Lancement d'un nouveau site web    La valorisation des agrumes passe par leur labellisation    Des syndicalistes demandent au président de purger l'UGTA    Boulmerka dénonce la tenue de compétitions sportives à Laâyoune occupée    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    La situation du tennis algérien au menu de la réunion du CE    Les Verts se préparent déjà    La JSK joue sa dernière carte    108 familles relogées dans des appartements neufs    Evaluation des résultats de la coopération algéro-britanique dans le domaine éducatif    Création de 2.902 places pédagogiques et 5 nouvelles spécialités pour la session de février 2020    Découverte de pièces archéologiques à Tébessa    Sortir le livre sur les places publiques    Un document relatant les ères historiques successives    Soudani retrouve les terrains    Les dates de leur procès fixées    L'Algérie donne le ton et rejette toute ingérence étrangère    Plusieurs soldats tués dans une attaque près du Burkina Faso    Un manque de stratégie et de volonté politique    Un dispositif de surveillance déclenché en Algérie    À el aouana (Jijel) pas de perte humaine    L'Algérie perd une place dans l'Indice Transparency    Le ministre de l'Enseignement supérieur s'explique    Tebboune, à coeur ouvert    L'édification d'une Algérie nouvelle exige la contribution de l'élite nationale    Le peuple insiste sur l'édification d'un Etat libre et uni    Une secousse tellurique de magnitude 3.6 enregistré à Jijel    Arsenal : Vers un retour en Liga pour Ceballos, mais pas forcément au Real    Inter Milan : Accord avec Tottenham pour Christian Eriksen    Futsal/CAN à Laâyoune occupée: une violation flagrante du droit international    Tizi-Ouzou: hommage et recueillement à la mémoire de Matoub Lounes    TIZI OUZOU : Démantèlement d'un réseau de criminels    AMENAGEMENT EXTERIEUR DES LOGEMENTS AADL2 : Levée des entraves administratives à Constantine    NOUVELLES RESSOURCES ENERGETIQUES : Tebboune juge ‘'nécessaire'' l'exploitation du schiste    SURETE NATIONALE : 206 inspecteurs principaux promus    REGLEMENT DE LA CRISE LIBYENNE : Abderrazak Makri soutient la diplomatie algérienne    Bouhired décorée par le président tunisien    Equateur: plusieurs organisations réitèrent le soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Dialogue interlibyen : Alger accélère les préparatifs    .sortir ...sortir ...sortir ...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des habitants de la Casbah protestent devant la wilaya
Décès de 5 personnes dans l'effondrement d'un immeuble
Publié dans Liberté le 24 - 04 - 2019

Les habitants de la Casbah sont très en colère. Pour cause : l'effondrement d'un immeuble à la rue Tamglit a provoqué le décès de cinq personnes, dont deux frères de la famille Maldji, une femme et deux enfants. Selon les témoignages de proches des victimes, les quatre familles qui occupaient les lieux depuis 1963, dont les deux frères Adlène et Mustapha, qui sont nés au 4e étage du même immeuble, n'ont pas eu droit à un logement décent, en dépit des multiples demandes déposées auprès de la mairie de la Basse-Casbah, de la daïra de Bab El-Oued, de la wilaya d'Alger (réf. 10302/2014 et 11108/2014), ainsi que du ministère de l'Habitat. Ce qui a amené un sentiment d'injustice qui, mêlé à la tristesse et à la colère des riverains, a été à l'origine d'un rassemblement des jeunes de la Casbah devant la wilaya d'Alger, tard dans la nuit de lundi, où ils ont scandé des slogans hostiles aux autorités de la wilaya et du pouvoir. "Les enfants de la Casbah ont été tués par le pouvoir", "Les enfants de la Casbah toujours méprisés", "Le peuple veut qu'ils rendent tous des comptes" et "Pouvoir assassin", ont-ils crié à tue-tête devant le siège de la wilaya.
Ce drame a fait sortir de sa réserve la wilaya d'Alger qui, à travers sa page Facebook, a tenté de rassurer les habitants de ladite cité et de la capitale sur le fait que tous les dossiers de logement sont en cours d'examen pour la poursuite des opérations de relogement, dans le cadre de la 25e opération du genre. Le cabinet du wali a rappelé que, depuis le début de l'opération en 2014, 614 familles de la Casbah ont bénéficié de nouveaux logements sociaux, soit 392 familles en 2014 et 222 familles en 2018, qui habitaient 103 bâtisses et maisons. La même source a précisé qu'étant donné que la plupart de ces bâtisses se trouvent dans la zone conservée, elles peuvent être restaurées et réhabilitées.Réagissant à cela, le Conseil de l'ordre des architectes de la wilaya d'Alger (Cloa) a, dans un communiqué, "remis en question la politique de réhabilitation des bâtiments de la wilaya d'Alger, réduite à la portion congrue de réfection des façades et faisant l'impasse sur les règles de l'art".
Le Cloa d'Alger a enfin déploré le fait que la commande publique soit utilisée à des fins politiciennes et escamote l'objectif premier qui est la conservation effective des bâtiments anciens après la mise en sécurité des habitants.

A. R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.