La revanche de Tayeb Zitouni    La Cour de Tipasa dément    Pourquoi l'Arabie saoudite profitera le plus du chaos    Des instructions pour accélérer la cadence des travaux    L'APN convoque une réunion "importante" en présence du MAE    La FAF sort de son mutisme et dénonce une "campagne de médisance    Maintien du confinement partiel jusqu'au 13 juin    L'UGCAA et l'Anca appellent à la reprise des activités économiques et la réouverture des commerces    Djerad plaide pour l'allègement de la dette    L'Algérie rappelle son ambassadeur en France    Les commerçants réclament la reprise de leurs activités    Décès d'El-Youssoufi: le Président Tebboune rend hommage à un "homme d'Etat chevronné"    ORGANISATION D'UNE SOIREE A ORAN : L'affaire devant le juge d'instruction    Plus de 20.000 civils tués ou blessés en 2019 dans seulement 10 conflits    DERNIER MEMBRE EN VIE DU GROUPE DES 22 : Le président Tebboune reçoit Othmane Belouizdad    TOSYALI ORAN : Troisième exportation de 10.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    LA SAISON BAS SON PLEIN A ORAN : Le thon cédé entre 1000 et 1300 DA le kg    TAXES SUR L'IMPORTATION DES VEHICULES NEUFS : Les précisions de Ferhat Ait Ali    L'OPPOSANT KARIM TABBOU PRIVE D'UN APPEL TELEPHONIQUE : La Cour de Tipasa dément    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 1339 interventions durant le mois de Ramadhan    Le MJS et le COA décidés à travailler dans un "climat de sérénité"    Diplomate yéménite: "le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara occidental"    Décès de Abderhamane El Youssoufi: une étoile du Grand Maghreb s'éteint    137 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Le massacre des Ouffia à El-Harrach (Alger): un crime qui révèle la barbarie de la France coloniale    Affaire d'enregistrement sonore: les présidents de l'USB et du CABBA convoqués    Covid19-Championnat d'Algérie: Medouar sceptique sur une éventuelle reprise    Essais nucléaires: une illustration des crimes français contre l'homme et la nature    La prison rouge de Ferdjioua (Mila), témoin de la barbarie de la France coloniale    Covid19: Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Saâdaoui, l'homme par qui le scandale est arrivé    Biskra, la Mitidja du Sud    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Perturbations de la production du complexe d'El-Hadjar
Rupture d'approvisionnement en minerai
Publié dans Liberté le 04 - 05 - 2019

Suite à un mouvement de grève illimitée des travailleurs des mines de l'Ouenza — ils devaient reprendre le travail jeudi —, le complexe sidérurgique d'El-Hadjar subit une rupture de stocks de minerai de fer qui risque d'affecter durablement sa production. Ainsi, les installations du site industriel ont été momentanément mises à l'arrêt, cinq jours durant, avant de redémarrer dans l'incertitude mardi dernier en fin de journée. Visiblement contrarié par cette situation indépendante de la volonté de l'encadrement de l'usine, le P-DG de Sider, Chemseddine Maâtallah, dit craindre le pire pour les semaines à venir. "La production a repris mardi après-midi après la remise en marche du haut-fourneau, mais nous ne disposons actuellement que d'une toute petite quantité de matières premières, juste de quoi tenir une dizaine de jours en attendant la reprise des approvisionnements depuis les mines, qui est de l'ordre de 7 000 tonnes de minerai brut par jour", se plaint ce responsable. Chemseddine Maâtallah ne manquera pas de signaler les contraintes que causent ces ruptures au haut-fourneau notamment, dont la température doit être maintenue à un niveau de sécurité acceptable. Et de rappeler que le minerai est acheminé par rail depuis ces deux gisements dans le cadre d'un accord contractuel entre les deux mines et le complexe, qui inclut également un approvisionnement par camions pour atteindre les 7 000 tonnes/jour. Nous apprenons, par ailleurs, que la grève observée par les travailleurs de la société des mines de fer de l'Est, depuis le 31 mars dernier, risque de perdurer. Le directeur de la MFE assure que les travailleurs de ces deux mines n'auraient pas respecté leurs engagements en reniant le contrat social entériné, en février dernier, en toute connaissance de cause par leurs représentants syndicaux. Ce dernier rappelle que les travailleurs ont bénéficié d'une augmentation de salaire de 9 000 DA et devaient assurer la stabilité au niveau des sites miniers pendant 36 mois au moins. "Nous avons engagé de nouveaux pourparlers avec le syndicat et nous espérons qu'une solution durable sera trouvée à l'issue de ces rencontres, autant pour notre société que pour nos partenaires qui ont subi les contrecoups de cette grève illimitée."
A. Allia

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.