BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La beauté au naturel
LA PLAGE DE SGHIRAT (THENIA)
Publié dans Liberté le 25 - 07 - 2005

Située à quelques encablures de la ville de Boumerdès, la plage de Sghirat, qui relève de la commune de Thénia, est l'une des plages les plus fréquentées de la wilaya. Pour la rejoindre, on doit, à partir de la RN24, emprunter un chemin graveleux, limité par quelques maisonnettes avant d'amorcer un virage qui nous transporte vers ce lieu naturel et vierge, où une baie de toute beauté, constituée de sable doré et de falaises, s'offre à nos yeux.
La plage est délimitée par de grands rochers dont certains plongent leur nez directement dans la mer alors que d'autres, disposés comme des remparts, sont souvent utilisés comme des abris et lieux de repos par les estivants. Un peu plus loin, une petite colline domine toute la baie, et c'est là que la Gendarmerie nationale et la Protection civile ont choisi d'installer leurs postes de surveillance pendant que leurs éléments veillent inlassablement à la sécurité et au repos des estivants.
Grâce à son étendue, la plage de Sghirat dispose d'un parking payant qui peut contenir plus de 300 véhicules, en plus des équipements et autres commodités installés un peu partout sur la plage. L'APC de Thénia n'a, visiblement, ménagé aucun effort pour offrir aux habitués de ce coin merveilleux et autres visiteurs les aménagements indispensables, à commencer par la réfection des différents accès à la plage ainsi que la mise en place de points de restauration, de douches, de toilettes et autres commodités comme la location de parasols et chaises.
Des activités multiples confiées à des concessionnaires privés, pour la plupart des jeunes sans emploi. Grâce à ces concessions, l'APC de Thénia, considérée comme l'une des plus démunie de la wilaya, compte renflouer ses caisses et assurer d'autres aménagements qui lui permettent d'assurer une meilleure saison estivale l'année prochaine. C'est le vœu du maire de la commune, M. Saïd Halouane, qui compte énormément sur la plage de Sghirat pour assurer le développement de sa commune. “Cette plage est très fréquentée par les estivants, notamment par les familles, en raison de ses caractéristiques sauvages et l'hospitalité de ses habitants ; c'est pourquoi nous espérons investir davantage pour son aménagement. Et comme c'est notre seule ressource, elle peut, à la longue, contribuer au développement de la commune”, indique M. Halouane.
Sghirat a de la chance de ne pas être affectée par les constructions illicites, un avantage qui s'ajoute à bien d'autres, comme sa position géographique et ses potentialités naturelles, des atouts qui peuvent lui ouvrir des perspectives de développement touristiques sous toutes les formes.
M. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.