Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    Vaste programme de classification et de restauration de sites et monuments archéologiques    Salade de betterave persillée    USMA - Mansouri: «On se battra jusqu'à la dernière seconde»    Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Vendredi de la mobilisation    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    L'école des gourous    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Ali Ghediri n'est pas candidat    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les frères Kouninef sous mandat de dépôt
Après un long interrogatoire
Publié dans Liberté le 25 - 04 - 2019

Au bout de plusieurs heures d'audition, les frères Kouninef, Abdelkader, Karim, Reda et Tarek, ont été placés, aux premières heures de la matinée d'hier (5h du matin), sous mandat de dépôt par le tribunal de Sidi M'hamed en même temps que le gérant du groupe familial KouGC.
Ils ont été ensuite acheminés vers la prison d'El-Harrach. Durant toute cette étape, les concernés ont été assistés par leurs avocats. Mais, la défense des frères Kouninef n'a pas encore eu accès au dossier dans son intégralité, a-t-on appris. Réputés proches de la famille de l'ancien président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les frères Kouninef, entendus dès dimanche dernier au siège de la section de recherches d'Alger du groupement de la Gendarmerie nationale, sont soupçonnés de "non-respect des engagements contractuels dans la réalisation des projets publics, trafic d'influence avec de hauts fonctionnaires et détournement de concessions et assiettes foncières". L'enquête de la gendarmerie a abouti également à une présumée implication dans cette affaire de huit cadres du ministère de l'Industrie qui, à leur tour, ont été placés en détention préventive. L'identité et le poste de ces fonctionnaires du secteur de l'industrie n'ont, pour l'instant, pas été révélés. À la suite de la maladie d'Abdelaziz Bouteflika — un ami de longue date de Kouninef père — la famille Kouninef a tissé des relations étroites avec son frère Saïd qui l'aurait épaulée dans la diversification de ses affaires. Au fil des quatre mandats du président sortant, le groupe Kouninef a étendu son champ d'activité allant des travaux publics, au génie civil, au forage pétrolier, à la téléphonie mobile, à la fibre optique, à l'immobilier et a même touché au secteur de l'agroalimentaire. Peu avant l'arrestation des frères Kouninef, une interdiction de sortie du territoire national leur a été notifiée pour une période indéterminée.
Nissa H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.