La vice-présidence confiée à l'Algérie    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Mohamed Rabie Meftah agresse Banouh    L'Algérie qualifiée au bout du suspense    Almas, 10e président en 7 ans    Saisie de 60 kilogrammes de viandes impropres à la consommation    Arrestation de 7 individus    Journée d'information sur le cancer du sein    La troupe de danse de Chengdu subjugue le public    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'Algérie et l'Italie partagent "une vision commune"    Le Sénat américain ouvre solennellement le procès en destitution de Trump    TLS Contact Algérie annonce de nouvelles procédures    Les manifestants dénoncent toute atteinte à l'unité nationale    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    Ghoulam dans le viseur    Belhocini se rapproche de l'Espérance    Adil Djabout fait son retour    «Eniem en voie de trouver des solutions à sa crise financière»    11 personnes arrêtées à Constantine    Un navire algérien bloqué en Belgique depuis décembre    Dernier délai aujourd'hui pour les inscriptions    Le smecta déconseillé aux enfants de moins de deux ans !    Le baril algérien a perdu près de 7 dollars en 2019    Tebboune recevra mardi prochain les responsables    Un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    Le patrimoine et l'héritage culturels algériens à l'honneur    Evaluation de leur situation et des perspectives d'avenir au menu    La position de l'Algérie partagée par l'Italie    Réunion samedi du Conseil des ministres    Handball / CAN-2020 : l'Algérie domine le Congo et assure la qualification au 2e tour    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Djamel Ould Abbas de nouveau à la barre    TLEMCEN : Saisie de 117 bouteilles de spiritueux à Remchi    BEDRABINE EL MOKRANI (SIDI BEL ABBES) : Un ouvrier communal écrasé par une benne tasseuse    VOL ET BRAQUAGE DE CITOYENS A ORAN : Un groupe de motocyclistes sème la terreur    CORRUPTION DANS UNE BANQUE PUBLIQUE : Arrestation de 11 personnes impliquées à Constantine    PRATIQUES COMMERCIALES : Défaut d'affichage des prix à Mostaganem    LA FIRME ‘'ALPHYT'' EN COLLABORATION AVEC LA SRPV DE MOSTAGANEM : Journée de sensibilisation sur le traitement d'hiver des arbres fruitiers    TRIBUNAL DE BOUMERDES : L'ancien chef de la sûreté de Tipasa incarcéré    Le fils d'Amirouche porte plainte à cause de Mehenni    La FAF s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 dans la ville de Laâyoune occupée    Le moudjahid Mohamed Kechoud n'est plus    L'Algérie et l'Italie conviennent de renforcer la coordination et la concertation concernant la situation en Libye    Archives nationales: un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    La pièce GPS du TNA primée au Festival du Théâtre arabe 2020    L'Algérie, la seule puissance arabe capable de rétablir les équilibres dans le dossier libyen    Batna : Ouverture du Café culturel "Thaziri" en présence de nombreux intellectuels de la ville    Le président du Conseil italien achève sa visite de travail en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs communes paralysées à Bordj Bou-Arréridj
appel au débrayage pour le rejet de la feuille de route du pouvoir
Publié dans Liberté le 09 - 12 - 2019

Plusieurs actions de protestation sont également annoncées pour les prochains jours dans la wilaya où le vote est déjà compromis.
L'appel à la grève générale du 8 au 12 décembre, lancé par le mouvement populaire du 22 février, a été largement suivi, hier dimanche, dans plusieurs communes de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj et surtout en Petite-Kabylie, paralysant administrations, entreprises et commerces.
À Djaâfra, à El-Colla, à El-Maïn, à Teffreg, à Ouled Sidi Brahim…, les commerçants ont cessé le travail, les établissements scolaires étaient fermés, ainsi que tous les autres services, hormis les urgences. La grève, destinée à rejeter la feuille de route du pouvoir et l'élection du 12 décembre, devait se poursuivre et prendre d'autres formes. Dans la commune d'El-Maïn, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Bordj Bou-Arréridj, les habitants des huit villages ont, outre la grève générale, organisé une marche et saccagé des urnes.
Ils ont aussi soudé le siège de l'APC et les centres de vote en scandant les habituels slogans des marches des vendredis et mardis tels que "Pas de vote à El-Maïn", "Ulac l'vot, ulac", "Etat civil et non pas militaire", "Pas de vote avec le gang", "Wallah ma n'voti" et "H'na ouled Amirouche, lellor manwellouch" (Nous, enfants d'Amirouche, nous ne reculerons pas). Dans la commune d'El-Colla, à une trentaine de kilomètres au nord de Bordj Bou-Arréridj, toute la population a répondu à l'appel à la grève générale et à la protestation.
Tout était fermé. Ni transport, ni magasin, ni école, toute la population était dehors. Dans certains commerces, le pain était gratuit à l'occasion de cette grève. Les habitants qui ont procédé à la fermeture des centres de vote, ont aussi saccagé et brûlé les urnes, comme un signe fort du refus de l'élection. "À El-Colla, il n'y aura pas de vote !", "Ulac l'vot, ulac", "Passez-nous les menottes, nous ne voterons pas", ont-ils scandé, et ce, en plus de tous les autres slogans hostiles au pouvoir que des millions d'Algériens reprennent chaque semaine à travers les wilayas du pays. Même topo dans les autres communes de la daïra de Djaâfra.
Au chef-lieu de wilaya, la grève peine à s'installer pour ce premier jour. Dès les premières heures de la matinée, de jeunes activistes qui s'opposaient à une marche organisée par le pouvoir pour "dénoncer l'ingérence étrangère" ont été arrêtés par les services d'ordre. En début d'après-midi, les hirakistes ont organisé une contre-marche en empruntant le même parcours que ceux du pouvoir pour protester contre cette série d'intimidations à travers les arrestations abusives d'activistes pacifiques.
Selon nos sources, les cinq jeunes arrêtés ont été libérés en début d'après-midi. Plusieurs actions de protestation sont également annoncées pour les prochains jours dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj où le vote est déjà compromis.

Chabane BOUARISSA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.