L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    Mechichi campe sur ses positions    L'usage de la langue anglaise renforcé    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"L'université s'engage, le système dégage"
MARCHE DE LA COMMUNAUTE UNIVERSITAIRE DE BéJAïA
Publié dans Liberté le 08 - 05 - 2019

La mobilisation de la communauté estudiantine de Béjaïa pour le départ du système est toujours de mise. Hier encore, des milliers d'étudiants, d'enseignants et de travailleurs de l'université Abderrahmane-Mira sont sortis dans la rue pour réaffirmer leur engagement et leur détermination à poursuivre le combat pacifique engagé par le mouvement populaire né le 22 février dernier. Il faut dire que la manifestation d'hier, qui intervient au deuxième jour du mois sacré de Ramadhan, a été une grande réussite dans la mesure où la mobilisation était au rendez-vous. Il était presque 11h lorsque le premier carré des manifestants a entamé la longue marche qui s'étalera du campus universitaire de Targa Ouzemour jusqu'à la placette de la Liberté d'expression portant le nom du journaliste assassiné Saïd Mekbel.
La procession humaine, qui a parcouru un itinéraire long de quelque quatre kilomètres, a scandé plusieurs slogans hostiles au pouvoir, réclamant "le départ d'Abdelkader Bensalah, de Noureddine Bedoui et de son gouvernement", "l'annulation de l'élection présidentielle prévue le 4 juillet prochain" et "la mise en place d'une instance indépendante devant gérer la période de transition démocratique". Même le chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, n'a pas échappé aux foudres des manifestants qui l'ont appelé à "dégager". "Ni Gaïd, ni Bensalah, ni Bedoui !", n'ont-ils cessé de proclamer tout au long de leur parcours. Autres slogans scandés par les marcheurs : "Djazaïr hourra dimocratiya" (L'Algérie libre et démocratique), "Y en a marre de ce pouvoir", "Anedu alama yeghli udabu" (Nous marcherons jusqu'à la chute du régime), "Pouvoir assassin", "Ulac smah ulac", "Système dégage !"… En plus de l'emblème national et du drapeau amazigh qui flottaient au milieu de la foule, les manifestants ont arboré d'imposantes banderoles sur lesquelles on pouvait lire ces mots d'ordre : "Le peuple est la source de tout pouvoir", "Libérez la liberté, la liberté fera le reste !", "L'université s'engage, le système dégage", "Les étudiants exigent le départ de tout le système", "La jeunesse est une force vive dans la construction du pays"... La 12e marche de la communauté universitaire de Béjaïa s'est achevée dans le calme, vers 13h.
KAMAL OUHNIA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.