algérie au niveau de la CAF" écartant toute intention de "démissionner de (s)on poste à la FAF suite à ce rejet de la candidature". Et d'enchaîner : "L'idéal était de déposer le dossier en mains propres au niveau du secrétariat général de la CAF pour éviter toute mauvaise surprise." Dans un communiqué publié jeudi soir, la FAF a indiqué que "le comité exécutif de la Confédération africaine de football a rejeté le dossier de candidature de Bachir Ould Zmirli, vice-président de la Fédération algérienne de football et candidat de l'Algérie au poste de membre du comité exécutif de la CAF, au motif qu'il aurait été déposé hors délai. La FAF a décidé d'introduire un recours auprès de la CAF. Elle est déterminée à explorer toutes les voies réglementaires pour faire valoir ses droits". Le président de la FAF a déclaré en outre à la presse que "la décision de la CAF est injuste, nous allons faire un recours, j'ai rencontré le secrétaire général de la CAF et je lui ai fait part de ma désapprobation".
SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.