AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    CAMPAGNE DE RECOLTE DE POMMES DE TERRE DE SAISON : Un rendement record à Mostaganem    SAISON ESTIVALE A MOSTAGANEM : Les citoyens invités à rationaliser l'eau potable    AFIN DE RAPATRIER LES FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Air France annonce 4 vols quotidiens entre Alger et Paris    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    DETERIORATION DE LA FRESQUE MURALE A ALGER : L'auteur arrêté par les services de sécurité    L'artiste Hakim Dekkar infecté par Coronavirus    197 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    MASCARA : Aid El Fitr cette année était plus virtuel    SURETE DE WILAYA DE TLEMCEN : Saisie de 146 kg de kif en 3 mois    GEL DESINFECTANT : La commune de Mascara passe au stade de fabrication    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    Fédération algérienne de Golf : "Une AG Ordinaire avant la fin de l'année"    Covid19-Saison estivale: vers un protocole sanitaire pour protéger les citoyens    Accidents de la circulation et noyades : 4 décès en 48 heures    "La triste histoire de Maria Magdalina", troisième roman de Abdelkader Hmida    Tizi-Ouzou: l'Aïd célébré à l'ombre des mesures de confinement    Sonatrach : la reprise du travail des employés se fera progressivement    Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    CIO : Report des JO-2021 ?    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    5 ans de prison ferme requis    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    La production de la fraise en net recul à Jijel    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux sociétés mixtes dans le collimateur de la justice
soupçonnées de transfert illicite de capitaux
Publié dans Liberté le 30 - 04 - 2019

Le tribunal criminel de première instance près la cour d'Oran a examiné, hier, une affaire dans laquelle 12 personnes et deux sociétés algéro-turques sont accusées d'association de malfaiteurs et d'infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l'étranger dans une affaire portant sur le transfert à l'étranger de 7 500 000 euros.
Seulement sept accusés étaient présents — dont quatre détenus — alors que les autres sont en fuite. Parmi eux, trois ressortissants turcs qui ont réussi à quitter le territoire algérien avant que les services de sécurité ne puissent les interroger sur des mouvements de capitaux suspects.
L'arrêt de renvoi indiquait que les accusés avaient utilisé deux sociétés algéro-turques, Maturky et Plialux, pour importer diverses marchandises de qualité médiocre surfacturées, et ce, grâce à des crédits bancaires. L'enquête déclenchée par la brigade économique et financière de la sûreté de wilaya d'Oran en 2015, après une alerte d'Arab Gulf Bank (AGB), a permis de déterminer que les mis en cause avaient procédé à 16 opérations sur 42 programmées, leur permettant de transférer à l'étranger 7 500 000 euros.
L'examen des marchandises importées par conteneurs (comme des citernes d'eau), pour être ensuite abandonnées dans les ports (12 ont été oubliées au port sec de Rouiba), a convaincu les enquêteurs de leur qualité médiocre, leur valeur marchande ne pouvant correspondre aux montants portés sur les factures. Les enquêteurs entendront sept suspects, notamment des hommes d'affaires et des prête-noms, mais ne parviennent pas à retrouver les ressortissants turcs, chefs présumés de ce que les enquêteurs considéreront comme une bande de malfaiteurs. Lors du procès, tous les suspects ont rejeté les accusations affirmant leur bonne foi : ils ont travaillé avec les Turcs, sans jamais soupçonner qu'ils violaient la loi.
Dans son réquisitoire, la représentante du ministère public requerra des peines allant de trois à six ans de prison ferme, alors que les avocats de la défense plaideront tous l'acquittement de leurs clients.Pour eux, les Turcs et les pouvoirs publics qui accordent aux étrangers des facilités qu'ils refusent aux Algériens, sont les véritables responsables du préjudice subi par le Trésor public dans cette affaire. Le verdict devait être rendu en fin de journée.
S. Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.