Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Iran : Téhéran ne prolongera pas son ultimatum, les Européens ont moins de trois semaines    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Son procès reporté au mois de septembre    Louisa Hanoune maintenue en détention    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    Les mises en garde de Gaïd Salah    Report du procès au 3 juillet    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Neuf «Tasers» de 15 000 volts saisis    Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national    Les journalistes appellent l'Etat à agir    L'appel des sept    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    L'octroi d'un terrain au groupe médias de Haddad annulé    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Six travailleurs en grève de la faim
Mutés pour avoir réclamé le renouvellement du syndicat d'El-Hadjar
Publié dans Liberté le 11 - 07 - 2018

Six travailleurs du site sidérurgique d'El-Hadjar, parmi lesquels figurent deux syndicalistes, observent une grève de la faim, depuis dimanche, pour dénoncer le comportement inique du secrétaire général du syndicat d'entreprise de Sider, Noureddine Amouri, qui userait et abuserait de sa position au sein du complexe. Selon les déclarations des travailleurs en question, le SG du syndicat, qui n'est autre que le neveu du député FLN Baha Eddine Tliba et qui agirait à sa guise et en toute impunité au sein du site sidérurgique ; recrutant et licenciant sans le moindre égard aux procédures réglementaires, et ce, avec la complicité des principaux responsables du complexe. De plus, se révoltent les contestataires, Noureddine Amouri et son équipe ont consommé leur mandat à la tête du syndicat depuis janvier 2016, ce qui leur ôte toute légitimité au regard de la loi. "L'équipe qui dirige le syndicat actuel, se sait indésirable. D'abord parce qu'elle est constituée de personnes incompétentes et ensuite parce qu'elle a été imposée aux travailleurs et installée dans des conditions contestables par le député Tliba à un moment où tout le monde à Annaba et tout particulièrement l'UGTA lui obéissait au doigt et à l'œil", nous a confié Mourad Dhaifallah, l'un des travailleurs mutés. Ayant tous les six fait l'objet d'une mutation abusive vers une carrière de castine implantée à une soixantaine de kilomètres de leur lieu de résidence, les grévistes de la faim comptent poursuivre leur mouvement jusqu'à ce que les pouvoirs publics se rendent compte de l'arbitraire qu'ils subissent depuis des mois. Installés à la vue des passants devant le siège de l'Union de wilaya UGTA, au centre-ville d'Annaba, ils ne cessent de réclamer l'annulation de cette décision unilatérale de mutation qu'ils ne veulent ni ne peuvent admettre, clament-ils. "Ce n'est ni plus ni moins qu'un acte d'autoritarisme qui vise à éloigner du site d'El-Hadjar tous ceux qui dénoncent la situation qui y prévaut. Nous avons eu le malheur de réclamer le renouvellement du syndicat à la fin du mandat et cela n'a pas failli, nous l'avons payé cash", poursuit Mourad Dhaifallah. Et d'ajouter que la mesure d'éloignement prise à l'encontre du groupe est d'autant plus inique qu'elle ne s'appuie sur aucune logique, les concernés exerçant tous des métiers qui n'ont rien à voir avec l'exploitation et le transport de la castine (calcaire utilisé dans la fonte des métaux du complexe). "Ils se sont juste débarrassés de nous et le DRH a obtempéré aux injonctions de Baha Eddine Tliba, qui ne pensait qu'à préserver ses intérêts au sein de l'usine comme partout ailleurs, sans se soucier du sort réservé aux chefs de famille que nous sommes", conclut notre interlocuteur. En revanche, il a été impossible d'avoir la version du secrétaire général du syndicat Sider parce que injoignable.
A. Allia

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.