Griezmann interrogé sur la polémique Benzema/Giroud    Le Président de la République s'entretient par téléphone avec son homologue turc    COVID-19 : Ouverture d'un CCP de solidarité pour les dons    UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES D'ALGER : Reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique    COVID-19 EN ALGERIE : 716 cas confirmés et 44 décès    Une décharge doit être signée avant l'application de la chloroquine !    Aïcha Zinaï claque la porte du CNDH    Le wali de Mascara atteint du Coronavirus    Oran: un respect scrupuleux du confinement partiel    Propagation du covid19-ANP: des instructions sur les dispositions préventives    Un navire battant pavillon des Iles Marshall impliqué dans le pillage des richesses sahraouies    Sahara Occidental: 139.000 t de poissons congelés exportés illégalement par le Maroc en 2019    Ligue 1: le joueur a besoin d'au moins trois semaines pour reprendre la compétition    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    Coronavirus: Feghouli fait un don pour un hôpital d'Istanbul    Le report des jeux méditerranéens d'Oran officialisé    Pétrole: le prix du Brent en hausse grâce à la reprise de la demande chinoise    L'infrangible lien…    Déclaration    Vu à l'aéroport international d'Alger    "L'état de santé de Karim Tabbou s'améliore"    Vers une contribution financière et matérielle de la FAF    Le gouvernement parie sur la solidarité    Le Premier ministre ordonne les réquisitions    Les feuilles de l'automne    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Une ode aux victimes de la décennie noire    Un bébé succombe au Covid-19 aux Etats-Unis    Justice brésilienne : Le gouvernement interdit de prôner le non-confinement    L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine    Tiaret : Plusieurs produits destinés au trafic saisis    Trois individus arrêtés pour cambriolage d'un magasin à Boulanger    LFP - Arrêt des compétitions: De redoutables conséquences pour les clubs    En difficulté: Les entreprises demandent l'aide de l'Etat    Bouira: Livraison de 4.900 quintaux de blé aux minoteries    A L'OMBRE DES MURS    Hyundai GMI Al Djazair fermé temporairement    La Chine va construire un hôpital de protection en Algérie    GMS Mercedes-Benz à l'arrêt    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    LE PIÈGE DES TRAUMATISMES.    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





15 732 personnes prises en charge par l'Onaea
Lutte contre l'analphabétisme
Publié dans Liberté le 22 - 02 - 2020

Les différentes analyses effectuées dans la wilaya et un peu partout à travers le pays font état que les femmes sont plus exposées au fléau de l'analphabétisme. Selon des statistiques établies, la wilaya de Relizane compte 15 732 analphabètes entre hommes et femmes. Ces personnes sont considérées comme analphabètes pour leur incapacité à lire et à écrire. Cependant et parmi ce lot d'analphabètes, les femmes n'ayant pas eu la chance de fréquenter l'école affichent aujourd'hui une volonté de fer pour se débarrasser du handicap de l'analphabétisme.
Sur les 15 732 personnes prises en charge par l'annexe de l'Onaea (Office national d'alphabétisation et d'enseignement pour adultes) de Relizane, la plupart sont des femmes de tous âges. Ces femmes accompagnées de filles dont certaines de dépassent pas 15 ans font tout pour sortir des couloirs obscurs de l'inculture et rendent de ce fait un grand service au pays, puisqu'elles éduquent ou éduqueront des enfants.
Il y a aussi un nombre important de femmes dépassant 55 ans qui s'illustrent par leur désir de suivre des cours et d'avoir un diplôme de niveau 3. Actuellement, 437 enseignants ayant suivi un cycle de formation spéciale s'occupent de plus de 884 classes et groupes d'apprenants disséminés à travers la wilaya de Relizane. Les équipements sont en nombre assez suffisant, et les cours d'apprentissage peuvent se dérouler dans les établissements publics dont ceux de l'Education nationale, de la Culture, de la Justice et de la Formation professionnelle entre autres, ainsi que dans les mosquées et les locaux d'associations.
Que ce soit en milieu rural ou en milieu urbain, on constate que certains parents refusent jusqu'à aujourd'hui à leurs filles d'aller à l'école, alors que d'autres les casent à la maison dès qu'elles atteignent la puberté, même si elles sont brillantes et capables de devenir médecins ou cadres de valeur pouvant servir la communauté. L'absence de contrôle de la part des services étatiques concernant l'obligation de scolarisation est un aspect négatif qui persiste malgré la mise en place de mécanismes obligeant les parents à se plier aux textes de loi relatifs à l'école obligatoire pour tous les enfants.
D'autres facteurs interviennent et sont relatifs à l'éloignement des écoles qui ont fait que dans les zones montagneuses difficiles d'accès telles qu'El-Houaoura, Ariassia, Ghemaïzia et Deghamidj, les parents n'autorisent pas, en grande majorité, leurs filles à se déplacer pour étudier.

E. Yacine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.