Benzema : «Et pendant ce temps-là, les chiens aboient»    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales    Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Foot/ Qualifications CAN-2021: programme des 3e et 4e journées    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    ZLECAf : Rezig prend part à la réunion préparatoire    Conférence nationale sur l'œuvre de Malek Bennabi: les participants appellent à réhabiliter sa pensée    Affaire Rooney : Un nouveau document qui enfonce le Camerounais    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Succès annoncé pour le colosse électrique    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    La deuxième vague de la Covid-19 pourrait plomber la mobilité    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    Sofiane Kherraz, Saied Abderraouf et Saïdoune Mohamed Anis, les dernières recrues    Trois ans de prison ferme requis contre l'activiste Yanis Adjlia    Changement dans la continuité    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    2 décès et 287 nouveaux cas    La mercuriale en roue libre à Sétif    Toyota en leader dans l'automobile    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    La clôture de la campagne référendaire mise en exergue par ses animateurs    Santé du président Tebboune : «Aucune inquiétude», selon la présidence    L'amendement de la Constitution: réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Le Vote Des Expatriés En Question    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PT dénonce une "grave dérive antidémocratique"
Il exige la libération de Louisa Hanoune et de tous les détenus d'opinion
Publié dans Liberté le 25 - 07 - 2019

Le comité national pour la libération de Louisa Hanoune maintient la pression sur le régime en place et exige la libération de la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), incarcérée à la prison d'El-Harrach depuis le 9 mai dernier, et de tous les détenus d'opinion.
"Au moment où le régime en place parle de dialogue, il mène une politique répressive contre tous ceux et toutes celles qui réclament son départ, jette en prison sous divers prétextes des dizaines de citoyens pour délit d'opinion et ferme médias et espaces de débat à toutes les voix qui le contrarient", a constaté le comité dans un appel rendu public hier.
"Nous appelons tous les partis, syndicats, organisations des droits de l'Homme, citoyens attachés à la démocratie, à exprimer clairement et fermement l'exigence démocratique de libération de Louisa Hanoune, de Lakhdar Bouregâa, de tous les détenus d'opinion et l'arrêt immédiat de tous les actes répressifs et liberticides", a indiqué le comité dans un appel rendu public hier.
"À ceux et à celles qui ne se sont pas encore exprimés sur ces atteintes intolérables au multipartisme, à la liberté d'expression et de manifestation, nous disons : ‘Manifestez-vous !' Agissons ensemble par tous les moyens de la démocratie car, à travers l'injustice que subissent un responsable d'un parti politique, un moudjahid et des jeunes, c'est la révolution du 22 février qui est attaquée et qu'on veut faire avorter", a encore insisté le comité, pour qui "la criminalisation de l'action politique et le délit d'opinion constituent une grave dérive antidémocratique et ouvrent la voie à tous les dérapages".

Arab C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.