Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ould Kaddour : "L'acquisition a coûté moins de 1 milliard de dollars"
Raffinerie d'Augusta (Italie) rachetée par Sonatrach
Publié dans Liberté le 12 - 05 - 2018

Le président-directeur général de Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour, a dévoilé hier le montant de l'acquisition de la raffinerie d'Augusta (Italie) auprès d'Esso Italiana. La raffinerie a coûté moins de 1 milliard de dollars. Une bonne affaire donc pour la compagnie nationale des hydrocarbures qui se déploie davantage à l'étranger.
D'ailleurs, son P-DG reconnaît avoir fait une opération extraordinaire. "Nous avons acquis la raffinerie d'Augusta à un prix extraordinaire, soit moins d'un milliard de dollars, sachant que le projet de raffinerie de Hassi-Messaoud devra coûter 3 à 4 milliards de dollars", a déclaré en effet M. Ould Kaddour à la presse en marge de la signature d'un mémorandum d'entente entre Sonatrach et le groupe français Total portant sur un projet de pétrochimie. En outre, M. Ould Kaddour a précisé que suite à l'appel d'offres lancé en août 2017 par Esso Italiana (filiale du groupe américain ExxonMobil), "Sonatrach a pu arracher ce contrat de trois autres partenaires".
Pour rappel, Sonatrach a signé, mercredi dernier à Rome, un accord avec Esso Italiana portant sur l'achat de la raffinerie d'Augusta (Sicile) et de trois (3) terminaux pétroliers situés à Augusta, Naples et Palerme ainsi que leurs systèmes d'oléoducs associés. Capable de traiter à la fois du Sahara Blend ainsi que du fuel résiduel issu de la raffinerie de Skikda, la raffinerie d'Augusta s'intégrera directement dans le système de raffinage de Sonatrach. Elle pourra également traiter directement des produits qui sont excédentaires en Algérie en vue de réimporter des produits aujourd'hui en déficit comme le gasoil et l'essence.
La raffinerie est dotée d'une capacité de traitement de 10 millions de tonnes par an. Ce qui en ferait la deuxième raffinerie de Sonatrach, laquelle a également signé hier un mémorandum d'entente avec le groupe français Total pour la réalisation, le développement et l'exploitation d'un complexe de déshydrogénation du propane et de production du polypropylène (PDH-PP). Ce mémorandum prévoit la création d'une société mixte dédiée à ce projet. Ce complexe sera localisé à Arzew (Oran). Dans un communiqué rendu public hier, Total indique que "ce projet pétrochimique comprend une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP) d'une capacité de 550 000 tonnes par an". Ce projet représente un investissement d'environ 1,4 milliard de dollars pour les deux partenaires (Sonatrach 51% - Total 49%) qui lanceront les études d'ingénierie cet été, sous réserve de l'approbation des autorités algériennes compétentes.
Le groupe total rappelle également qu'il a démarré en mars 2018 la production du champ gazier de Timimoun où il détient 37,75% d'actifs et dont la capacité s'élève à 5 millions de mètres cubes de gaz par jour (environ 30 000 bep/j).
Par ailleurs, ajoute le groupe, à travers l'acquisition de Maersk Oil,
finalisée le 8 mars 2018, Total a obtenu une participation de 12,25% dans les champs pétroliers El-Merk, Hassi-Berkine et Ourhoud avec une capacité de production de 400 000 bep/j.
En novembre 2017, Total a également annoncé le projet d'acquisition du portefeuille d'actifs amont de gaz naturel liquéfié (GNL) d'Engie. 4,6 millions de tonnes par an proviendront de contrats d'approvisionnement avec Sonatrach une fois la transaction clôturée.
S. A. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.