Dialogue national: la balle est dans le camp du pouvoir    Crise politique : Des initiatives mais point de solutions !    APC de Bousfer: Le vice-président et deux élus entendus par la gendarmerie    Tlemcen: Le LGV se rapproche de Maghnia à petite vitesse    Aéroport «Mohamed Boudiaf»: Atterrissage d'urgence d'un ATR d'Air Algérie    Football à l'Ouest: L'ASMO, l'USMBA, le RCR et le MCS dans la tourmente    Un homme découvert mort au marché de gros d'El Kerma    Cyber-escroquerie, une arrestation    Villes nouvelles et pôles urbains: Le gouvernement dans l'urgence    Méditation sur un nuage    Cameroun: Libération d'une partie des opposants, un pas vers le dialogue politique ?    Bourses : Séance inaugurale folle pour le Star chinois    Compétitions africaines interclubs 2019-2020 : Les clubs algériens fixés sur leurs adversaires    Mercato : Petit tacle de Rummenigge à Gardiola pour Sané    Chlef : Plus de 700 enfants sensibilisés à l'économie de l'eau    L'économiste Kamel Rezzigue a la radio : "Il faut accélérer le processus politique pour le salut de l'économie nationale délicatement fragilisée par ...    Avions de combat : Thales plaide pour une alliance en Europe    Etablissements publics de santé: Vers "l'obligation" de l'activité de jumelage    Nouveaux bacheliers : Début des préinscriptions et inscriptions    Jeune sahraouie tuée: Plusieurs ONG condamnent la répression marocaine brutale dans les territoires sahraouis occupées    Le gouvernement au chevet des nouvelles villes    Air Algérie a rapatrié tous les supporters    Une "réponse forte à la bande"    Nouveau mandat de dépôt contre Amar Ghoul    Zidane félicite l'Algérie après son sacre africain    Saisie de plus de 4,6 quintaux de drogue    L'anglais évince le français    Le sélectionneur annonce sa démission    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    GAID SALAH : ‘'Le peuple a envoyé une réponse forte à la bande''    L'Union arabe félicite l'Algérie    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    ACTUCULT    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    La FAF empoche un chèque de 4,5 millions de dollars    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Les accusations portées contre Mme Hanoune sont sans fondement"
Le PT réclame sa libération
Publié dans Liberté le 16 - 05 - 2019

La situation de Mme Louisa Hanoune, placée en détention préventive à la prison civile de Blida dans le cadre de l'affaire Saïd Bouteflika, Toufik et Tartag par le tribunal militaire de Blida, a été au centre de la réunion du bureau politique du Parti des travailleurs, qui s'est tenu hier en session ordinaire au siège de la formation politique. Dans un communiqué rendu public hier, le secrétariat permanent du bureau politique du PT a battu en brèche toutes les accusations portées à l'encontre de la première responsable du parti, qui croupit depuis jeudi 9 mai dans les geôles.
Il les considère "sans fondement". "Cette arrestation arbitraire constitue une étape dangereuse qui ouvre la voie à des dérapages et des dérives plus gravissimes", estime le BP du parti. Et d'ajouter : "Son incarcération jusqu'à ce jour constitue une criminalisation de l'exercice politique. Cela se veut aussi une attaque frontale contre la démocratie, le pluralisme et contre le peuple algérien qui lutte inlassablement depuis le 22 février pour asseoir les jalons d'une souveraineté populaire complète." Les membres du BP se sont, en outre, félicités de l'élan de solidarité exprimé "immédiatement après l'arrestation de Mme Louisa Hanoune par les partis politiques, les organisations syndicales, les personnalités nationales ainsi que les citoyens qui se sont mobilisés pour exiger la libération pure et simple d'une prisonnière pour un délit politique". Dans le même registre, la direction du parti n'a pas manqué de saluer l'initiative prise par des citoyennes et des citoyens au niveau local pour la création de comités de wilaya pour la libération de Louisa Hanoune. C'est ainsi que le bureau politique du parti a décidé de "convoquer prochainement une nouvelle session ordinaire, et ce, pour débattre de la campagne de mobilisation citoyenne pour la libération du leader du PT ainsi que dans le cadre de la révolution populaire". Figurent également à l'ordre du jour de la session du secrétariat du bureau politique du Parti des travailleurs les manifestations de rue organisées tout au long de la semaine pour exiger le départ du régime et de tous ses symboles. Pour le parti, "les manifestations populaires pacifiques à travers le territoire national du vendredi 10 mai, le hirak estudiantin à travers la grande marche du mardi 14 mai, ainsi que la démonstration des avocats confirment bien que le peuple reste déterminé à poursuivre son combat. Les manifestants ont exigé la dissolution des Chambres du Parlement et rejettent l'élection du 4 juillet", ce qui montre, pour le parti de Louisa Hanoune, "la détermination sans faille du peuple pour en finir avec le régime en place et amorcer du coup un véritable changement à tous les niveaux : politique, économique, social et culturel".

Hanafi H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.